Quand José Mourinho veut surprendre son monde par une tactique spéciale, ses joueurs ont plutôt intérêt à se taire et à cacher cette nouveauté. Autrement, le boss peut se montrer intraitable. C'est dans l'autobiographie de l'ancien gardien du Real, Jerzy Dudek, que l'on peut apprendre cette information.

Les faits remontent à 2011. Avant une rencontre face à Barcelone. Jerzy Dudek est alors gardien but du grand Real. Pour surprendre son petit monde et surtout contre Lionel Messi, le « Special One » a une tactique bien à lui : celle de placer Pepe, habituel défenseur central, dans l'entrejeu. De cette façon, Mourinho pense à museler le génie argentin pour pouvoir avoir une chance de l'emporter.

Publicité
Publicité

Mais avant la rencontre, un événement se produit dans le vestiaire. Pourquoi ? Tout simplement parce que la presse était au courant de ce changement tactique et avait annoncé le bon onze de départ. Une grosse désillusion pour José Mourinho qui voulait absolument cacher sa surprise tactique.

Une composition donnée quatre heures avant la rencontre

L'entraîneur du Real est alors rentré dans le vestiaire avec une grosse colère. « Comment voulez-vous qu'on les surprenne si l'un d'entre vous est une taupe ? », a-t-il lancé à tous ses joueurs. Mais savait-il qui était la taupe dans son vestiaire ? « Je sais que vos relations avec les médias sont bonnes. Je sais que nous avons aussi besoin d'eux mais je ne savais pas que c'était à ce point-là », s'est étonné José Mourinho. « J'ai allumé ma TV quatre heures avant la rencontre et p…qu'est-ce que j'ai vu ? Que l'on donnait ma composition d'équipe ! Il y a une taupe ici ! Oui, il y a une taupe! Quelqu'un a donné le onze départ de la rencontre. Nous nous sommes entraînés toute la semaine de cette façon pour les surprendre et maintenant, ils savent tout de nous », s'est encore emporté Mourinho.

Publicité

Un entraîneur furax qu'il ne valait mieux pas croiser à ce moment-là. Pour la petite histoire, le match ne s'est pas si mal déroulé vu que le Real et le Barça n'ont pu se départager : un but partout. #Football #Real Madrid