Bonne nouvelle pour les Bleues. A la suite de l'élimination de la Norvège face à l'Angleterre lors des huitièmes de finale, l'équipe de France de #Football féminin se trouve qualifiée pour les Jeux Olympiques prévus en 2016 à Rio. Avec l'équipe allemande, les joueuses françaises feront partie des trois équipes européennes sélectionnées pour cette compétition. Le sélectionneur Philippe Bergeroo, s'est félicité de cette bonne nouvelle, mais n'oublie pas la prochaine échéance prévue pour les bleues ce vendredi :

« On va aux JO mais on se recentre tout de suite sur notre quart de finale face à l'Allemagne. On a passé le message aux filles, elles sont très heureuses. »

Un match de quart très attendu

La France rencontre l'Allemagne tenante du titre mondial en 2003 et 2007 et championne d'Europe.

Publicité
Publicité

Ce match ne s'annonce pas des plus faciles pour les bleues, l'équipe germanique se montrant en très grande forme depuis le début de la compétition. Sortie première de son groupe, et ayant éliminé facilement la Suède lors des huitièmes de finale, la Mannschaft est annoncée favorite par les spécialistes. Même si les bleues n'ont pas à rougir de leurs précédents résultats, les statistiques jouent contre elles. Treize rencontres et seulement trois victoires pour les françaises, qui n'ont jamais réussi à prendre le dessus en compétition officielle.

Mais l'espoir est permis, en octobre dernier lors d'un match amical, la France a dominé l'Allemagne sur ses terres à Offenbach en lui infligeant une défaite à 0-2. C'est donc revanchardes que les Allemandes aborderont la rencontre de ce vendredi.

Publicité

Une composition sans surprise

Pour la composition de l'équipe française, il ne devrait pas y avoir de surprise. On devrait retrouver le tandem Marie-Laure Delie et Eugénie Le Sommer qui fonctionne bien, Laure Boulleau malgré sa blessure face à la Corée du Sud pourra être présente. Ensuite Amandine Henry et Camille Abily, Louisa Necib et Elodie Thomis viendront compléter le noyau dur de la formation. Laura George, Wendie Renard, Jessica Houara et Sarah Bouhaddi seront certainement de la partie elles aussi.

L'équipe gagnante aura de fortes chances de rencontrer les Etats-Unis en demi. Ce sont donc les trois premières équipes du classement Fifa qui s'affronteront avant la finale, et ces deux prochains matchs seront ceux à ne rater sous aucun prétexte.

W9 rencontre un succès historique avec les retransmissions des matchs

Comme depuis le début du Mondial, la retransmission se fera sur W9 et Eurosport le vendredi 26 juin dès 22 heures. W9 a enregistré deux records d'audience en moins d'une semaine.

Publicité

Le 17 juin dernier, la rencontre entre la France et le Mexique (5-0) a permis à la chaîne d'atteindre les 2,2 millions de téléspectateurs. Le match France-Corée (3-0) connaîtra des pics d'audimat autour de 3,8 millions soit 16,4% des parts de marché, ce qui représentait près d'un quart des téléspectateurs ce 21 juin, et ce malgré une diffusion tardive.

Un engouement médiatique malgré un mépris pour le sport féminin

Plus qu'un record historique pour la petite chaîne du groupe M6, c'est une victoire pour le sport féminin. Jusqu'ici méprisé par les mass média, le traitement du sport féminin représentait à peu près 5% des sujets sportifs. En plus d'une couverture médiatique rare, les joueuses se trouvent régulièrement victimes de propos discriminatoires. Et ce ne sont pas les commentateurs sportifs habituels qui viendront contrecarrer cet état des choses. Difficile de ne pas entendre ou lire ici et là, des commentaires plus focalisés sur la plastique des joueuses, que sur leurs techniques de jeu. Espérons que ce nouvel engouement pour le Mondial de football féminin permettra un traitement moins primaire du sport féminin en général.    #Femmes #Equipe de France