Aujourd'hui le projet Dortmund est mort : « Thauvin écarté du groupe. Bielsa sévit. Tempête à l'#OM ». Ou peut-être déjà bien avant, allez savoir...

Le projet "Dortmund"  ?

Un projet né au détour d'une déclaration de Vincent Labrune en août 2013 qui affirmait alors en parlant de la Ligue des Champions: « vouloir gagner le plus de matches possibles, faire honneur à nos couleurs, emmagasiner de l'expérience pour, d'ici deux ou trois ans, être la belle surprise de la compétition. Un peu comme Dortmund ». Un projet qui semble aujourd'hui n'être qu'une lointaine chimère.

En effet, alors que Thauvin, censé être le porte-drapeau de ce projet, traverse une saison fantomatique et n'était pas dans le groupe pour affronter Metz vendredi dernier, l'OM semble bien loin de se rapprocher du modèle du BVB.

Retour sur un projet qui ne s'est révélé être qu'un coup de com' de Vincent Labrune.

Publicité
Publicité

Le limogeage de Baup, pêché originel ?

Evoquer un projet de type "Dortmund" implique nécessairement une stabilité au sein du management. Et moins de 5 mois après avoir mis en avant ce projet, le club se sépare d'Elie Baup, mettant ainsi fin à une longue (pour l'OM) période de stabilité au niveau des entraineurs : Gerets avait effectué 2 saisons entières sur le banc, Deschamps 3 et Baup n'en aura donc fait qu'une et demie.

Depuis l'OM a vu 2 entraineurs se succéder sur son banc et peut-être (surement ?) un troisième la saison prochaine, en cas de départ de Bielsa. Une telle instabilité au niveau de l'entraîneur ne peut qu'induire des phases d'adaptation récurrentes et donc une perte de temps équivalente dans la construction d'une équipe cohérente et d'une identité de jeu forte, piliers de la réussite d'un tel projet.

Une politique financière incohérente

Dortmund a, certes, bâti sa réussite sur des jeunes joueurs recrutés en Allemagne comme l'OM tente de le faire avec les jeunes joueurs français recrutés à l'été 2013 comme Imbula, Mendy, Thauvin ou encore Lemina.

Toutefois, et la différence est notable, le BVB n'a pas recruté ses jeunes à prix d'or : sur les 4 années précédant leur titre, les Shwarzgelben ont dépensé 41,7 Millions d'€ sur le marché des transferts. L'OM, sur le seul mercato de 2013, a dépensé 41,9 Millions d'€.

Où est la cohérence quand Vicent Labrune annonce qu'il faut faire des économies et réduire la masse salariale ? Thauvin valait-il réellement les 15 Millions d'€ qu'il a couté ? Rien n'est moins sûr. Enfin, l'OM, contrairement à Dortmund, ne parvient pas à revendre ses joueurs : Ayew, Gignac et Fanni partiront vers d'autres cieux cet été sans rapporter le moindre centime dans les caisses du club.

Alors non, l'OM est loin, très loin même, de prendre la même direction de Dortmund...

Publicité

#Football #Marseille sport