En s'imposant 0-1 sur le terrain de la Samp', grâce à un but d'Arturo Vidal, la juve a confirmé ce que tout le monde avait compris depuis un moment : son 31e titre de champion d'Italie ! Son 4e consécutif, rien que ça !

Et quand on sait que la Roma, son actuel dauphin au classement, compte pas moins de 15 pts de retard, on comprend qu'il n'y a pas vraiment eu de suspens une nouvelle fois en Serie A…

La Juve tout simplement trop forte pour le Calcio actuel …

Battue uniquement à trois reprises cette saison, dont deux fois durant le dernier mois d'avril : à Parme tout d'abord puis au Torino dans le derby della Molle, aucune équipe n'a tout simplement été en mesure de remettre en cause la domination de la Veille Dame sur le long terme !

Et quand on y regarde de plus près, ce nouveau triomphe répond à une logique implacable ! Les stats parlent d'elles-mêmes : La Juve possède la meilleure attaque avec 64 buts inscrits en 34 matchs (à égalité avec la Lazio), la meilleure défense en ne concédant dans le même temps que 19 petits goals.

Publicité
Publicité

De plus, petite cerise sur le gâteau, elle compte en plus dans ses rangs le Capocannoniere provisoire de Serie A cette saison en la personne de Carlos Tévez (20 réalisations).

Derrière, les clubs de la capitale se battent pour les miettes…

Victorieuse sur le score de 2 buts à 0 face au Genoa, l'AS Rome de Rudi Garcia engrange une deuxième victoire d'affilée. Ce qui fait du bien à la Louve, qui a vraiment du mal depuis le début de l'année civile, et lui permet par la même occasion de reprendre la seconde position à … la Lazio !

Son éternel rival a en effet piétiné ce weekend sur le terrain du 17e classé, l'Atalanta en ramenant seulement le point du partage (1-1) grâce à un but tardif de Marco Parolo. Irrésistibles pendant un moment, les Laziales calent quelque peu depuis leur défaite 2-0 subie sur le terrain de la Juve.

Publicité

Au classement la Lazio ne compte toutefois qu'un petit point de moins que la Roma, 63 pts contre 64 !

A la lutte également pour cette 2e place mais à distance toutefois, on retrouve Naples. Vainqueurs 3-0 ce weekend d'un Milan AC à nouveau sans âme et réduit à 10 après une petite minute de jeu, les Napolitains sont 4e du Calcio avec 59 pts. Et s'ils peuvent encore mathématiquement prétendre à la place de dauphin de la Vieille Dame, la 3e marche du podium semble constituer un objectif plus envisageable. Un explosif Naples - Lazio les attend d'ailleurs lors de l'ultime journée de championnat !

Cagliari : Quatre matchs pour forger l'exploit !

Si dans le fond du classement, la relégation (avant la disparition/rétrogradation ?) de Parme est déjà actée depuis un moment, Cesena et Cagliari peuvent eux toujours espérer se maintenir !

Pour les premiers cités, c'est (encore plus) mal embarqué… En s'inclinant à la Fiorentina 1-3, les promus de l'année passée sont tout proches d'effectuer le même trajet, mais dans le sens inverse cette fois … Cesena compte désormais 9 pts de retard sur le premier non relégable, l'Atalanta (33 pts contre 24 pts).

Publicité

Il faudrait donc un miracle aux hommes de Domenico Di Carlo pour se sauver !

Par contre, Cagliari a repris espoir ce lundi. Victorieux 4-0 face à Parme, les Sardes peuvent faire mentir le proverbe et finalement sourire en fin de saison. Leur calendrier peut en tout cas les y aider. Le weekend prochain, ils se déplacent sur le terrain d'une Juve, déjà titrée et qui sera fatiguée par son match contre le Real de ce mardi. Ensuite, ils doivent recevoir Palerme et l'Udinese, deux équipes qui n'ont plus rien à espérer cette saison. Tout en se déplaçant entre-temps à Cesena lors de l'avant dernière journée. A ce moment-là, les Cavallucci Marini seront peut-être déjà officiellement relégués. Bref tout un concours de circonstances qui pourraient être favorables aux Sardes.

Le travail assidu gagne tout non ? #Football