Il y avait 3-2 pour Cleveland et LA. Menés 1-2, les Cavaliers ont réussi à éliminer les Bulls 4-2 suite à de grosses performances de Lebron James. Scénario bien différent pour les Clippers qui menaient 3-1 et qui sont forcés à un match 7 à Houston.

Cleveland Cavaliers 4-2 Chicago Bulls

Face à l’élimination, Chicago n’avait pas le choix. Heureusement pour eux, les joueurs de l’Illinois retrouvaient Pau Gasol (8pts, 5rbs) qui s’illustrait d’entrée pour donner un petit avantage (12-6). Un écart vite comblé et inversé par des Cavaliers plus durs au rebond (60 à 41 au final en faveur de Cleveland). Tristan Thompson (13pts, 17rbs) et Iman Shumpert (13pts, 7rbs) jouaient leur rôle tandis que Taj Gibson (2pts, 2rbs) concédait trois fautes rapides et que Nikola Mirotic (7pts) commettait une faute flagrante aussi inutile que stupide. Surtout, elle était le déclencheur d’une série fatale pour Chicago. De 40-41, le score gonflait à 44-58 à la pause. Cleveland défendait trop bien pour des Bulls fatigués et à court d’idées. Et au retour des vestiaires, ce sont les deux équipes qui avaient des problèmes de précision. La mi-temps débutait sur un 2-0 en 5 minutes et 30 secondes. À l’avantage des visiteurs, largement devant. Et lorsque Jimmy Butler (20pts, 5rbs) retrouvait de l’adresse, Matthew Dellavedova (19pts) sortait de sa boîte. Le meneur australien suppléait Kyrie Irving, blessé en cours de deuxième quart et laissé sur le banc par précaution. Car avec un Dellavedova à ce niveau et un Lebron James (15pts, 9rbs, 11pds) omniprésent, Cleveland ne craignait rien. Et comme Derrick Rose (14pts, 6pds) passait au travers, Tristan Thompson en profitait pour conclure l’affaire (66-93). Même privé d’Irving et Kévin Love, Cleveland a démontré qu’il pouvait jouer au plus haut niveau si les role player élevaient leur niveau autour de Lebron James. Au final, le match a été une formalité (73-94) pour des Cavaliers impressionnants défensivement et qui accèdent à la finale de Conférence.

Houston Rockets 3-3 Los Angeles Clippers

Alors qu’ils menaient 3-1, les Clippers avaient deux occasions d’accéder à leur première finale de Conférence. La première a été gâchée par manque d’implication défensive à Houston. Pour la seconde, Los Angeles se basait d’entrée sur son duo d’All-Star Blake Griffin (28pts, 8rbs) et Chris Paul (31pts, 7rbs, 11pds). Mais Houston n’était jamais loin et trouvait régulièrement Dwight Howard (20pts, 21rbs) dans la raquette ou James Harden (23pts) sur la ligne des lancers. À l’heure d’aller aux vestiaires, l’écart était menu en faveur des Angelinos (64-62). Les Clippers mettait le pied sur l’accélérateur en troisième période sous l’impulsion de Chris Paul pour prendre jusqu’à 19 points d’avance (87-68). Mais les Rockets se montraient intelligents et trouvaient des points faciles sur la ligne. Et puis les remplaçants Corey Brewer (19pts, 10rbs) et Terrence Jones (16pts, 5rbs) apportaient leur pierre à l’édifice. Los Angeles n’avait plus d’idée. Et était dépassé. Houston jouait sans Harden mais revenait, avec Josh Smith (19pts, 6rbs). À la bascule, pas de réaction des Californiens. Les habituels shooteurs à longue distance n’étaient pas influents. L’improbable avait eu lieu, Houston s’était détachait pour ne jamais être rejoint. Los Angeles avait le match en main mais a péché dans les idées et en rigueur défensive dans le dernier quart (107-119). Le match 7 aura lieu au Toyota Center dimanche. Encore un match 7 pour Chris Paul et ses coéquipiers. Mais pas dans les mêmes conditions. #Etats-Unis #Basket-Ball #NBA