Objet de toutes les convoitises, il y a très peu de chances de voir un jour Eden Hazard signer un contrat au Bayern de Munich. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il est trop cher. Et que le club bavarois préfère investir un gros paquet d'argent dans de jeunes éléments prometteurs. Daniel Van Buyten, son ancien équipier chez les Diables rouges et scout pour le club champion de Bundesliga, en est convaincu. « Le Bayern ne ferait jamais signer un joueur comme Eden Hazard. Il coûte entre 70 et 80 millions d'euros. C'est beaucoup trop pour le club », a-t-il indiqué. Confirmant par là que la politique de transferts à Munich n'est pas du tout la même qu'au Real Madrid, toujours prêt à délier les cordons de la bourse pour attirer les plus grandes stars.

Publicité
Publicité

Et qui fait d'Eden Hazard une cible potentielle dans le futur. « Le Bayern préfère faire signer un jeune de 17 ou 18 ans qui coûte aux environs de cinq millions d'euros », indique encore le scout.

#Premier League #Bayern Munich

Hazard a été décisif dans les gros matchs

On ne sait pas encore très bien de quoi sera fait le futur d'Eden Hazard, pour rappel élu joueur de l'année en Angleterre. S'il est souvent décisif cette saison avec les Blues, certains observateurs affirment qu'il ne pourrait plus beaucoup progresser sous les ordres de Mourinho vu sa philosophie de jeu. Surtout que le joueur belge ne manque pas d'ambitions dans les années à venir. « Un jour, je veux être le meilleur », a-t-il déclaré, après avoir reçu son trophée de meilleur joueur en Premier League. « C'est bien d'avoir été élu par les joueurs. Ils connaissent tout du football. Personnellement, j'ai réalisé une bonne saison avec #Chelsea. J'ai été présent dans les gros matchs et j'ai marqué beaucoup dans les matchs importants. C'est pour cette raison que je suis devenu meilleur cette année ». De là à être certain de le voir encore évoluer à Chelsea la saison prochaine, il n'y a qu'un pas beaucoup trop dangereux à franchir. L'incertitude plane autour de l'avenir du joyau du football belge.