Menant 3-2 après avoir été menés 1-2 et se déplaçant, Golden State et Atlanta n’ont pas manqué leur rendez-vous. Le prochain sera pour eux en finale de Conférence.

Atlanta Hawks 4-2 Washington Wizards

À la peine sur cette série, Marcin Gortat et Nene se devaient d’élever leur niveau et leur intensité pour permettre aux Wizards d’y croire. Hélas, cela n’arrivait pas. Heureusement, Kévin Séraphin (13pts, 8rbs) et Otto Porter (7pts, 8rbs) apportaient des rebonds, du poids et de l’ombre à l’intérieur. Aux extérieurs, Bradley Beal (29pts, 6rbs) et John Wall (20pts, 6rbs, 13pds) gonflaient le score mais DeMarre Carroll (25pts, 10rbs) et Al Horford (13pts, 7rbs) les imitaient. À la pause, Atlanta menait légèrement (39-45) et n’était qu’à 24 minutes d’une finale de Conférence. Un écart qui augmentait jusqu’à 15 points sous l’impulsion d’un Jeff Teague (20pts, 5rbs, 7pds) très inspiré. Mais John Wall se refusait à ces vacances avancées. Lui et Bradley Beal se complétaient et étaient même suppléé par le revenant Nene (5pts, 11rbs). Plus qu’une minute à jouer et c’était l’égalité (89-89). Jeff teague se connectait deux fois avec Al Horford, Gary Temple mettaient deux lancers, puis Horford en manquait un. 6 secondes à jouer et Washington était derrière de trois unités. Paul Pierce (4pts, 5rbs), muet jusqu’ici, envoyait un trois points venu d’ailleurs, en plein déséquilibre et au buzzer. Prolongations. Ou non…la balle effleurait encore les doigts de l’ailier à a fin du chrono. Pour un dixième de seconde, Washington était éliminé et Atlanta qualifié (91-94). La cruauté du sport. Ou sa beauté. Cela dépend de quel côté on est placé. En attendant, Atlanta affrontera Cleveland au prochain tour.

Golden State Warriors 3-2 Memphis Grizzlies

Le MVP 2015 s’est réveillé depuis deux matchs. Et quand Stephen Curry rentre ses shoots, difficile de résister aux Warriors. Et c’est ce qui arrivait dès le premier quart, durant lequel Curry (32pts, 6rbs, 10pds) et Klay Thompson (20pts, 8rbs) shootaient au presque parfait. Memphis était débordé (10-25). Il fallait que Marc Gasol (21pts, 15rbs) et Vince Carter (16pts, 3rbs) sonnent la charge. Petit à petit, les Grizzlies revenaient. À la mi-temps, l’écart était redevenu supportable (49-58). Comme à son habitude, Memphis se reposait sur Gasol et Zach Randolph (15pts, 6rbs) pour imposer son rythme et sa taille. Jeff Green (6pts, 7rbs) avait l’occasion de réduire encore l’écart à la fin de la troisième période mais Iguodala le bloquait et Stephen Curry balançait un shoot à 20 mètres… qui rentrait. L’écart qui pouvait être réduit à trois points, s’élevait à huit. Les Grizzlies étaient à terre, blessés. Ils n’allaient pas s’en remettre. Stephen Curry et Draymond Green (16pts, 12rbs) faisaient le job. Le match était joué (95-108), tout comme la série. Golden State avance et attend son adversaire. #Etats-Unis #Basket-Ball #NBA