Après sa victoire en Ligue des champions avec le Barça face à la Juventus de Turin, Neymar a fêté l'événement en arborant un bandeau "100% Jesus", un geste qui fait polémique.

Neymar affiche ses croyances et Twitter réagit

Le joueur de foot brésilien Neymar, est un adepte de l'église pentecôtiste de Sao Vincente dont le pasteur lui avait prédit, alors qu'il n'avait que 14 ans, qu'il serait l'un des plus grands joueurs du monde et à qui il reverse 10 % de ses revenus.

"Dieu, c'est tout pour moi. Dieu m'a toujours aidé, tout ce que j'ai, c'est lui qui me l'a donné. Je le remercie tous les jours. Je n'ai pas trop le temps d'aller au culte en ce moment, mais dès que je peux, je fais une petite escapade à l'église baptiste que je fréquente depuis que je suis enfant." avait déclaré le joueur du Barça au magazine So Foot en 2012.

Jusque là plutôt discret quand à son appartenance religieuse, Neymar est sorti de sa réserve après avoir marqué le troisième et dernier but face à la Juventus de Turin lors de la victoire du Barça en ligue des champions. Le jeune homme a arboré un bandeau où il était inscrit "100 % Jesus". Le site Internet Info évangélique s'est empressé de reprendre l'information dans un article intitulé "Neymar est 100 % Jesus", mais le geste n'a pas plu à tout le monde et l'indignation s'est exprimée sur Twitter.

"Neymar avec son bandeau "100% Jesus". La seule fausse note. 100% de prosélytisme religieux, oui. Ce qui est interdit. Déplorable!" écrit par exemple Daniel Visentini sur Twitter, "Au risque de passer pour un gros con, je trouve Neymar avec son bandeau "100% Jesus" 100% ridicule" affirme "Worf" tandis que Scipion s'amuse de la situation : "Quand Matuidi va se pointer ce soir avec un bandeau "100% plat du pied" vous allez aussi chialer comme pour Neymar ?"

"Les Athlètes du Christ" une organisation puissante, qui irrite

Neymar n'est pas le seul sportif à afficher sa foi. Au Brésil, il existe une puissante et décriée organisation nommée "les athlètes du Christ" qui regroupe des sportifs ou ex-sportifs de haut niveau selon le JDD. Lors du mondial de 2002, "le prosélytisme frôlait alors l'overdose avec Kaká et ses tee-shirts I belong to Jesus" écrit le journal. Cependant les brésiliens n'apprécient pas forcément cette situation : "Il y a une antipathie de la population envers les évangéliques malgré leur augmentation spectaculaire. Ils ont une réputation d'église très opportuniste tournée vers un public vulnérable." raconte une anthropologue au JDD. #Football #Célébrités #Basket-Ball

Ailleurs dans le monde, Les athlètes du Christ n'hésitent plus à affirmer leur foi, le site info évangélique s'est fait l'écho hier des déclarations du meilleur joueur de la NBA en 2015, Stephen Curry : " A cet instant, je suis l'humble serviteur de Dieu et je ne pourrai jamais dire à quel point ma foi est importante dans ce que je suis et dans la façon dont je joue." a déclaré le basketteur dans un discours de remerciements donné à l'occasion de la remise son prix.