- Dumoulin reste leader du classement général. Mais Sagan a le...même temps mais reste deuxième.

- Cette victoire récompense le long travail de l'équipe OricaGreenedge.

- Victoire de Michael Matthews (OricaGreenedge) au sprint! Sagan termine deuxième. Beau finish!

- Ils sont repris!

- 4 km pour le trio de tête.

- Il est rejoint par Montoya (SKY) et Bakelants (AG2R).

- Il est repris et Marcato (GOB) part en contre.

- 16 secondes...ça se réduit!

- Le Kazakh va-t-il tenir?

- L'équipe Tinkoff emmène pour Sagan.

- 24 secondes à 10 km de l'arrivée.

- 19 secondes. Il est bien parti...

- 11 secondes d'avance pour le coureur d'Astana.

Publicité
Publicité

- Lutsenko (AST) a pris un peu d'avance.

- 20 kilomètres.

- Le Suisse est vite repris.

- Ah si...Fumeaux (IAM) démarre...

- Va-t-on assister à une attaque? Vu le rythme rapide du peloton, probablement pas.

- 25 kilomètres...

- A 30 kilomètres de l'arrivée, l'équipe Orica est toujours devant le peloton.

- Ils s'accrochent. Si l'étape arrive groupée, ce sera dur pour Cavendish au sprint!

- Cavendish, Kristoff et Démare sont lâchés.

- Peter Sagan est bien dans le peloton.

- Il reste 40 kilomètres. C'est toujours l'incertitude dans cette course...

- Il ne tient pas sous l'impulsion du peloton.

- Howes semble vouloir faire de la résistance dans les échappés.

- C'est l'équipe Orica GreenEdge qui roule en tête du peloton.

- Regroupement général peu avant 17h.

16h52: Le peloton roule à vive allure.

Publicité

16h50: 16 secondes à 55 km de l'arrivée. C'est cuit pour l'échappée!

16h43: 39 secondes!

16h37: 46 secondes...

16h34: Plus qu'une grosse minute! Le peloton passe à la vitesse supérieure.

16h26: Le peloton a repris quelques secondes. Mais l'écart est toujours au-delà des deux minutes.

16h16: L'écart reste stable. Il reste 80 kilomètres.

16h03: L'écart se creuse: 2'25''.

15h59: La vitesse moyenne de la course est de 36 km/h.

15h55: Cinq coureurs sont actuellement en tête, à un peu moins de 100 kilomètres de l'arrivée. Parmi ceux-ci, figurent trois Belges: De Gendt (LOT), Devolder (TRE), Backaert (WAN). Les deux autres sont l'Italien Malacarne de l'équipe Astana et l'Américain Howes de la Cannondale. Ce groupe a un peu moins de deux minutes d'avance sur le peloton, où figure le maillot jaune Tom Dumoulin.

Et si Peter Sagan rééditait la même course que la veille ? Maintenant que le Slovaque de l'équipe Tinkoff-Saxo est lancé, rien ne pourra sans doute plus l'arrêter. Cette victoire, il en avait besoin.

Publicité

Car ces derniers temps, il n'était pas apparu en grande forme. Au point même que son patron émettait des doutes quant à sa future participation au prochain Tour de France qui s'élancera d'Utrecht, aux Pays-Bas, le 4 juillet prochain. Vous imaginez un Tour de France sans Peter Sagan, lauréat à trois reprises du maillot vert ? C'est un peu comme si Contador était aussi absent.

Une étape pour tous les profils

Sagan a donc remis les pendules à l'heure lors de cette difficile troisième étape de ce que l'on peut considérer comme une répétition générale avant le départ du Tour de France. Hier, il a donc signé une dixième victoire d'étape sur cette course. Il rejoint par la même occasion le suisse Fabian Cancellara. Une fameuse performance donc ! Cette troisième étape a û être raccourcie de dernière minute vu les intempéries qui frappaient la région. Le Néerlandais Tom Dumoulin conserve son maillot de leader avec cinq secondes d'avance sur Moreno de la Katusha et…Peter Sagan, qui réalise donc un beau doublé, avec une victoire d'étape et une troisième place au classement général de ce Tour de Suisse. Pinot (FDJ), le premier Français, est cinquième à douze secondes.

L'étape du jour peut convenir à différents profils, des puncheurs, des grimpeurs et même des sprinteurs. Elle sera longue de 193 kilomètres entre Flims et Schwarzenbach. Plusieurs difficultés sont à pointer lors de cette course. On répertorie un col de deuxième catégorie en début d'étape et trois de troisième catégorie, lors des 70 derniers kilomètres. Cette quatrième étape est donc ouverte à tous les profils ! Et Peter Sagan voudra sans doute encore montrer qu'il est de retour pour définitivement rassurer son boss chez Tinkoff-Saxo. Le live est à suivre sur Blasting News, aux environs de 15h30. D'ores et déjà, bonne course ! #Cyclisme #Direct Live