Le résumé de l'étape : Après une première tentative d'échappée à moitié avortée, Jérôme PINEAU (IAM) insiste et repart à l'attaque. il sera rejoint par Rick ZABEL (BMC) et Marco FRAPPORTI (Androni). Malgré d'autres tentatives de les rejoindre, ils resteront à 3. Ce sera la bonne échappée du jour, même si elle semblait condamnée dès le départ ! 

Et de fait, le peloton ne lui laissera jamais plus de 2 min d'avance. Les trois courageux du jour seront repris à hauteur des 15 derniers km. Ensuite, le peloton, lancé à fond se préparera à sprinter. Sur des routes détrempées, les coureurs se montraient prudent, surtout dans les virages...

Publicité
Publicité

Et ce qui devait arriver, arriva, une énorme chute, en ligne droite se produisit. Une trentaine de coureurs étaient impliqués. Dont Richier Porte (Sky) mais surtout Alberto Contador (Saxo-Tinkoff) qui allait perdre son maillot au profit de Fabio Aru (AST) ! 

Dans l'emballage final, Sacha Modolo (LAM) s'est montré le plus rapide !

Le classement de cette étape : Sacha Modolo (LAM) a devancé au sprint Giacomo Nizzolo (TFR) et Elia Viviani (SKY) après un excellent travail préparatoire de son équipe. Il s'en est fallu d'un cheveu pour le coureur de la Lampre ! 

Le classement général : C'est officiel, Alberto Contador (Tinkoff-Saxo) perd son maillot au profit de Fabio Aru (AST), la chute s'est malheureusement, pour le coureur espagnol, produite à 3,2 km de l'arrivée. Les chronos n'ont donc pas été annulés.

Publicité

Fabio Aru (AST) s'empare donc du maillot rose, le coureur italien a été plus malin en se plaçant à l'avant du peloton et a bénéficié d'un peu de chance également !

1. Fabio ARU ( AST) 

2. Alberto Contador (Tinkoff-Saxo) à 19 sec

3. Mikel Landa Meana (AST) à 1' 14sec

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Arrivée : Il semblerait que Fabio Aru (AST) prenne le maillot rose suite à cette chute, Fabio Aru (AST) serait le nouveau porter du maillot rose ! Richie Porte (Sky) semble avoir encore perdu énormément de temps ! 

Arrivée : Modolo (Lampre) gagne juste devant  Nizolo ! Contador qui a finalement été ralenti dans la chute est chronométré à 38 sec ! Ou est Aru (AST) ? 

km 147 : Dernier km : Greipel semble beaucoup trop loin, la Lampre réalise un excellent travail pour Modolo !

km 145 : porte aurait été pris dans la chute, mais le peloton n'attend pas, après la Lotto Soudal, c'est le train de la Lampre qui prend la tête du peloton.

Publicité

 

km 144 : Grosse chute dans le peloton, juste en dehors des 3 derniers kilomètres. De nombreux équipiers du maillot rose sont touchés, mais pas le Pistolero

km 144 : On entre dans les trois derniers km, la Giant mène le tempo depuis quelques kilomètres déjà ! 

km 142 : Le peloton est désormais lancé à pleine vitesse, mais attention aux derniers virages de cette étape, sur une piste trempée ! Les trajectoires sont parfois déjà approximatives de la part des coureurs ! 

km 140 : Les équipiers des sprinters remontent petit à petit des deux côtés de la route, la Tinkoff-Saxo donne encore le tempo, plus pour longtemps. 

km 137 : On entre dans les 10 derniers km de cette 13e étape du Tour d'Italie. Sur quel sprinter parier ? Greipel, Matthews, Modolo, Mezgec ou encore  Boonen ?

km 135 : Fin de l'échappée du jour, il reste 12 km à parcourir. Mattéo TOSATTO (Tinkoff-Saxo) fait un gros travail en tête de peloton.

km 133 : Alan MARANGONI (Garmin-Cannondale) victime d'une crevaison.

km 130 : Les hommes de la Tinkoff-Saxo mènent l'allure du peloton.

km 127 : Jérôme PINEAU (IAM), Rick ZABEL (BMC) et Marco FRAPPORTI (Androni) passent sous la banderole des 20 km, leur avance n'est plus que de 15 sec.

km 120 : La ligne d'arrivée à Jesolo est détrempée ! Attention aux possibles chutes en cas de sprint final ! l'arrivée, se fait au bout d'un longue ligne droite de plus d'1 km de long !

km 117 : Plus que 30 km à parcourir dans cette 13e étape , les hommes de tête continuent de se relayer ! Malgré leur bonne volonté, les routes trop plates et la météo ne les avantagent pas !

km 112 : Le retard du peloton reste stable et tourne autour des 50 sec !

km 108 : Malgré le froid et la pluie, Alberto Contador passe un vendredi "tranquille" sur les routes italiennes. De bon augure avant le chrono individuel de demain, attention au coup de froid toutefois...

km 107 : Jérôme PINEAU (IAM), Rick ZABEL (BMC) et Marco FRAPPORTI (Androni) comptent 51 sec d'avance sur le peloton à 40 km de l'arrivée. Les équipes de sprinters ne vont probablement leur laisser aucune chance...

Le point après 100 km :

Une échappée s'est formée aux alentours du 15e km, composée de trois hommes : Jérôme PINEAU (IAM), Rick ZABEL (BMC) et Marco FRAPPORTI (Androni). Leur avance n'a jamais été conséquente, le peloton contrôle la course à distance. A 50 km de l'arrivée, les trois hommes ne comptent que 50 sec d'avance sur le peloton maillot rose ! La moyenne horaire est connue, après deux heures, les coureurs ont couru à une vitesse croisière de 47, 6 Km/h.

km 76 : Le deuxième sprint intermédiaire du jour est de nouveau remporté par l'échappée, mais dans un ordre différent cette fois :

1. Rick ZABEL (BMC)

2. Marco FRAPPORTI (Androni)

3. Jérôme PINEAU (IAM)

km 67 : Le premier sprint intermédiaire a été disputé par les trois hommes de l'échappée :

1. Marco FRAPPORTI (Androni)

2. Rick ZABEL (BMC)

3. Jérôme PINEAU (IAM)

km 50 : La moyenne horaire après une heure de course est connue : 48,200 Km/h !

Le point sur la course après 50 km :

L'échappée matinale reprise quelques kilomètres après l'attaque initiale, on comprend de suite que le peloton ne se laissera pas faire aujourd'hui. Mais Jérôme PINEAU (IAM) insiste et repart à l'attaque, il sera rejoint par Rick ZABEL (BMC) et Marco FRAPPORTI (Androni). Malgré d'autres tentatives de les rejoindre, ils resteront à 3.

Le peloton les laisse à aller, mais à bonne distance raisonnable ! Aux 50 km , leur avance n'est que 1 min 13 sec. Ils n'ont jamais eu que 2 min d'avance maximum.

km 8 : le groupe de tête est repris par le peloton sous l'impulsion de l'équipe Lotto Soudal.

km 4 : Une première attaque est lancée par 4 coureurs : Marco FRAPPORTI (Androni), Jérôme PINEAU (IAM), Bert DE BACKER (Lotto-Nl), Arnaud COURTEILLE (FDJ). Ils sont ensuite rejoints par Rick ZABEL (BMC). ils comptent plus ou moins 15 sec d'avance.

1 km : 183 coureurs se sont finalement élancés de Montecchio Maggiore. Parmi les grands noms, on signalera l'abandon de Simon Gerrans (Orica).

0 km : Le peloton s'est élancé à 14h00 très précisément. Les parapluies et autres k-ways étaient de sortie ... Bref, vous l'aurez compris : il pleut de nouveau sur ce #Giro !

Le direct commencera aux alentours de 16h. Les coureurs s'élanceront eux vers 14h de Montecchio Maggiore pour arriver aux environs de 17h30 à Jesolo.

En attendant, Blasting news vous fera vivre les moments importants de cette 13e étape du Giro : les chutes, les abandons, les ennuis mécaniques, etc … tout en faisant un point au 50e km, au 100ekm jusqu'au début réel du direct !

Pour revivre l'étape d'hier qui a vu la magnifique victoire de Philippe Gilbert ou simplement consulter son résumé, c'est par ici !

Ce qu'il ne fallait pas louper hier sur le Giro

- La magnifique victoire finale de Philippe Gilbert (BMC) qui se serait cru dans le Cauberg au sommet de la montée finale du Monte Bericho à Vicenza.

- La deuxième place d'Alberto Contador (Tinkoff-Saxo) qui lui permet de creuser l'écart sur ses poursuivants en empochant quelques secondes de bonification.

- Les difficultés de Fabio Aru (AST) qui se retrouve désormais à 17 secs du maillot rose !

- Le 3e de ce Giro, Mikel Landa Meana est déjà chronométré à 55 secs du Pistolero !

Tout savoir sur cette 13e étape du Tour d'Italie

Disputée entre Montecchio Maggiore et Jesolo, cette 13e étape du Giro est longue de 147 km et emmènera les 183 coureurs du peloton sur des routes complètement plates, propices aux sprinteurs et à une arrivée massive.

Et on peut se douter, qu'après avoir raté leur coup lors de la 10e étape, remportée par Nicola Boem après une longue échappée, les équipes de sprinteurs ne se laisseront pas avoir deux fois !

Au cours de la journée, le peloton empruntera les routes des provinces italiennes de Padova et Venezia, on reste donc dans la région vénitienne pour le moment. La météo, très capricieuse ces derniers jours, ne devrait pas beaucoup évoluer, et ce matin, il pleuvait en plus du ciel très gris ...

De la pluie est annoncée à Jesolo comme à Montecchio Maggiore pendant toute la journée...

Les autres infos sur cette 13e étape !

L'itinéraire comme le parcours de l'étape sont disponibles en cliquant sur la photo principale de l'article et en faisant défiler les photos.

L'étape de hier, n'a aucunement bousculé les différents classements, les porteurs des maillots distinctifs sont toujours les mêmes ! #Cyclisme #Direct Live