Lionel Messi est un gagneur. Pas de place pour l'échec chez lui ! Pourtant, un match nul n'est pas une défaite. Oui, mais quand vous menez 2-0 et que vous devez vous contenter d'un résultat nul, deux buts partout, ce n'est pas satisfaisant. Et c'est ce qui est arrivé à l'Argentine, lors de son match d'ouverture face au Paraguay, entraînant la grande colère de #Lionel Messi.

Il a donc refusé le prix d'homme du match qui lui était pourtant décerné, après sa belle prestation et un nouveau but, le deuxième sur penalty. Comme quoi, Messi n'est pas individualiste et pense équipe. Alors qu'il a tout gagné avec Barcelone, il ne veut pas se trouer lors de cette Copa America.

Publicité
Publicité

Après la finale de la Coupe du Monde perdue face à l'Allemagne, le génie argentin veut certainement remporter cette #Copa America, dans laquelle l'Argentine fait figure de grande favorite. « C'est inacceptable de mener deux buts à zéro et de ne pas gagner », a déclaré Messi, à la fin de la rencontre.

Ne penser qu'à la rencontre face à l'Uruguay

Non seulement, il a refusé le prix. Mais il s'est aussi absenté de la traditionnelle conférence de presse d'après-match. Bref, Lionel Messi était à prendre avec des pincettes, samedi soir. Il est vrai qu'un résultat nul pour un joueur qui gagne tout, c'est presqu'une défaite. « Nous aurions dû ralentir le match quand ils ont commencé à attaquer. Maintenant, nous devons nous concentrer sur le prochain match face à l'Uruguay et ne penser qu'à cette rencontre », a indiqué celui qui a réalisé le triplé avec le Barça.

Publicité

« Il y a beaucoup de choses à améliorer mais c'était notre premier match. Il faut retrouver notre calme », a-t-il précisé. Inutile de paniquer, tout reste ouvert. Mais si la rencontre face à l'Uruguay ne sera pas le match le plus facile à négocier pour les Argentins. Sur papier, le Paraguay était plus à leur portée. Mais un match n'est pas l'autre. Et Lionel Messi avec ses équipiers auront à cœur de se reprendre. Ils n'ont en tout cas pas le choix, sous peine…