Après le premier match du #Brésil contre le Pérou dans cette #Copa America, Neymar s'était à nouveau érigé en sauveur de la Selecao. Pour rappel, la star du Barça avait ce jour-là inscrit un but et délivré une passe décisive, pour une très pénible victoire 2-1 du Brésil. Bref, comme à la Coupe du Monde, il devenait le héros de tout un peuple !

Mais très tôt ce matin (2h00), alors que le Brésil s'est incliné 0-1 contre la Colombie, Neymar a perdu le contrôle de ses nerfs et s'est fait exclure ! Un événement qui pourrait réduire à néant les ambitions des hommes de Dunga !

Suspendu jusqu'à quand ?

Outre le but de Murillo survenu à la 36e minute, l'action que tous les spectateurs retiennent de ce match se déroule une fois la fin du match sifflée.

Publicité
Publicité

Déjà passablement énervé pendant le match, le brésilien se fait alors un peu chambrer par le buteur colombien, Murillo.

Ce dernier se rapproche de Neymar, lui adresse quelques mots et tente de le saisir par l'épaule. Le Brésilien réagit très mal et tente de lui donner un coup de boule. Les esprits s'échaufferont et Carlos Barca viendra même violemment pousser Neymar dans le dos.

M. Osses, l'arbitre du match, n'a rien loupé de la phase et adresse un carton rouge à Neymar (et à Bacca). Triste fin de rencontre pour le Brésilien, qui n'avait déjà pas été à la fête pendant les 90 minutes.

Mais c'est encore plus triste pour le Brésil, car même si la sanction officielle n'est pas encore connue, la Selecao sera certainement privée de son capitaine jusqu'au stade des demi-finales, au moins !

Le Brésil peut oublier son statut de favori

Le constat est peut-être exagéré, mais le Brésil façon Dunga avait pris l'habitude de se reposer sur son petit génie.

Publicité

Sans lui, ça risque d'être terriblement compliqué d'accrocher un nouveau titre. D'autant plus que sur les deux premiers matchs, le niveau de jeu proposé par la Selecao était vraiment très faible …

Dunga, l'entraineur brésilien se montre toutefois optimiste : « Nous allons devoir apprendre à joueur sans Neymar. Nous avons un groupe et nous l'avons déjà fait une fois dans un passé récent (victoire contre le Mexique 2-0) ».

Toutefois, il ne faut pas oublier qu'à la dernière Coupe du Monde, c'est très souvent Neymar qui a débloqué la situation. Et tout le monde a encore en tête l'humiliation qu'a subie le Brésil face à l'Allemagne, un match qu'ils ont dû disputer sans Neymar !

Deuxième de la poule C, avant le 2e match du Venezuela, le Brésil n'a en tout cas plus droit à l'erreur ! Dunga va devoir se creuser pour trouver une solution, c'est tout un art...