Invité de l'émission J + 1 sur Canal +, le président de Lyon, Jean-Michel Aulas, a dressé le bilan de la saison de son club. « Nous retrouvons la Ligue des Champions et il s'agira de notre 20ème participation d'affilée à une Coupe d'Europe », s'est réjoui le boss de l'OL. La question est désormais de savoir si l'équipe pourra continuer à évoluer avec ou sans ses deux stars que sont Fékir et Lacazette. « Nous ne sommes jamais sûrs de rien dans le #Football. Mais tout est fait pour qu'Alex soit avec nous la saison prochaine. 50 000 000 € pour Lacazette ? Lacazette, ça n'a pas de prix mais nous n'avons jamais eu de discussions avec le PSG », précise le boss lyonnais.

Publicité
Publicité

« Quant à Fékir, j'ai un bon lien d'amitié avec son agent. Il est sous contrat jusqu'en 2019 et on fait de gros efforts pour le prolonger ». Rappelons que Jean-Michel Aulas a beaucoup d'admiration pour Fékir. Il n'hésite d'ailleurs pas à déclarer. « C'est mon Messi à moi ! ».

Sept titres d'affilée comme nous, ce n'est pas évident

Interrogé sur le futur de son club et la saison à venir, Aulas pointe déjà la future enceinte. « Le futur stade va s'ouvrir, il est remarquable de technologie », précise-t-il. « On va se renforcer, notamment en défense mais la formation est très importante. Chaque année, on investit entre 8 et 9 millions pour la formation. Dimanche dernier, face à Bordeaux, il y avait neuf joueurs issus du centre de formation au début du match ». Sur le titre du PSG, il explique que c'est difficile de rivaliser avec une telle formation.

Publicité

« Nous ne sommes pas le petit Paris. C'est une très belle équipe et la concurrence est impossible. Il y a une grosse différence de budget et l'environnement est favorable même si Laurent Blanc a la tâche la plus difficile. Le PSG est champion pour la 3ème fois d'affilée mais je le préviens déjà, sept titres d'affilée comme nous, ce n'est pas évident ». Il ne manquera sans doute pas de tweeter cette analyse, lui qui est un adepte des réseaux sociaux. « Il faut vivre avec son temps. Je tweete quand j'ai quelque chose à dire. C'est une stratégie claire et je fais les choses de manière transparente ». Quitte à parfois déranger…Mais ça fait partie du jeu ! #Lyon sport