Dans un peu plus d'un an, la France accueillera l'Euro de #Football 2016 ! Organisé du 10 juin au 10 juillet 2015, plus de 50 matchs seront disputés dans onze villes à travers l'Hexagone : Saint-Denis, Marseille, Lyon, Lille, Lille, Bordeaux, Paris, Saint-Étienne, Nice, Lens et Toulouse. Tour d'horizon des nouveaux stades construits pour l'événement, les rénovations et les infrastructures déjà opérationnelles.

Le Stade de France de Saint-Denis (capacité : 80.000 places)

Le Stade de France célèbre pour être le lieu où l'équipe de France a remporté la Coupe du Monde de 1998 pourra accueillir 80.000 spectateurs ! Soit la plus grande arène sportive de l'Hexagone.

Publicité
Publicité

En 1995, sa construction aura duré trois années pour un coût total de 364 millions d'euros. Situé à la périphérie de Paris, à Saint-Denis, le Stade de France est l'édifice qui recevra le plus de matchs : celui de l'ouverture, 3 matchs de poule, un 8ème de finale, un quart de finale et pour finir la finale !

Les nouveaux stades

- Le Grand stade de Bordeaux (capacité : 42.000 places)

Le 9 mai dernier, l'équipe des Girondins donnait sa dernière représentation au stade Jacques-Chaban-Delmas, appelé également Parc Lescure. À partir du 23 mai et en vue de l'Euro 2016, cette équipe de foot évoluera dans la nouvelle enceinte : le Grand stade de Bordeaux. Construit sur une surface de plus de 18 hectares, le stade pourra accueillir 42.000 spectateurs. Pour l'anecdote, il a fallu 12.000 tonnes de charpentes métallique pour le concevoir… soit deux plus que pour la Tour Eiffel ! Construit pour plus 300 millions d'euros, cet édifice flambant neuf accueillera au total 5 rencontres, dont un quart de finale.

Publicité

- Le stade Pierre Mauroy de Lille (capacité : 50.000 places)

Le nouveau stade la métropole lilloise qui est opérationnel depuis 2013 accueillera quant à lui 4 rencontres, un 8ème et un quart de finale. Rebaptisé « Stade Pierre Mauroy », suite au décès de l'ancien maire de Lille, il a la capacité d'accueillir 50.000 spectateurs. Au final, sa construction aura coûté plus de 320 millions d'euros ! Et il faut le noter qu'il est actuellement le seul stade français à avoir un toit rétractable…

- Le stade des Lumières de Lyon (capacité : 59.000 places)

Le nouveau stade de la métropole lyonnaise a faillit ne jamais voir le jour… après de nombreux déboires judiciaires ! Finalement, ce dernier sera opérationnel dès le 26 janvier 2016, soit 6 mois avant le coup d'envoi de l'Euro de football. Construit sur plus de 50 hectares, ce nouvel édifice a coûté la somme pharaonique de 450 millions d'euros ! Mais il devrait rapporter 100 millions chaque année à l'Olympique Lyonnais. Entre le 10 juin et 10 juillet 2016, quatre matchs de poule, un 8ème et une demi-finale seront joués dans le stade des Lumières.

Publicité

- Allianz Riviera de Nice (capacité : 35.000 places)

L'Allianz Riviera est en service depuis deux ans pour l'équipe de football l'OGC de Nice ! Construit pour un total de 243 millions d'euros, l'enceinte sportive pourra accueillir 35.000 personnes. Soit l'une des plus petites enceintes de l'Euro 2016 ! Ce grand remplaçant du stade du Ray recevra 3 matchs de poule et un 8ème de finale.

Les stades rénovés

- Le Parc des Princes de Paris (capacité : 45.000 places)

Le stade mythique du PSG ne subira pas de grands travaux pour l'Euro 2016 ! S'il accueille déjà 45.000 spectateurs, sa capacité augmentera à 60.000 places après l'événement sportif. Des rénovations seront tout de même opérées sur l'ensemble de l'édifice pour un total de 75 millions d'euros. La dernière fois qu'il a changé de visage c'était en 1972 ! En attendant, il se jouera 4 matchs de poule et un 8ème de finale sur la pelouse du Parc des Princes l'été prochain.

- Le stade Vélodrome de Marseille (capacité : 67.000 places)

Ouvert au public en 1937, le stade Vélodrome de la cité phocéenne a subi un long lifting de 2011 à 2014 : toit recouvrant et des virages réaménagés. L'enceinte où évolue la célèbre équipe de foot, l'OM, accueillera 4 matchs de poule, un quart de finale et une demi-finale ! De quoi satisfaire les irréductibles du ballon rond à Marseille… Le coût total des travaux s'est élevé à 268 millions d'euros.

- Le Stadium de Toulouse (capacité : 36.000 places)

Le Stadium de Toulouse sera l'une des plus petites enceintes en vue de l'Euro 2016, avec une capacité de 36.000 places. Actuellement en travaux pour la somme de 35 millions d'euros, les tribunes les plus basses ont été détruites. Trois matchs de poule et un 8ème de finale y seront joués à l'été 2016 !

- Le stade Geoffroy-Guichard de Saint-Étienne (capacité : 42.000 places)

Le stade Geoffroy-Guichard de Saint-Étienne va passer de 33.000 à 42.000 places pour l'Euro 2016 ! Rénové pour un coût total de 80 millions d'euros, l'édifice recevra tout de même 3 matchs de poule avec un 8ème de finale !

- Le stade Bollaert de Lens (capacité : 38.000 places)

Rénové pour la somme de 70 millions d'euros, le stade Bollaert de la ville de Lens va perdre au total 3.000 places de spectateurs. Ce qui fait de lui avec le stade Lens et de Nice, l'une des plus petites enceintes pour la coupe de l'Euro de l'été prochain! Ce qui ne l'empêchera pas d'accueillir 3 matchs de poule et un 8ème finale. #Paris sport #Paris économie