Bien souvent, lorsqu'un joueur est suspendu dans une compétition officielle qui dure plusieurs jours, il reste avec son équipe. Pour vivre l'ambiance de groupe, pour encourager ses partenaires…Pour Neymar, la star brésilienne, c'est loin d'être le cas. Il la joue plutôt égoïste ou plutôt assagi ? Toujours est-il qu'il a décidé de quitter l'équipe nationale. La raison invoquée ? « M'entraîner sans enjeux me tuerait », a-t-il expliqué. Un peu faible comme argument, non ?

Une leçon de vie

Neymar a sans doute besoin de vacances et de souffler, après la terrible année qu'il vient de vivre. Il est donc vite retourné près de sa famille au Brésil, après la suspension de quatre matchs, suite à son altercation avec le Colombien Carlos Bacca.

Publicité
Publicité

« La #Copa America est terminée pour moi. Donc, il n'y avait pas de raison de rester ici, avec l'équipe », a-t-il encore indiqué. Rappelons tout de même qu'il avait été désigné capitaine par le sélectionneur Dunga. Une raison de plus pour rester avec ses équipiers. « Maintenant, il est important de me repose l'esprit et de passer du temps avec ma famille ». Il veut prendre cet incident avec Bacca comme une leçon de vie. « Il y avait une chance de changer cette la suspension mais maintenant, la décision est prise. C'est une chose que j'ai vécu dans ma vie et de laquelle je vais apprendre beaucoup et tirer des leçon ». Comprenez à travers les mots qu'on ne l'y reprendra plus ! « Tout ce qui était à dire, je l'ai dit et mes équipiers et le staff savent tout. Maintenant, il est temps de passer à autre chose et de prendre un peu de repos ».

Publicité

Un repos, avouons-le, tout de même bien mérité. Même si il aurait pu encore prolonger sa saison de quelques jours au Chili. Pour le plus grand bonheur de ses fans. Décidément, après sa grave blessure à la Coupe du monde, le Brésilien éprouve toutes les peines du monde à aller au bout des grandes compétitions. Serait-il maudit avec son pays alors qu'il a tout gagné avec Barcelone ? La question a le mérite d'être posée… #Football #Brésil