« Les talents s'affrontent en mer, l'art de vivre se partage à terre. » Dès que le visiteur entre dans le club house du Yacht-club de La Baule, il comprend cette devise étalée au-dessus du bar. Côté extérieur et terrasse, la mer étale son horizon sur la baie de La Baule à n'en plus finir, véritable appel à la navigation. Côté intérieur, la Villa Mortureux, siège de l'association, des dessins et des centaines de photos aux murs. Des champions, des visiteurs de marque, des souvenirs de victoires, toute la vitalité et la convivialité des hommes et des femmes qui font vivre le club depuis sa création en 1986 s'affiche.

Un club de champions, comme Loïc Peyron

Le club compte aujourd'hui plus de quatre cents membres et pas des moindres puisque parmi ses membres d'honneur quelques noms prestigieux rappellent que la voile à La Baule a donné de nombreux champions à la France.

Publicité
Publicité

Le dernier titre en date est celui de Loïc Peyron, vainqueur de la Route du Rhum… mais il y a aussi ses frères, Bruno, recordman mondial de la traversée de l'Atlantique à voile en solitaire, et Stéphane, lauréat du Prix Deustch de la Meurthe de l'Académie de sport, Marc Pajot, skipper de la Coupe de l'America et vainqueur de la Route du Rhum, Vincent Tiger, vice-champion du monde de Kite Surf, Yves Pajot, trois fois champion du monde, Sébastien Rogues, actuel champion du monde Class 40, etc.

Le Derby Dragon, du 25 au 29 mai

Chaque année le Yacht-Club organise plusieurs événements nautiques de haut niveau et ce lundi 25 mai a démarré un des moments forts de sa saison : le 15e Derby Dragon National Open. Le Dragon est un bateau mythique, connu comme le roi des voiliers, un quillard de sport qui a été série olympique de 1948 à 1972.

Publicité

Imaginé par un norvégien en 1929 il se fabrique actuellement en 40-50 exemplaires par an, ce qui est, pour une série de plus de 85 ans, assez remarquable !

Ce 15e Derby Dragon de La Baule compte 52 bateaux inscrits pour 156 participants provenant de 22 Yacht-Club et de 10 pays différents. Une formidable épreuve à découvrir de la plage de La Baule, classée parmi les plus belles plages du monde.

Il y aura plusieurs jours de navigations, du 26 au 29 mai et des concurrents de haut niveau puisqu'au départ se présente Poul Richard Hoj-Jensen, champion mondial le plus titré et vainqueur du Derby en 2012, Rémy Arnaud, champion de France, et bien d'autres prétendants. Plus de 80 bénévoles s'affairent pendant ces cinq jours d'épreuve sous la conduite du nouveau Président, Dominique Molette heureux de cette édition qui bat tous les records de participation. « Cette année, le Derby est classé National Open et il va compter pour le championnat de France de la classe. De plus, il se dispute une semaine avant les championnats du monde organisés du 4 au 12 juin à La Rochelle. Un bel entraînement pour les concurrents avant ce défi mondial. »

Les Russes en tête de la première manche et un émouvant hommage au Président

La première épreuve a démarré ce mardi 26 au matin par un bel et émouvant hommage au Président du club depuis 25 ans, François-Xavier Baley, fidèle dragoniste, disparu en début d'année.

Publicité

Tous les équipages, les bateaux de comité et les accompagnateurs ont déposé en mer des roses blanches. Son Dragon, Paré à virer, a pris le départ de l'épreuve, barré par un de ses amis, Bruno Peyron.

À l'issue de la première course les équipages russes Annapurna de Anatoly Loginov et Zenith, d'Igor Goihberg sont en tête, suivis de deux équipages français, Corto, barré par Arthur Le Vaillant, et Outlaw, de Stéphane Baseden, Président de l'Association France Dragon.

Derrière, quelques outsiders bien connus sont là : Hippopo de Tam Nguyen, Lady Jane de Luc Pillot, Legend, de Rémy Arnaud et Ar Youleg, de Christian Guyader.

Rien n'est encore joué, les prétendants sont nombreux compte tenu du niveau élevé de la course. Les conditions météo à venir permettent d'espérer une belle confrontation… #Hobby