Après un exercice 2013/2014 honorable avec une cinquième place (61 points), l'Olympique Lyonnais entame l'exercice 2014/2015 sur fond d'un nouveau cycle. Remi Garde laisse sa place à Hubert Fournier, ancien entraîneur du Stade de Reims, qui a pour but d'emmener cette jeune équipe le plus haut possible en attendant le nouveau stade prévu pour le début 2016.

L'argent venant à manquer, l'#OL repart avec un effectif presque inchangé à l'exception de Christophe Jallet en provenance du PSG et de Lindsay Rose de Valenciennes tout juste relégué en L2.

Un début de saison compliqué

Les premiers matchs sont de bon augure pour le club rhodanien. En effet, l'équipe commence la saison par le 3e tour préliminaire de l'Europa Ligue face au modeste club de « Mlada Boleslav » qui se solde par deux victoires lyonnaises sur le score de 4 à 1 au match aller, et 2 à 1 au retour à Gerland.

Publicité
Publicité

La suite des évènements est plus difficile.

Malgré une bonne entrée en matière en Ligue 1 face à Rennes (victoire 2-0), les gones tombent successivement face à Toulouse lors de la 2e journée (défaite 2-0 au Stadium), puis à Gerland face au club roumain du « FC Astra » inconnu en France sur le score de 1-2. Dans la foulée, les joueurs lyonnais perdent à domicile face à la jeune garde lensoise 1 à 0 tout juste venue de L2. Après trois journées, l'OL végète à la 13e place avec 3 petits points. Et pour couronner le tout, les rhodaniens ne parviennent pas à se qualifier pour la phase de groupe de la Ligue Europa avec une victoire nécessaire, mais insuffisante lors du match retour 1 à 0 en France face au « FC Astra ».

Le mois d'août fut très compliqué pour les gones qui n'aident pas la France au classement UEFA (ce classement détermine le nombre de qualifiés en coupe d'Europe par pays), mais se retrouvent désormais délestés d'une compétition qui aurait pu leur coûter beaucoup d'énergie.

Publicité

Le mois de septembre marque le début de la reconquête

La fin des beaux jours est signe de réveil pour l'ogre lyonnais. Ainsi, le club s'impose 2-1 face à Monaco lors de la 5e journée, puis tient tête face au PSG (1-1, 6e journée). Ces bons résultats confirment l'embellie lyonnaise, et marquera le début d'un nouveau cycle. En effet, l'OL s'impose face à Lille à Gerland (3-0, 9e journée), équipe pourtant réputée très défensive. Le club doit beaucoup à sa jeunesse qui porte haut les couleurs du club avec notamment Alexandre Lacazette auteur de 27 buts sur la saison en championnat, et Nabil Fekir, auteur de 12 buts et 7 passes décisives.

Cette efficacité offensive fait peur à de nombreux adversaires, à l'image de Caen qui perd à Gerland sur le score de 3-0 (18e journée) et Bordeaux qui s'incline à domicile juste avant la trêve 5 à 0 (19e journée), de quoi mettre en confiance les jeunes lyonnais pour le reste de la saison.

A la fin du mois de décembre, l'OL est 2e du classement, juste derrière l'OM avec 39 points, et 40 buts inscrits sur la phase aller, meilleur total de Ligue 1.

Publicité

Un candidat au titre

Le début de la phase retour confirme le retour au premier plan des Lyonnais. En effet, l'OL confirme son statut d'outsider, et engrange des points face à des équipes réputées plus faibles comme Lens (victoire 2-0 à Amiens, 21e journée), et Metz lors de la journée suivante. Dans le même temps, les coéquipiers d'Alexandre Lacazette confirment face à Monaco (0-0, 23e journée) et au PSG (1-1, 24e journée) avec deux matchs nuls.

A l'aube de la 30e journée, l'OL est toujours leader de la L1 avec 58 points, soit 2 points d'avance sur le PSG, qui est encore engagé dans toutes les compétitions et notamment la ligue des champions.

Dans un sprint final haletant, Lyon tient tête aux Parisiens et enchaîne les victoires avec notamment un 3 buts à 1 face à Guingamp lors de la 31e journée, puis face à Reims qui lutte pourtant pour son maintien sur le score de 4-2.

Le véritable tournant de la saison aura lieu à Caen lors de la 36e journée. Pendant ce match, les Lyonnais craquent et s'inclinent lourdement 3 à 0 laissant les joueurs de la capitale s'envoler vers un troisième titre consécutif.

Malgré un titre manqué de peu, l'OL peut être fier de sa saison (75 points au total) et se qualifie de nouveau pour la ligue des champions. Compétition dans laquelle ils ont si souvent brillé. Espérons que le club sera encore en lice au moment de l'inauguration de son Stade des Lumière prévue pour le début de l'année prochaine. #Football