Dimitar Berbatov est ce que l'on appelle, dans le jargon footballistique, un véritable mercenaire ! Il ne semble pas pouvoir rester très longtemps en place dans un même club. Mais entre Dimitar Berbatov et la #Premier League, ça semble vraiment être une histoire d'amour ! Car c'est en Anglettre qu'on le retrouve le plus souvent actif sur un terrain de #Football. Ces deux-là donnent vraiment l'intention de ne plus vouloir se quitter. On ne présente plus le joueur bulgare qui a déjà connu beaucoup de clubs dans sa carrière. En Angleterre, il est déjà passé par Tottenham, #Manchester United et Fulham. En Allemagne, il a évolué sous les couleurs du Bayer Leverkusen.

Publicité
Publicité

Mais cette saison, il était actif sur le Rocher, à Monaco. Et il a encore rendu de précieux services à l'équipe et à son coach Leonardo Jardim, notamment en Ligue des Champions. Mais l'aventure monégasque pourrait bientôt se terminer. Car Berbatov pourrait de nouveau rejoindre la Premier League l'année prochaine. Direction Bournemouth !

Le salaire de Berbatov pourrait être la pierre d'achoppement

A 34 ans, le joueur bulgare pourrait aider le club promu à se sauver. Car la tâche du montant en Premier League ne sera pas aisée. Monter, c'est bien, y rester c'est mieux ! Visiblement, le club veut mettre tous les atouts de son côté pour rester plus d'une saison au sein de l'élite du football anglais. Eddie Howe, le jeune manager du club de Bournemouth, a déjà prévenu qu'il faudrait un attaquant de top niveau et du calibre d'un Berbatov pour aider le club à se maintenir.

Publicité

Mais la pierre d'achoppement de ce transfert pourrait être le salaire. Car le club doit agir avec un budget strict, alors que Berbatov exige un salaire conforme à sa réputation de renard des surfaces. Les deux parties trouveront-elles un terrain d'entente malgré les exigences du joueur? Et verra-t-on une énième fois Berbatov tenter de trouver le chemin des filets anglais ? C'est possible. Mais rien n'est encore concret pour le moment. Ce serait sans doute le dernier défi de sa longue carrière.