Résumé de cette étape : Cette 18e étape du #Giro est parti calmement, pas au niveau de la moyenne horaire qui était élevée, mais bien au niveau des échappés. Il faudra attendre le km 43 pour voir une grosse échappée sortir, composée de 14 coureurs : Rinaldo Nocentini(ALM), Francesco Bongiorno (BAR), Philippe Gilbert (BMC), Amaël Moinard (BMC), David De La Cruz (EQS), Sylvain Chavanel (IAM), Roberto Ferrari (LAM), Damiano Cunego (NIP), Pieter Weening (OGE), Matteo Busato (STH), Davide Villella (TCG), Chad Haga (TGA), Maxim Belkov(KAT) et Kanstantsin Siutsou (SKY) ! Mais rapidement, les échappés ne seront plus que 12, après les chutes de : Roberto Ferrari (LAM) et Damiano Cunego (NIP).

Publicité
Publicité

Malheureusement pour Cunego, il devra abandonner. 

L'écart des 12 hommes de tête va alors rapidement augmenter et augmenter beaucoup : ils auront jusqu'à 12 - 13 min d'avance... jusqu'au pied de la grosse difficulté du jour, le Monte Ologno !  Au pied de cette ascension, ça part encore dans tous les sens : en tête, 5 coureurs se font la malle : Francesco Bongiorno (BAR), Amaël Moinard (BMC), David De La Cruz (EQS), Kanstantsin Siutsou (SKY) et Rinaldo Nocentini(ALM). 

5 autres couyreurs font de la résistance : Philippe Gilbert (BMC), Sylvain Chavanel (IAM), Pieter Weening (OGE), Davide Villella(TCG), Maxim Belkov (KAT). Bien leur en fera car au final, ils rattraperont le groupe de tête dans la descente.

Au sein du peloton, la Tinkoff-Saxo rend la monnaie de sa pièce à l'équipe Astana : Mikel Landa, ralentit à cause d'une chute est à plus d'1 min derrière ce peloton.

Publicité

Du coup, Contador accélère dès les premiers mètres de ce col ! On assistera à un beau mano à mano à distance entre les deux leaders du général. Fabio Aru (AST) confirme lui qu'il n'est pas au niveau en montagne par rapport aux deux ténors. 

Au sommet, Contador qui aura retrouvé Hesjedal en chemin, comptera jusqu'à 2 min d'avance sur e groupe Aru - Landa.

Mais revenons à la tête de course : Phillipe Gilbert (BMC) se sera accroché dans la montée de l'Ologno. Revenu sur la tête de la course dans la descente, en compagnie des 3 autres coureurs (ils sont donc 8 en tête), le Belge n'attend pas et attaque directement, il reste encore une bosse à monter. Ensuite, ce n'est que de la descente ! Les 7 coureurs du groupe de poursuite ne reverront jamais l'ancien champion du Monde, qui s'offre une deuxième victoire dans ce Giro ! 

Contador et Hesjedal en termineront avec 6 min 05 sec de retard sur Gilbert. Alors qu'ils ont un peu faiblit dans ce final de l'étape, ils conservent toutefois 1 min 13 sec d'avance sur le groupe Aru - Landa (et pas mal de favoris) !  Contador creuse donc encore l'écart au classement, alors qu'Hesjedal remonte lui à la 9e place ! 

Classement général après cette 18e étape du Giro :

1.

Publicité

Alberto Contador (Saxo-Tinkoff)

2. Mikel Landa (AST) à 5 min 15 sec.

3. Fabio Aru (AST) à 6 min 05 sec.

Cette étape terminée, profitez-en pour jeter un coup d'oeil à l'actu sportive du (long) weekend précédent ! 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Résultat final : Victoire de Philippe Gilbert à Verbania !

Arrivée : voilà , Alberto Contador (TS) et Ryder Hesjedal (TGC) en terminent à 6 min 05 sec des vainqueurs ! Le groupe Aru - Landa est lui à 7 min 18 sec. Contador gagne donc encore 1 min 13 sec sur ses poursuivants !

Arrivée : Derrière Gilbert, c'est Francesco Bongiorno (BAR) qui prend la deuxième place, devant Sylvain Chavanel (IAM), 3e. Amael Moinard (BMC) est 4e. Mais le suspense n'est pas fini dans cette étape : il faut s'intéresser au chrono de Contador - Hesjedal et le groupe Aru - Landa !

km 170 : Après plus de 4h de course aujourd'hui, le coureur belge de la formation BMC s'offre une deuxième victoire dans ce Giro ! il savoure ! Victoire de Philippe Gilbert !

km 169 : Flamme rouge pour Gilbert, qui a compris qu'il allait gagner, il lève déjà le poing !

km 168 : David De La Cruz (EQS) était le premier à sortir derrière le Belge ! Mais on vise surtout une place d'honneur dans cette étape !

km 167 : Derrière Gilbert, ça bouge, Rinaldo Nocentini (ALM) et Amael Moinard (BMC) sont sortis. Le Français est surtout parti en contre !

km 166 : Philippe Gilbert semble avoir gagné cette étape : il possède 45 sec d'avance sur ses poursuivants ! Ca ferait la deuxième victoire d'étape pour le Belge !

km 165 : L'écart entre le groupe Aru-Landa et Contador - Hesjedal diminue un peu : 1 min 27 sec.

km 163 : C'est Francesco Bongiorno (BAR) qui roule derrière le Belge au sein du groupe de poursuite !

km 162 : Il ne reste que 8 km pour le Belge, mais les 7 coureurs derrière lui semblent se rapprocher !

km 160 : Derrière, la l'écart entre le groupe Contador - Hesjedal et le groupe Aru - Landa est d'1 min 45 sec !

km 160 : Derrière le Belge, ils sont 7 : Francesco Bongiorno (BAR) et David De La Cruz (EQS). Amaël Moinard (BMC), Kanstantin Siutsou (SKY), Sylvain Chavanel (IAM), Rinaldo Nocentini (ALM) et Matteo Busatto (STH). Phillipe Gilbert est en route vers sa deuxième victoire !

km 155 : Ca sent bon pour Philippe Gilbert, parti à fond dans la descente. Il lui reste 15 km à boucler dans la descente finale ! Il aurait 20 sec d'avance !

km 152 : Le groupe Philippe Gilbert (BMC) est revenu sur le groupe de tête et le Belge attaque immédiatement !

km 150 : A 20 km de l'arrivée, les écarts :

1. Groupe Moinard (4 coureurs) - 2. Groupe Gilbert (4 coureurs) à 15 sec - 3. Groupe Contador-Hesjedal à 5 min 30 sec 4. Groupe Landa - Aru à 8 min

km 145 : Dans le trio Gilbert - Chavanel - Nocentini, on retrouve aussi un autre coureur qui faisait partie de l'échappée : Matteo Busatto (STH). ils sont à environ 45 sec du 4 hommes de tête.

km 143 : Le duo Contador - Hesjedal est revenu sur Davide Villella(TCG) qui faisait partie de l'échappée et qui se met à plat ventre pour son leader ! Ils ne sont plus qu'à 6 min 55 sec du groupe de tête.

km 140 : L'avance du duo Contador - Hesjedal est de 1 min 30 sec sur le groupe Aru - Landa. Le coureur de la Garmin est entrain de réaliser une superbe opération. Par contre, dans le peloton, c'est bizzarement la Movistar qui prend en charge la poursuite. Les coureurs d'Astana ne roulent pas, Fabio Aru serait-il en grande difficulté ?

km 138 : On refait le point ! En tête : 4 hommes : Francesco Bongiorno (BAR) et David De La Cruz (EQS). Amaël Moinard (BMC) et Kanstantin Siutsou (SKY). Ils comptent 50 sec d'avance sur un trio composé de Philippe Gilbert (BMC), Sylvain Chavanel (IAM) et Rinaldo Nocentini (ALM). Ensuite, Contador, partit bielle en tête dès les premiers mètres du Monte Ologno compte 7 min 39 sec de retard. Alors qu'il a un peu coincé sur la fin de la montée, le Pistolero a été rattrapé par Ryder Hesjedal (Cannondale-Garmin).

Ensuite, le groupe Mikel Landa (AST) est à 8 min 57 sec. Aru semblait en difficulté, mais il a basculé en même temps.

km 137 : La descente est d'abord très courte, ça remonte déjà pour le groupe de tête !

km 136 : Les échappés entament la descente, et dans le peloton, Fabio Aru (AST) semble en difficulté à nouveau, attention, il risque de perdre sa troisième place au général !

km 135 : Kanstantin Siutsou (SKY) passe en tête du sommet du Monte Ologno, derrière :Francesco Bongiorno (BAR) et David De La Cruz (EQS). Amaël Moinard (BMC) est 4e ! Le groupe Philippe Gilbert est à 50 sec. Le Belge est accompagne de Sylvain Chavanel (IAM) et de Rinaldo Nocentini (ALM).

km 134 : Alberto Contador (Tinkoff-Saxo) continue son effort, il est à 7 min 44 sec de la tête ! Derrière, le groupe Mikel Landa - Fabio Aru (AST) est à 8 min 35 sec. En tête, ils ne sont plus que 4 : Rinaldo Nocentini (ALM) a du laisser partir : Amaël Moinard (BMC), David De La Cruz (EQS), Kanstantin Siutsou (SKY) et Francesco Bongiorno (BAR).

km 130 : Derrière les 5 hommes de tête, 5 autres hommes font toujours de la résistance : Philippe Gilbert (BMC), Sylvain Chavanel (IAM), Pieter Weening (OGE), Davide Villella(TCG), Maxim Belkov (KAT). Ils ne seraient qu'à une vingtaine de secondes de la tête de course !

km 130 : Mikel Landa (AST) a été ramené par ses équipiers, mais tout seul maintenant il accuse au minimum 1 min 40 sec de retard sur Contador.

km 129 : le Pistolero est partit à bloc dans cette ascension, tout seul, personne n'arrive à le suivre, Steven Kruiswijck (Lotto-Nl) était le dernier à essayer de garder la roue du maillot rose, il n'y arrive pas ! Il possède 9 min de retard sur la tête de course !

km 128 : Au sein du peloton, on ne voyait pas les Astana, ça s'expliquait par le fait que Mikel landa avait été retardé dans la chute précédente. La Tinkoff-Saxo ne fait pas de cadeau et roule à bloc, ça sent la vengeance ! Fabio Aru (AST) n'arrive d'ailleur pas à suivre le rythme imprimé par Alberto Contador, partit seul en tête du peloton.

km 125 : En tête de l'échappée, c'est Francesco Bongiorno (BAR) qui mène un bon train, du coup, ça explose dans le groupe de tête ! Ils ne sont plus que 5 en tête : Amaël Moinard (BMC), David De La Cruz (EQS), Kanstantsin Siutsou (SKY) et Rinaldo Nocentini(ALM). Ils possèdent 9 min 50 sec d'avance ! Le peloton a largement accéléré le rythme en vue du monte Ologno.

km 123 : Ca y est, l'ascension de ce col, très difficile à débuté pour les échappés. Dans le peloton, un grosse chute bloque la moitié du peloton ! Kiryenka et Vivianni sont retardés, Stig BROECKX (Lotto Soudal) semble le plus touché ! La motié de l'équipe SKY ou presqu est à l'arrêt !

km 120 : Peu de changement depuis le dernier point, l'écart entre les douze hommes de tête et le peloton joue au yo-yo entre les 13 min et les 12 min 30 au moment où les hommes de tête vont bientôt commencer l'ascension du Monte Ologno qui commence au km 123 !

km 115 : A signaler, c'est Philippe Gilbert (BMC) qui a remporté le 2e sprint intermédiaire du jour ! Par contre, c'était un faux "espoir", l'écart entre le peloton et le groupe de tête remonte : 12 min 43 sec.

km 110 : l'écart entre le peloton et le groupe de tête se stabilise et diminue pour la première fois : 12 min 32 sec. C'est la formation Tinkoff-Saxo qui donne le tempo en tête du peloton.

Point au 100 km : A 70 km de l'arrivée, 12 coureurs sont toujours en tête, ils possèdent 12 min 50 sec d'avance sur le peloton maillot rose ! Voici la composition de ce groupe : Rinaldo Nocentini(ALM), Francesco Bongiorno (BAR), Philippe Gilbert (BMC), Amaël Moinard (BMC), David De La Cruz (EQS), Sylvain Chavanel (IAM), Pieter Weening (OGE), Matteo Busato (STH), Davide Villella (TCG), Chad Haga (TGA), Maxim Belkov(KAT), Kanstantsin Siutsou (SKY).

Moins réjouissant, on vient d'apprendre un nouvel abandon, celui de Jérôme Pineau (IAM). Une catastrophe pour l'équipe IAM, qui perd par la même occasion son 4e coureur !

km 90 : La moyenne horaire après la deuxième heure de course est connue : 48 km/h !

km 85 : Roberto Ferrari (LAM) et Jesús Herrada (MOV) ont eux aussi stoppée leur effort, ça ne servait pas vraiment à grand chose !

km 80 : Alors que Philippe Gilbert (BMC) vient de remporter le sprint intermédiaire, le trio intercallé ne compte plus que deux coureurs : Roberto Ferrari (LAM) et Jesús Herrada (MOV). Fabio Felline (TFR) a lui été repris par le peloton.

En tête, douze coureurs : Rinaldo Nocentini(ALM), Francesco Bongiorno (BAR), Philippe Gilbert (BMC), Amaël Moinard (BMC), David De La Cruz (EQS), Sylvain Chavanel (IAM), Pieter Weening (OGE), Matteo Busato (STH), Davide Villella (TCG), Chad Haga (TGA), Maxim Belkov(KAT), Kanstantsin Siutsou (SKY). Ils comptent désormais 11 min 29 sec.

km 65 : L'avance des 12 hommes de tête est passée à 9 min 20 sec, on approche des 10 min !

km 60 : Derrière le groupe de tête, Roberto Ferrari (LAM) a trouvé deux compagnons qui se sont extraits eux aussi du peloton : Jesús Herrada (MOV) et Fabio Felline (TFR). Le trio est situé à mi-chemin entre les 12 hommes de tête et le peloton : 2 min 55 sec devant le peloton, qui accuse désormais 6 min 50 sec de retard sur la tête de la course.

Point au 50e km : La moyenne horaire de cette première heure de course est connue : 49,7 km/h. Parmi les hommes de tête, on assiste à une chute : deux coureurs sont au tapis : Roberto Ferrari (LAM), Damiano Cunego (NIP). Si le premier d'entre eux poursuivra l'étape, Damiano Cunego est lui contraint à l'abandon ! Ils ne sont donc plus que 12 en tête. ils comptent 6 min 34 sec d'avance sur le peloton maillot rose, au sein duquel aucune équipe ne roule.

45 km : L'avance de ce groupe de 14 coureurs monte très rapidement à 2 min 05 sec.

km 43 : grosse attaque en tête du peloton : 14 coureurs partent à l'attaque ! Rinaldo Nocentini (ALM), Francesco Bongiorno (BAR), Philippe Gilbert (BMC), Amaël Moinard (BMC), David De La Cruz (EQS), Sylvain Chavanel (IAM), Roberto Ferrari (LAM), Damiano Cunego (NIP), Pieter Weening (OGE), Matteo Busato (STH), Davide Villella (TCG), Chad Haga (TGA), Maxim Belkov (KAT), Kanstantsin Siutsou (SKY).

km 16 : Fin de l'échappée pour Sylvain Chvanel (IAM), repris par le peloton alors qu'aucun autre coureur ne l'avait suivi !

km 14 : Attaque de Sylvain Chavanel (IAM) !

km 1 : Le peloton va encore effectuer 13 km en Suisse avant de revenir en Italie par la Lombardie puis le piémont pour en arriver à Verbania !

km 0 : Les coureurs sont partis officiellement de Melide (Suisse) à 12h57, le peloton compte encore 169 unités. On ne dénombre aucun coureur non partant ce matin.

Les coureurs du peloton donneront les premiers coups de pédale un peu avant 13h00 (le départ officiel est prévu à 12h55). Le direct commenté débutera lui à partir de 15h45, le début de l'ascension du Monte Ologno étant prévu vers 16h selon la feuille de route officielle, ça nous laissera le temps de faire le point sur la course.

Mais avant ce début officiel du direct, les moments importants de cette 18e étape vous seront bien évidemment communiqués !

Enfin, si vous voulez revivre le direct de la 17e étape qui a vu la victoire de Sacha Modolo au sprint ou simplement consulter son résumé, c'est par ici !

Melide - Verbania : Adieu la Suisse, voilà le Monte Ologno !

Cette 18e du Giro partira de Suisse, dans les rues de Melide à 12h55 et parcourra encore 13 km environ au pays des Helvètes avant de rentrer définitivement en Italie par la Lombardie. Cette étape, longue de 170 km et considérée comme de moyenne montagne sera fortement plate durant ses 120 premiers km. Car hormis quelques bosses, jusque-là, les coureurs pourront quelques peu se reposer.

Ensuite, ce sera une toute autre chose ! Car au km 123, le peloton de ce Tour d'Italie se retrouvera au pied du Monte Ologno, une ascension de première catégorie, longue de 10, 4 km et qui affiche des pourcentages très compliqués ! La moyenne est de 9 %, mais certains passages se font à 13 % !

Les coureurs ont certes déjà affronté bien pire sur ce Giro, mais ici on est en 3e semaine ! Les organismes commencent à fatiguer. On pourrait observer quelques surprises donc. Néanmoins, cette étape qui se termine à Verbania dans le Piémont, n'est pas une arrivée au sommet. C'est tout le contraire, la ligne d'arrivée est située après la longue descente du Monte Ologno… enfin pas tout à fait.

Car après le Monte Ologno et sa toute petite descente, les coureurs devront se farcir deux autres ascensions. Très courtes, cette répétition d'effort pourrait elle aussi coûter cher aux coureurs en difficulté ! Ensuite, ils plongeront définitivement vers l'arrivée. Une étape pour descendeurs plus que pour grimpeurs au final ?

Vous pouvez bien évidemment consulter le profil de cette 18e étape du Giro qui relie Melide à Verbania en cliquant sur la photo principale de l'article. Des informations complémentaires concernant le Monte Ologno et le relief du final de cette étape sont également disponibles ! #Cyclisme #Direct Live