Le Live

 

eDams signe là son 3e succès cette saison (en 7 courses), Buemi signe lui son 2 succès ! C'est la première fois qu'un pilote remporte plus d'un ePrix cette saison ! Lors des 6 premières courses, on avait assisté à la victoire de 6 pilots différents !

Fin de l'ePrix :Buemi l'emporte, devant Di Grassi et Piquet Jr.  Bird est 4e, devant d'Ambrosio 5e.

 

 47e tour : Conversation cocasse : Buemi n'est pas sur que le drapeau à damier avait été montré au bon moment. Le Suisse s'inquiétait et pensait qu'il fallait encore en boucler un !

47e tour : Dernier tour Buemi ! Bird attaque Piquet Jr. dans le dernier tour ! 

46e tour : Toujours à la lutte pour la quatrième place, Bird et d'Ambrosio ne peuvent rien espérer de mieux ! 

45e tour :  Reste trois tours dans cet ePrix ! Piquet Jr.

Publicité
Publicité

Aurait-il laissé passer sa chance ?

43e tour : Piquet à l'attaque, le Brésilien tente de dépasser Di Grassi dans la chicane, mais il est trop court et doit freiner fort ! Un peu d'air pour Di Grassi !

42e tour : Piquet à l'attaque, Di Grassi résiste et bloque le spneus, il conserve sa deuxième place ! 

41e tour : Bird et D'Ambrosio se battent eux pour la 4e place ! Dans la même temps, l'avance de Buemi semble fondre très rapidement !

39e tour : Di Grassi semble en difficultés, Piquet Jr. se rapproche dangereusement ! Piquet, 2e au championnat pourrait reprendre la tête à Di Grassi s'il parvient à le dépasser !

38e tour : Dans un fauteuil, le pilote Suisse, 4e au championnat pourrait offir une victoire de prestige à son team : e.dams 

37e tour : Buemi fait le trou désormais en tête : 2,7 sec d'avance sur Di Grassi, qui voit Piquet Jr.

Publicité

revenir ! 

36e tour : Piquet Jr., Bird et d'Ambrosio sont désormais tous les trois roues dans roues !

33e tour : Alors qu'il ne reste que 13 tours, Buemi mène toujours la course devant Di Grassi et Piquet Jr. 

30e tour : Bird, déchaîné est revenu sur Piquet Jr, l'attaque mais le Brésilien défend bien sa position. C'est chaud. Cette lutte permet à d'Ambrosio de revenir !

28e tour : Di Grassi tente de passer par l'extérieur, Buemi défend bien sa position, il conserve sa première place ! Derrière eux, Piquet Jr. a conservé sa 3 place après la valse des rentrées aux stands. Par contre d'Ambrosio a perdu sa quatrième place au profit de Sam Bird, qui fait une très belle course (parti hors du top 10)

27e tour : Duran utilise son Fan Boost, stratégie intéressante quand la plupart des pilotes sont aux stands ! 

27e : D'Ambrosio, Bird, Trulli, Sarrazin et beaucoup d'autres rentrent aux stands à leur tout ! 

25e tour : Di Grassi rentre déjà aux stands, c'est le premier. Prost l'accompagne ! 

24e tour : Le cap de la mi course vient d'être franchi, les changements de voiture ne vont plus tarder, la majorité des pilotes ne possèdant plus qu'un dizaine de pourcents d'énergie. 

23e tour : Dans la foulée, le pilote britannique qui appartient au Team du même nom, réalise le meilleur chrono en piste.

Publicité

Il revient sur Sarrazin.

21e tour : Nicolas Prost se fat dépasser par Sam Bird au freinage de Sainte Dévote.  Bird est désormais 6e devant le Français, 7e.

20e tour : Daniel Abt, touché dans le carambolage du premier tour semble ranger sa voiture aux stands. Abandon ou ultime réglage ? 

17e tour : Comme en F1, les dépassements sont très difficiles sur ce circuit, Heidfeld touche Trulli dans une chicane alors que ce dernier voulait le dépasser, touchette sans conséquence ! 

15e tour : On s'intéresse tout doucement à l'énergie encore disponible pour chaque pilote. Une fois les batteries à plat, les pilotes doivent changer de voiture ! 

13e tour : Au classement, derrière les quatre premiers, on retrouve : Sarrazin à la 5e place, Prost 6e, Bird 7e, Trulli 8e, Heidfeld 9e et da Costa 10e. 

11e tour : Les  deux premiers classés ont déjà creusé un petit écart sur le deuxième duo : Piquet / d'Ambrosio !

9e tour : Sebastien Buemi et Lucas Di Grassi vont déjà rejoindre les derniers classés  !

6e tour : Nelson Piquet fait usage de son Fan Boost à bon escient ! Il dépasse Jérôme d'Ambrosio dans une manoeuvre en deux temps ! le Brésilien est 3e !

4e tour : C'est reparti, la safety car est rentrée. Cette fois-ci tout se passe bien. Les quatre premières places restent inchangées : Buemi devant Di Grassi. D'Ambrosio reste 3e devant Nelson Piquet.

3e tour : la safety car est toujours en piste, on va bientôt faire le point sur les abandons. Certaines voitures sont bien endomagées !

2e tour : Gros carnage en fait que ce crash, dans un couloir très étroit, Prost touche Abt qui se prend le rail, Senna ne peut ensuite éviter la monplace du team Abt et décolle, ensuite, quelques accrochages se produisent ! 

1er tour : Multiples accrochages entre Senna, Vergne, Alguersarri et les Andretti  ! Buemi, Di Grassi et D'Ambrosio ont conservé leur positions. 

Grand Départ : pas de tour de formation, c'est parti ! Buemi fait un bon départ et part en tête, et déjà ,une SAFETY CAR !

Moins de 5 minutes avant le départ. 

Les résultats du Fan Boost sont connus : les gagnants sont Nelson Piquet , Salavador Duran et Jean Eric Vergne. Ces trois pilotes pourront bénéficier d'un boost de puissance de 5 secondes quand ils le souhaitent !

Le grand départ sera donné à 16h00 ! Le Live débutera 15 minutes environ avant ce départ ! En attendant, revivez le dernier ePrix de Long Beach ou faites plus ample connaissance avec les règles un peu spéciales de la discipline !

Le classement du Fan Boost : Les résultats seront connus aux alentours de 15h50.

Les Qualifs : la pole position pour Buemi

Les qualifications se sont terminées aux alentours de 13h et c'est Sébastien Buemi (Team e.Dams) qui a décroché la pole position avec un temps de : 53 sec 478. Lucas Di Grassi (Team ABT), le leader du championnat partira de la seconde position sur la grille, en ayant signé  un chrono 53 sec 669. Enfin, le Belge Jérôme d'Ambrosio (Team Dragon Racing) complète le trio de tête de ces qualifications (53 sec 702).

Nelson Piquet Jr., vainqueur du dernier ePrix de Long Beach et deuxième au championnat des pilotes (74 pts contre 75 pour Di Grassi) partira 4e. Nicolas Prost, le 3e au classement des pilotes ne partira lui que de la èe place sur la grille.

Avant Course : Le 1er ePrix entièrement vert !

Monte-Carlo, l'un des circuits les plus mythiques de la course #Automobile, accueillera pour la première fois de son histoire une course de monoplaces électriques ! Mais à Monaco, ce ne sera pas l'unique grande première. En effet, la SMEG, le fournisseur d'électricité en principauté s'est engagée à fournir uniquement de l'énergie verte pour cet ePrix !

On assistera donc au 1er ePrix et à la première course de l'histoire de l'automobile « entièrement verte ». Bien évidemment, ce concept de zéro émission reste utopique (fabrication des monoplaces, déplacements, etc..) mais ici tout est fait pour réduire au maximum la pollution engendrée ! Concrètement, la SMEG a acheté de l'énergie verte en France (barrages hydrauliques, l'éolien, etc…) et n'utilisera que cette dernière durant la durée totale de la journée (pour rappel les essais, qualifs et la course ont lieu le même jour en Formula E !)

Monaco : le retour en Europe par la grande porte !

Après être passé par l'Asie (Chine, Malaisie) et l'Amérique du Sud (Uruguay, Argentine) comme du Nord (deux ePrix aux Etats-Unis), le championnat du monde de Formule E débarque en Europe à l'occasion de sa 7e manche (sur 11). Un Vieux Continent, que les monoplaces électriques en quitteront plus jusqu'à la fin de la saison.

Pour Alejandro Agag, le boss de la Formule E, ce retour en Europe par Monaco, cela signifie beaucoup : « C'est la course la plus ancrée dans l'histoire, assure-t-il. Et ce samedi va également s'inscrire comme un autre moment historique que ce soit pour la Formule E, mais aussi pour Monaco ».

De plus, l'ancien team principal de l'écurie Addax (GP2) connait parfaitement bien le prestige et l'émotion spéciale engendrée par une victoire en principauté : « J'ai gagné à Monaco en GP2 avec cinq pilotes différents et non des moindres : Romain Grosjean, Sergio Perez, Johnny Cecotto et Charles Pic. Triompher à Monaco est plus fort que tout. Il y a beaucoup de grandes courses en sport automobile, mais vaincre à Monaco demeure un sentiment très spécial. » #Direct Live