Atlanta Hawks 1-1 Washington Wizards

Pas de John Wall, pas de problème ! C’était en tout cas l’état d’esprit des Wizards pour ce match 2 à Atlanta. Et Washington a bonne mémoire. Distancés après le premier quart-temps (28-20), comme au match 1, les Wiz se montraient patients et agressifs en défense. Surtout, Ramon Sessions (21pts, 4pds) et Bradley Beal (20pts, 5rbs, 7pds, 3stl) suppléaient avec réussite l’absence du meneur All-Star. En face, comme d’habitude, le collectif des Hawks faisait merveille avec huit joueurs à 8 points ou plus. Mention spéciale à DeMarre Carroll (22pts, 6rbs, 4pds) et Paul Millsap (18pts, 11rbs, 5pds, 4stl), aussi bons des deux côtés du parquet. Pour Washington, Paul Pierce (15pts, 5rbs) apportait toute son expérience et sa réussite longue distance. Lui et ses coéquipiers revenaient aux talons d’Atlanta à la fin de la troisième période (80-75). Cependant, le secteur intérieur des visiteurs étaient en souffrance : Marcin Gortat (10pts, 9rbs) sortait pour six fautes, Nene Hilario (2pts, 4rbs) n’apportait rien et Kévin Séraphin (1min de jeu, 1rb) n’avait pas la confiance de son coach. En face, Al Horford (18pts, 4rbs, 6pds, 3stl) faisait du ménage et Jeff Teague (9pts, 7rbs, 8pds), en délicatesse au shoot, remplissait les trous et gérait le chrono. Un trois points de Kyle Korver (12pts, 6rbs) plus tard, le match était joué (106-90). Atlanta égalisait avant d’aller à la capitale, tout en sachant que la série reviendrait au moins une fois en Géorgie.

Memphis Grizzlies 1-1 Golden State Warriors

Mike Conley était de retour pour ce match, et même masqué il allait changer le visage de son équipe. Le meneur apportait sa réussite aux tirs, mais surtout sa défense sur Stephen Curry. Cette différence se faisait ressentir d’entrée de match. Le MVP de la saison régulière forçait son jeu, pendant que Allen (9pts, 4rbs, 4stl) sautait à la gorge de ses adversaires et que Zach Randolph (20pts, 7rbs, 4pds) imposait son physique (et quel physique !). À la mi-temps, un bel écart était creusé en faveur des visiteurs (39-50). Il fallait l’apport de Barbosa (14pts, 2rbs) pour que les Warriors ne lâchent pas, car, de l’autre côté, Conley (22pts, 3pds) et Marc Gasol (15pts, 6rbs, 3pds) enfilaient les perles. Heureusement, Draymond Green (14pts, 12rbs) et Andrew Bogut (8pts, 12rbs) grattaient les rebonds (52 à 45 en faveur de Golden State) pour compenser les pertes de balles (20 contre 14). L’écart ne diminuait cependant pas assez (76-87 à 5 minutes du terme) et Curry (19pts à 2/11 de loin, 5rbs, 6pds) se trouait longue distance pendant que Courtney Lee (15pts, 2rbs) concluait l’affaire. Memphis égalisait (90-97) avant de retourner dans la grotte des Grizzlies du Tennessee. #Etats-Unis #Basket-Ball #NBA