Résumé de cette 19e étape : Au cours de cette étape extrêmement longue : 236 km et extrêmement difficile (3 cols de première catégorie), c'est finalement Fabio Aru qui s'est imposé et a franchi le premier la ligne d'arrivée située à Cervinia ! Profitant d'une neutralisation entre Mikel Landa et Alberto Contador, le porteur du maillot blanc n'a pas hésité dans la dernière ascension du jour ! 

Et après avoir rattrapé Ryder Hesjedal (TGC), encore à l'attaque aujourd'hui, l'ancien maillot rose n'a pas perdu de temps et a continué à accélérer. Voulant à tout prix la victoire d'étape, Fabio Aru a également roulé à bloc pour reprendre la deuxième place...

Publicité
Publicité

détenue par son coéquipier Mikel Landa. Mission accomplie sur les deux fronts !

Classement général :

1. Alberto Contador (Tinkoff-Saxo)

2. Fabio Aru (AST) à 4 min 37 sec

3. Mikel Landa (AST) à  5 min 15 sec

10. Alexandre Geniez (FDJ) à 15 min 07 sec 

Auparavant, cette étape avait été animée par une échappée composée de 9 coureurs : Carlos Betancur (ALM), Matteo Montaguti (ALM), Marek Rutkiewicz (CCC), Diego Ulissi (LAM), Giovanni Visconti (MOV),Esteban Chaves (OGE), Pavel Kochetkov (KAT), Nick van der Lijke (TLJ) et Vasil Kiryienka(SKY). Mais très vite, au sein de cette échappée, c'est Giovanni Visconti (MOV) qui s'est montré le plus fort ! 

Le coureur de la Movistar aura fait un beau numéro dans cette étape, se payant le luxe de passer en tête des deux premiers cols du jour.

Publicité

Un gros effort qui portera également ces fruits : en tout, il aura récolté 74 pts pour le classement des meilleurs grimpeurs ! Il en compatit 51 au départ, cela fait donc : 125 pts pour le coureur italien ! Il prend la tête du classement du meilleur grimpeur :

1. Giovanni Visconti (MOV) - 125 pts

2. Steven Kruijswijck (Lotto-Nl) - 109 pts

3. Benat Intxausti (MOV) - 107 pts

----------------------------------------------------------------------------------------------------- 

Giro : Fabio Aru gagne la 19e étape du tour d'Italie !

Arrivée finale : Aru s'impose au cours de cette 19e étape ! Le coureur italien a véritablement sprinté à la fin de l'étape ! Ryder Hesjedal est 2e à 27 sec, Uran prend la 3e place à 1 min 10 sec. Le groupe Contador - Landa est pointé à 1 min 18 sec.

A signaler, la belle 10e place d'Alexandre Geniez à 2 min 24 sec d'Aru !  Van Den Broeck et Montfort sont dans le top 15 !

km 235 : Dernier km pour Aru qui se dirige vers une belle victoire dans ce Tour d'Italie ! De plus, il va faire coup double en s'emparant de la deuxième place !  

km 233 : Fabio Aru (AST) est passé sous la flamme des 3 km ! Le coureur italien déchaîne les passions sur les routes de ce col.

Publicité

Il creuse l'écart et compte 1 min 09 sec d'avance sur le groupe maillot rose. Ryder Hesjedal (TGC) est chronométré à 25-30 sec

Un peu devant le groupe maillot rose, Rigoberto Uran (Etixx) est parti lui aussi : 1 min de Aru, soit 10-12 sec devant le groupe Contador - Landa !

km 231 :  Fabio Aru (AST) passe sous la banderolle des 5 derniers km ! Il compte 15-20 sec d'avance sur Hesjedal et 43 sec sur le groupe maillot rose. La deuxième place du général est proche pour le coureur italien ! 

km 230 : A peine revenu au contact, Fabio Aru (AST) attaque Ryder Hesjedal et le fait exploser. Derrière, ça temporise entre Contador, Landa, Kruijswijck et Konig !

km 229 : Mikel Landa (AST) est un peu piégé pour le coup, il ne peut pas rouler derrière son coéquipier mais il risque de perdre la deuxième place du général !  

km 229 : Fabio Aru (AST) part à l'attaque, il rattrape petit à petit Ryder Hesjedal (TGC). Ils vont se retrouver à deux devant alors que Contador et Landa se neutralisent !   

km 228 : Fabio Aru repart à l'attaque, contré par Hesjedal, qui poursuit son effort et part tout seul !  

km 227 : Kanstanstsin Siutsou (SKY) lance les hostilités ! Derrière, Mikel Landa (AST) est parti en contre, Alberto Contador (Saxo-Tinkoff) , Fabio Aru (AST), Ryder Hesjedal (Garmin) et Steven Kruijswijck (Lotto Nl) suivent le rythme ! 

km 226 : Le regroupement effectué, une grosse bagarre finale à prévoir ?  

km 226 : Voilà,  Giovanni Visconti (MOV), le train Astana semble s'accélérer un peu alors qu'il ne reste que 10 km dans cette 19e étape du #Giro

km 224 : On sent que Visconti se relève, il ne marquera sans doute pas de points lors de l'ascension finale, il garde des forces pour demain ! 

km 223 : On est passé sous la barre de la minute pour Visconti, son avance est désormais de 58 sec.

km 222 :  Giovanni Visconti (MOV) est parti à l'assault de la dernière difficulté du jour avec environ 1 min 30 sec d'avance. Mais alors que le peloton monte toujours au même rythme, le coureur italien semble piocher quelque peu depuis un bon kilomètre. Son avance a baissé à 1 min 08 sec.

km 215 :  Giovanni Visconti (MOV) s'est lancé à fond dans la descente qui va l'amener vers l'ascension finale de Cervinia, longue de 19 km qui présente des pourcentages moyens de 7,6 % et de 12 % au maximum (1ère catégorie, of course !).

km 207 :  Giovanni Visconti (MOV) passe en tête du col du Saint-Pantaléon, il endosse virtuellement le maillot bleu du meilleur grimpeur ! Steven Kruijswijck (Lotto-Nl) s'extrait du peloton pour essayer de reprendre ce maillot ! Mais parti trop tôt, il se fait déborder par Benat Intxausti (MOV). En tête de ce col : 

1. Giovanni Visconti (MOV)

2. Pavel Kochetkov (KAT)

3. Benat Intxausti (MOV)

km 206 :  Giovanni Visconti (MOV) n'est plus "qu'à 30 km" de l'arrivée ! Il compte 2 min 09 sec d'avance sur le peloton, suffisant pour lui permettre d'entrevoir la victoire ? Ca semble trop peu pour le coureur italien, d'autant plus qu'on imagine mal Astana avoir roulé pendant toute la journée pour ne pas attaquer au moins dans le dernier col ! 

km 204 : L'équipe Astana continue d'imposer un bon rythme au peloton sans l'asphyxier non plus. Un train qui a pour effet de réduire petit à petit l'écart qui les séparer de Giovanni Visconti (MOV) : 2 min 11 sec. 

km 201 : Giovanni Visconti (MOV) est passé sous la banderolle des 35 km de l'arrivée avec 50 sec d'avance sur Pavel Kochetkov (KAT) qui ne lui reprend rien. Le peloton est lui revenu à hauteur de 2 min 20 sec.

km 199 :  Vasil Kiryienka (SKY) se fait reprendre par le peloton.

km 198 :  Giovanni Visconti (MOV) creuse l'écart en tête de course : Pavel Kochetkov (KAT) est à désormais 45 sec , Vasil Kiryienka(SKY) est lui à 1 min 15 sec. Tandis que le peloton qui explose de partout sous l'action des Astana est toujours à 2 min 50 sec. Bref, Visconti fait un grand numéro pour le moment ! 

km 195 : Derrière le coureur italien de tête, Pavel Kochetkov (KAT) se débarrasse doucement de Vasil Kiryienka(SKY). Le Russe est à 30 sec de Giovanni Visconti (MOV). Le peloton maillot rose est désormais à 2 min 50 sec. Astana mène toujours le train.

km 194 : Dès le pied du Saint-Pantaléon,  Giovanni Visconti (MOV) repart à l'attaque comme lors du col précédent ! L'avance du groupe d'échappée avant cette attaque était de 2 min 10 sec.

km 190 :  Steven Kruijswijck (TLJ), Benat Intxausti (MOV) et Nick van der Lijke (TLJ) ont été repris par le peloton.

km 186 : Il reste 50 km à parcourir dans cette étape, le point sur la course : en tête on retrouve un groupe de 5 coureurs : Marek Rutkiewicz (CCC), Giovanni Visconti (MOV), Esteban Chaves (OGE), Pavel Kochetkov (KAT) et Vasil Kiryienka(SKY). Ils possèdent 2 min 13 sec d'avance sur un trio composé de : Steven Kruijswijck (TLJ), Benat Intxausti (MOV) et Nick van der Lijke (TLJ). Le peloton n'est pas loin et va les reprendre. Il n'est que 10-15 sec derrière. Astana mène un train très rapide en tête de ce peloton.

km 180 : L'ordre de passage au sommet du Saint-Barthélemy :  

1. Giovanni Visconti (MOV) 

2. Pavel Kochetkov (KAT)

3Esteban Chaves (OGE)

km 175 : Désormais, ça va descendre jusqu'au km 195 où directement, la route va remonter très fortement ! Les coureurs attaqueront alors le deuxième col de 1ère catégorie du jour : le col du Saint-Pantaléon (16 km long, 7,6 % moy / 12 % max). Consultez son profil en cliquant sur la photo principale de l'article.

km 167 : Les coureurs de tête ont franchi le sommet du Saint-Barthélemy ! Leur avance est de 2 min 34 sec sur le peloton. Giovanni Visconti (MOV) a récolté le maximum des points de cette ascension. Sur la fin de l'ascension, le quatuor a été rattrapé par Marek Rutkiewicz (CCC). Derrière, dans le peloton, ça a bougé également : Steven Kruijswijck (TLJ) est sorti en compagnie de Benat Intxausti (MOV). Ils ont rejoint Nick van der Lijke (TLJ) qui était encore intercallé. Ce trio est à 1 min 40 sec des cinq hommes de tête. Le peloton maillot rose est à 2 min 40 sec, le train est mené par Astana !

km 165 : A 2-3 km du sommet, le quatuor de tête possède 2 min 44 sec d'avance sur le peloton maillot rose !  

km 162 :  Giovanni Visconti (MOV), Esteban Chaves (OGE), Pavel Kochetkov (KAT) et Vasil Kiryienka(SKY) sont désormais à 4 en tête, ils semblaient être les plus forts de cette échappée. Marek Rutkiewicz (CCC) est lui à 20 sec de ce quatuor. Ensuite, Nick van der Lijke (TLJ) fait de la résistance à 1 min. Le peloton maillot rose est à 3 min 40 sec. Parmi les 9 échappés de départ, Matteo Montaguti (ALM), Diego Ulissi (LAM) et Carlos Betancur (ALM) ont eux été repris !

km 156 : Ca continue de partir dans tous les sens en tête de cette étape ! Giovanni Visconti (MOV) est désormais seul en tête devant un trio composé de : Esteban Chaves (OGE), Pavel Kochetkov (KAT) et Vasil Kiryienka(SKY) qui sont chronométrés à environ 10 sec. Ensuite, on retrouve le duo Marek Rutkiewicz (CCC) - Nick van der Lijke (TLJ) qui sont eux à 16-17 sec Pour Matteo Montaguti (ALM) et Diego Ulissi (LAM) ça semble fini : ils sont à 35 sec de l'homme de tête ! Le peloton, qui a commencé son ascension, explose de partout.

km 153 : En tête, ça continue de bouger  :  Giovanni Visconti (MOV) et Esteban Chaves (OGE) faussent compagnie à leur ex-compagnons. L'avance des deux hommes reste toutefois faible : une quinzaine de secondes ! pour Ulissi et Montaguiti, lâchés pour le groupe, ça va être plus compliqué : ils sont à environ 30 sec déjà des deux hommes de tête !

km 151 : le groupe de tête commence l'ascension du Saint-Barthélemy (20 km de long, 5,6 % moy / 13 % max). Leur avance sur le peloton maillot rose est de 3 min 23 secMatteo Montaguti (ALM) et Diego Ulissi (LAM) sont immédiatement en difficulté ! 

km 145 : Alors qu'il reste moins de 100 km dans cette 19e étape du Giro, le groupe d'échappés : Carlos Betancur (ALM), Matteo Montaguti (ALM), Marek Rutkiewicz (CCC), Diego Ulissi (LAM), Giovanni Visconti (MOV),Esteban Chaves (OGE), Pavel Kochetkov (KAT), Nick van der Lijke (TLJ) et Vasil Kiryienka(SKY) a vu son avance passer sous la barre des 4 min (3 min 55 sec), l'échappée du jour semble condamnée surtout au vu des cols qui se profilent !

km 140 : Giovanni Visconti (MOV) remporte son deuxième sprint intermédiaire du jour,  alors que les échappés ont toujours 4 min d'avance, écart stabilisé avec le peloton. 

km 135 : La moyenne horaire après 3 heures de course est aujourd'hui de : 45,9 km/h !

km 130 : l'avance du groupe des 9 est repassée à 4 min pile. L'équipe Astana prend les choses en mains en tête du peloton !  

km 120 : Les 9 hommes de tête se rapprochent de Saint-Vincent, théâtre de la première petit bosse ( il y en aura 2 en tout) qu'ils auront à franchir avant le col du Saint-Barthélemy !  Leur avance est désormais de 4 min 30 sec sur le peloton.

point au 100e km : A 136 km de l'arrivée, la course est animée par une échappée partie au km 35. Elle est composée de 9 coureurs : Carlos Betancur (ALM), Matteo Montaguti (ALM), Marek Rutkiewicz (CCC), Diego Ulissi (LAM), Giovanni Visconti (MOV),Esteban Chaves (OGE), Pavel Kochetkov (KAT), Nick van der Lijke (TLJ) et Vasil Kiryienka(SKY). Leur avance a progressivement augmenté pour  atteindre désormais les 4 min 28 sec. Ils ont déjà franchi la première difficulté du jour, la moins dure. Au km 150, le Saint-Barthélemy les attend de pied ferme ! 

km 95 : Désormais en bas de la descente de la Croce Serra, les échappés ( 4 min 20 sec) et le peloton se dirigent tout doucement vers les trois énormes difficultés du jour. Mais avant cela, ils devront se farcir un faux-plat montant de 60 km environ, assortis de deux bosses pour en arriver au pied du Saint-Barthélemy ! (1ere catégorie, 20 km de long, 6 % de moyenne, 13 % max, consultez son profil en cliquant sur la photo principale de l'article !)

km 90 : Les échappés ont franchi la première difficulté du jour et ont entamé la descente. Leur avance au sommet de l'ascension était de 4 min 14 sec sur le peloton.  

km 75 : L'échappée va bientôt entamer l'ascension de la Croce Serra, longue de 6 km environ. leur avance reste stable à 3 min 30 sec.

km 65 : les 9 coureurs de tête s'approchent tout doucement (10 km encore) de la première difficulté du jour, La Croce Serra, une ascension de 3e catégorie. Ils possèdent désormais 3 min 40 sec d'avance sur le groupe maillot rose !  Giovanni Visconti (MOV) est le coureur le mieux placé au classement de la montagne de cette échappée (51 pts).

km 60 : l'avance du groupe de tête augmente encore :  Carlos Betancur (ALM), Matteo Montaguti (ALM), Marek Rutkiewicz (CCC), Diego Ulissi (LAM), Giovanni Visconti (MOV),Esteban Chaves (OGE), Pavel Kochetkov (KAT), Nick van der Lijke (TLJ) et Vasil Kiryienka(SKY) possèdent désormais 2 min 43 sec d'avance ! 

Point au 50e km : Après une heure de course, la moyenne horaire est énorme en ce début d'étape : 50,2 km/h !  9 coureurs sont partis à l'aventure dans cette étape très longue (236 km). Ils comptent désormais 1 min 10 sec d'avance sur le peloton ! 

km 45 : cette échappée semble être la bonne du jour, ils possèdent 45 sec d'avance environ sur le peloton maillot rose ! 

km 35 : Une échappée se forme : 9 coureurs partent à l'attaque : Carlos Betancur (ALM), Matteo Montaguti (ALM), Marek Rutkiewicz (CCC), Diego Ulissi (LAM), Giovanni Visconti (MOV), Esteban Chaves (OGE), Pavel Kochetkov (KAT), Nick van der Lijke (TLJ) et Vasil Kiryienka (SKY).

km 30 : Pas de changement en tête du peloton, faisons un point sur les différents classements du jours :

Général :

1. Alberto Contador (Tinkoff-Saxo)

2. Mikel Landa (AST) à 5 min 15 sec

3. Fabio Aru (AST) à 6 min 05 sec

Meilleur grimpeur :

1. Steven Kruijswijck (Lotto-Nl) - 92 pts

2. Benat Intxasuti (MOV) - 91 pts

3. Mikel Landa (AST) - 73 pts

km 20 : On est toujours dans la même configuration de puis le départ, le peloton roule à vive allure, ce qui n'encourage pas les échappées !

km 10 : Le peloton reste groupé, l'allure en tête est soutenue, ce n'est pas vraiment le bon moment pour tenter une sortie !

km 1 : Mais revenons-en à la course : le départ a été donné à 10h33, 165 coureurs ont pris le départ de cette 19e étape !

km 0 : Les profils des différentes ascensions du jour, le profil de l'étape, son itinéraire et les cartes 3D ont été uploadés, vous pouvez les consulter en cliquant sur l'image principale de l'article !

Pour revivre l'étape de hier et la belle victoire de Philippe Gilbert, c'est par ici (un résumé est disponible également).

Pour cette 19e étape du Tour d'Italie, classée une nouvelle fois 5 étoiles, Blasting News vous propose de suivre l'intégralité de la course (236 km !) en direct. Bref du début à la fin, vous pourrez consulter l'avancée de la course en temps réel ! Les coureurs s'élancent ce matin de Gravellona Toce à 10h30 précise !

Giro : Gravellona Toce - Cervinia (19e étape du Giro) : L'enfer attend les coureurs !

Le peloton reprend le chemin des routes italiennes pour la 19e fois aujourd'hui. Et pour l'avant-avant dernière fois, bien que la dernière étape de dimanche ne serve un peu comme au Tour de France que de parade finale !

Mais attention, cette 19e étape du Giro s'annonce dantesque à tous points de vue ! Longue de 236 km, elle forcera les coureurs à se mettre en route dès 10h30 ce matin. Le peloton quittera alors la localité de Gravellona Toce dans le Piémont pour se rendre à Cervinia, dans la Vallée d'Aoste. Mais avant cela et après avoir parcouru l'énorme distance qui sépare le départ de l'arrivée (surtout en fin de 3e semaine !),les coureurs devront franchir pas moins de 4 difficultés !

La première et la moins compliquée est la Croce Serra (au km 77), une ascension de 6 km environ, classée en 3e catégorie. Mais ensuite, cette fin d'étape promet l'enfer aux coureurs. Une fois la Croce Serra franchie, la route va progressivement remonter pendant 60 km avant d'arriver au pied du Saint-Barthélemy, un col classé en première catégorie ! Longue de 20,1 km, cette ascension présente une moyenne raisonnable de 5,6 % mais de nombreux passages à 10 % et un passage à 13 % ! Bref, en plus de sa longueur, cette ascension pourrait déjà faire très mal !

Malheureusement pour les coureurs en difficulté, ces derniers n'auront pas vraiment le temps de reprendre des forces car les trois derniers cols vont s'enchaîner les uns derrière les autres ! Une fois la descente du Saint-Barthélemy effectuée, il n'y aura qu'un petit km ou deux de plat avant de remonter un autre col classé en première catégorie : le Saint-Pantaléon ! Un peu moins long (16 km) que le précédent mais plus pentu : une moyenne de 7,6 % avec des passages à 12 % !

Et comme si ça ne suffisait pas, après la descente de ce col, les coureurs ne pourront toujours pas reprendre des forces ! Ils devront se farcir la dernière difficulté du jour : la montée finale de Cervinia… Qui vous l'aurez deviné est aussi un col de première catégorie ! Il fait un peu le mix entre les deux premiers : très long et très pentu ! Jugez plutôt : 20 km à une moyenne de 7,6 % et des passages à 12 % !

Bref, autant dire que le premier coureur à franchir toutes ces difficultés, se retrouvera véritablement au paradis à Cervinia… #Cyclisme #Direct Live