A 2 journées de la fin du championnat de Ligue 1, quels enjeux restent-ils pour les 20 clubs professionnels de l'élite? S'il est trop tôt pour tirer des enseignements sur l'exercice 2014-2015, quelques tendances se dégagent en cette fin de saison.

Y-a-t-il encore de l'intérêt à suivre le sprint final de cette saison 2014-2015 en ligue 1? Un œil sur le classement à l'aube de la 37 ième et avant-dernière journée permet de se faire une raison du simple point de vue mathématique.

En tête du classement avec ses 6 points d'avance et une différence favorable de + 7 buts, le #PSG se dirige doucement mais sûrement vers un deuxième titre consécutif de champion de France. Il faudrait un miracle et un effondrement complet des champions de France en titre pour voir l'OL les doubler sur la ligne.

Publicité
Publicité

L'OL, justement, solide deuxième, ne sera pas rattrapé lui non plus à moins d'un autre miracle du même style que le précédent. L'AS Monaco, troisième, pointe en effet à 6 longueurs avec une différence de buts défavorable de moins 12 buts.

L'intérêt est focalisé essentiellement sur l'attribution de la troisième place, synonyme de qualification pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions- et encore sur le papier... Car avec 2 points d'avance sur le duo Marseille - St Etienne, l'ASM tient son destin entre ses pieds mais ne peut se permettre le moindre petit petit faux-pas. Bien sûr si Monaco perd ses 2 matchs et que dans le même temps, l'#OM et l'ASSE remportent les leurs, on assisterait à l'une de ces surprises mémorables qui font la beauté de ce sport.

Avec une réception de Metz (déjà en Ligue 2) et un déplacement à Lorient, quasiment sauvé, l'ASM est le favori logique de ses 2 dernières rencontres et le vainqueur d'Arsenal en Coupe d'Europe ne devrait pas laisser passer sa chance.

Publicité

En embuscade, l'OM et les Verts ne devront pas mollir et espérer jusqu'au bout. Les Verts semblent à priori avoir la tâche la plus difficile puisqu'ils se rendent à Evian, une équipe qui devra vaincre absolument pour conserver une mince chance de rester parmi l'élite.

L'OM possède théoriquement un calendrier plus favorable en rencontrant 2 équipes qui n'ont plus rien à jouer cette saison, mais vaincre sur le terrain de Lille n'est jamais très facile...Alors... Bordeaux et Montpellier devraient se disputer une sixième place de classement, peut-être synonyme de Ligue Europa la saison prochaine.

En fin de classement, si la messe est dite pour Lens et Metz, Evian n'est pas très loin non plus du purgatoire. Avec 4 points de retard sur Reims qui reçoit Rennes, une équipe n'ayant plus rien à espérer de cette saison, on voit mal les hommes de Dupraz sauver leur place en Ligue 1 en réussissant un retour qui serait du coup retentissant. Les autres équipes disposant d'un point de plus comme Caen, Lorient, Nice et Toulouse, si elles ne sont mathématiquement pas encore sauvées, sauront gagner le petit point qui leur manquent sur leurs 2 derniers matchs pour garder leur place parmi l'élite.

Publicité

On s'achemine ainsi vers la fin d'un exercice 2014-2015 sans surprise et somme toute conforme à la hiérarchie des valeurs. Le #Football professionnel devient décidément et désespérément une simple affaire de budget...