Résumé de l'étape : Au terme d'une 17e étape "plate", c'est le coureur italien de la Lampre, Sacha Modolo qui s'impose au terme d'un sprint final très bien emmené par ses équipiers. Il signe par la même occasion sa deuxième victoire dans ce #Giro ! Giacomo Nizzolo (TFR) termine deuxième devant Luka Mezgec (TGA) 3e.

Cette 17e étape étape aura avant cela été marquée par une météo clémente et surtout par un vent énorme qui soufflait dans le dos des coureurs. très tôt dans la journée, la bonne échappée du jour s'est formée après quelques km seulement, composée de trois hommes : Marco Bandiera (AND), Iljo Keisse(EQS) et Giacomo Berlato (NIP). Ils resteront en tête pendant une bonne partie de la course, mais le peloton ne leur laissera pas vraiment de chance. Leur avance ne montera jamais au-dessus des trois minutes ! 

Leur échappée se terminera d'ailleurs aux alentours du 110e km de course, à 25 km de l'arrivée.

Publicité
Publicité

Ensuite, la course va s'emballer un peu : malgré la vitesse énorme du peloton, 3 hommes vont de nouveau tenter leur chance : Patrick GRESTCH (AG2R), Darwin ATAPUMA (BMC) et Adam Hansen (Lotto-Soudal). Mais très rapidement, il ne restera plus que le coureur de l'équipe Lotto-Soudal à l'avant ! Et malgré ces bonnes dispositions de rouleur, il sera repris par le peloton à une dizaine de kilomètres de l'arrivée. 

Dans un final très sinueux, quelques attaques se succéderont : notamment celles de Tom Slagter (Garmin), Philippe Gilbert (BMC) et surtout Luca Paolini (KAT) qui résistera lui jusqu'à la flamme rouge ! Mais rien n'y fera, le sprint final était inéluctable et à ce petit jeu là, c'est Sacha Modolo qui s'est une fois de plus montré le plus rapide !  

Classement de l'étape du jour :

1.

Publicité

Sacha Modolo (LAM)

2. Giacomo Nizzolo (TFR) à 0 sec

3. Luka Mezgec (TGA) à 0 sec 

Le classement général, celui du maillot bleu (grimpeur) et le classement des jeunes n'ont pas bougé ! Par contre intéressons-nous au maillot rouge (classement par points).

Malgré qu'il n'ait pas gagné l'étape, Giacomo Nizzolo (TFR) endosse le maillot rouge ! Il détrône Elia Viviani (SKY) qui passe à la 3e place ! Nicola Boem (BAR) est lui éjecté du podium :

1. Giacomo Nizzolo (TFR) - 159 pts

2. Sacha Modolo (LAM) - 142 pts

3. Elia Viviani (SKY) - 134 pts

Final : Sacha Modolo s'impose à Lugano (17e étape du Giro)

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

km 135 : On entre dans le dernier km, le sprint massif se profile ! Qui va l'emporter ? Le sprint est lancé de très loin, Modolo signe sa deuxième victoire. Nizzolo finit deuxième ! La formation Lampre a parfaitement emmené son sprinter ! 

km 134 : 1 km encore pour Luca Paolini (KAT) mais le peloton revient !  

km 132 : Ca s'emballe dans ces derniers km ! Le final très sinueux favorise les attaques ! Luca Paolini (KAT) tente à son tour de sortir, il prend tous les risques ! Le peloton casse de partout ! 

km 131 : Philippe Gilbert (BMC) tente à son tour de sortir du peloton !  Il arrive à faire la jonction avec Tom Slagter ! Mais ils n'ont que 200 m d'avance ! 

km 130 : Le peloton accélère encore le rythme, alors qu'il reste encore quelques faux-plats montants ! De nombreux coureurs se font lâcher ! Tom Slagter (Gamin-Cannondale) tente lui d'attaquer ! Il lui reste 5 km à tenir !

km 128 : Sylvain Chavannel (IAM) essaie de remonter au sein du peloton.

Publicité

Une attaque en tête pour le coureur français ?  

km 125 : Ca y est, le peloton a passé la "douane" et rentre en Suisse ! Adam Hansen a terminé son échappée, la Tinkoff-Saxo mène le train du peloton. Ce final est très sinueux !  

km 125 : En tête du peloton, l'équipe Giant fait un gros travail, l'avance d' Hansen a fondu  (10 sec).

km 120 : Il reste 15 km dans cette étape, 17 sec d'avance toujours pour Adam Hansen (Lotto-Soudal). On va bientôt rentrer en Suisse, au cours des dix derniers km de cette étape, qui se termine à Lugano ! 

km 115 :  Patrick GRESTCH (AG2R) va être repris par le peloton, alors que Darwin ATAPUMA (BMC) avait déjà déposé les armes. Adam Hansen (Lotto-Soudal) est lui parti bille en tête et compte 17 sec d'avance sur le peloton ! Il reste 20 km à parcourir ! Habitué de ce genre d'exercices, il semble tout de même qu'il soit parti un peu trop tôt ! 

km 112 : Patrick GRESTCH (AG2R) et Adam Hansen (Lotto-Soudal) tentent de partir en solitaires ! Ils sont rejoints par Darwin ATAPUMA (BMC). Alors que le Colombien revient, Adam Hansen (Lotto-Soudal) fausse compagnie à ses deux compagnons d'échappée ! 

km 111 : De nombreux coureurs sont en difficulté alors que les coureurs ont franchi la plus grosse bosse du jour !

km 111 : La moyenne horaire de la deuxième heure de course est connue : 40,800 Km/h.

km 110 : Les échappés vont être repris par le peloton. Marco Bandiera (AND), Iljo Keisse (EQS) et Giacomo Berlato (NIP) n'ont plus que quelques secondes d'avance. Ils avaient compris, les trois hommes s'étaient serrés la main quelques minutes auparavant !

km 100 : Le peloton continue son d'accélérer en cette fin d'étape ! Les échappés n'ont plus que 45 sec d'avance !

km 90 : Encore 45 km à parcourir aujourd'hui, l'écart entre le peloton et le trio de tête est désormais de 1 min 15 sec.

km 80 : Le vent souffle toujours aussi fort durant cette étape, on assiste à une mise en place en éventail en tête du peloton et sur un simple changement de direction, plusieurs coureurs se sont fait décramponner. Il s'en est fallu de peu pour qu'un grosse cassure ne se fasse en plein milieu du peloton, mais on aura pas de coup de bordure cette fois-ci !

km 75 : A 60 km de l'arrivée le peloton roule toujours en file indienne, certains coureurs commencent à montrer des signes de faiblesse en queue de groupe, avec le vent dans le dos, les coureurs vont très vite ! le retard du peloton sur le trio de tête : Marco Bandiera (AND), Iljo Keisse (EQS) et Giacomo Berlato (NIP) est maintenant de 1 min 50 sec !

km 70 : Le premier sprint intermédiaire a été disputé, le classement (maillot rouge - points) a donc un peu évolué :

1. Elia Viviani (SKY) - 125 pts

2. Giacomo Nizzolo (TFR) - 118 pts

3. Nicola Boem (BAR) - 111 pts

km 65 : Si le classement général ne devrait pas être bouleversé aujourd'hui, il pourrait en être autrement au niveau du classement pour le maillot rouge des spirnters ! Voici le classement provisoire :

1. IVIANI Elia (SKY) - 119 pts

2. NIZZOLO Giacomo (TFR) - 114 pts

3. BOEM Nicola (BAR) - 109 pts







km 60 : Abandon de Enrico BARBIN (BAR), étonnant au vu du profil de l'étape, courte, ensoleillée et dans laquelle les coureurs ont le vent dans le dos ! Par contre cet abandon peut s'expliquer par le fait ça roule très fort désormais dans le peloton comme à l'avant ! L'avance du trio de tête est descendu à 2 min 06 sec !

km 55 : La moyenne horaire de la première heure de course est connue : 40, 2 km/h

Point au 50e km : A 85 km de l'arrivée, les trois coureurs échappés Marco Bandiera (AND), Iljo Keisse (EQS) et Giacomo Berlato (NIP) comptent désormais 2 min 30 sec d'avance sur le peloton maillot rose. Lucas Chirico (AND) qui avait tenté de faire le jump tout seul a depuis arrêté son effort et s'est fait reprendre par le peloton. il est clair que le peloton ne veut pas laisser plus de 3 min d'avance aux échappés ! Notamment l'équipe Giant, du sprinter Luka MEZGEC qui fait bien rouler son équipe !

km 14 : Les trois échappés comptent 2 min 10 sec d'avance sur le peloton maillot rose ! Entre les deux, on retrouve Lucas Chirico (AND) qui accuse un retard d'1 min 20 sur le trio de tête.

km 2 : Trois coureurs tentent leur chance en ce début d'étape : Marco Bandiera (AND), Iljo Keisse (EQS) et Giacomo Berlato (NIP).

km 0 : Les coureurs se sont élancés à 13h56, Le peloton est composé de 170 coureurs.

Au vu de l'étape, beaucoup plus courte et plate que la veille, les coureurs ne s'élanceront de Tirano qu'à 13h55 pour arriver en Suisse, à Lugano aux alentours de 17h15. Le direct commenté devrait lui commencer aux alentours de 15h30, soit un peu après les 50 premiers km (en tenant compte de la feuille de route officielle) !

Avant cela, un point régulier mais moins fourni vous sera rendu sur la course : les attaques, abandons et autres défaillances seront bien évidemment signalées.

Pour revivre l'étape d'hier (16e) ou lire le résumé de la victoire de Mikel Landa (AST), c'est par ici !

Enfin, si vous voulez prendre connaissance des faits majeurs de la deuxième semaine de ce Giro, cliquez sur ce lien.

Tirano - Lugano : le Giro s'installe en Suisse

La 17e étape du Giro emmènera le peloton à Lugano dans le Tessin Suisse après une étape somme toute assez courte de 137 km qui aura débuté à Tirano en Lombardie ! Principalement plate, cette 17e étape présente toutefois une difficulté : le Teglio, une ascension longue de 7 km environ et classée en 3e catégorie. Il est situé en tout début d'étape et les coureurs le graviront après 8 km de course disputés en faux-plat descendant.

Mais ce sera tout en ce qui concerne les ascensions à proprement parler. Le profil ne sera pas toutefois complètement plat, des petites bosses animeront le parcours tout au long des 134 km de cette étape du tour d'Italie. Attention toutefois pour les sprinters car deux montées plus longues et dures que les autres pourraient créer quelques écarts. Tout d'abord au km 106 : le Croce di Menaggio (2 km de long, non classé) et au km 127, une ultime bosse, un peu plus courte que cette dernière mais située à 5 km de l'arrivée. Ces petites difficultés pourraient favoriser les sprinters-punchers par rapport aux sprinters purs ou même une éventuelle échappée !

Pour consulter le profil et l'itinéraire de cette étape, vous pouvez cliquer la photo principale de l'article et faire défiler les images ! En fonction des photos intéressantes de cette 17e étape du tour d'Italie, elles devraient se situer plus ou moins loin !

Enfin, notons que le Giro restera en Suisse demain pour le début de la 18e étape, avant de revenir définitivement en Italie ! #Cyclisme #Direct Live