La saison prochaine n'est pas encore commencée, en Angleterre et ailleurs, que la guerre des mots, elle, a déjà débuté. Après des débuts difficiles, Marouane Fellaini, le Diable Rouge qui prépare le rendez-vous de dimanche face à la France lors d'un match amical au Stade de France, est déjà en train d'évoquer la prochaine saison. La lutte qui s'annonce avec #Chelsea en #Premier League sera sans doute terrible. Et les Red Devils ne veulent plus passer à côté de leur sujet, comme cette année avec une décevante quatrième place. Mais Fellaini en est convaincu. « José, nous allons t'avoir ! ». Le travail risque cependant d'être très dur car Chelsea pointe tout de même à la première place du championnat, avec…dix-sept points d'avance sur les Red Devils.

Publicité
Publicité

Le coach hollandais, Louis van Gaal, est déjà très actif sur le matché des transferts pour construire une équipe qui tiendra la route. Ce qui fait dire à Fellaini que #Manchester United pourra rivaliser (enfin ?) avec les Blues. « Bien sûr que nous pouvons attraper Chelsea », a indiqué le milieu de terrain belge. « Nous avons les qualités et je pense que pas mal de nouveaux joueurs vont bientôt signer. Donc, pourquoi pas ? », a encore indiqué celui qui devient, petit à petit, une pièce maîtresse dans le jeu à Old Trafford.

Un milieu défensif et non offensif

Mais au fait, à quelle place préfère-t-il évoluer ? A la base, il est milieu de terrain défensif mais Louis van Gaal semble lui demander de jouer plus offensivement, parfois juste à côté de l'attaquant.

Publicité

« Je me vois comme un milieu défensif. C'est à cette place que je me sens le mieux mais je joue où l'entraîneur me le demande », souligne encore Marouane Fellaini. Qui avait inscrit le but égalisateur, de la tête face à l'Algérie, lors du premier match de la Belgique à la dernière Coupe du Monde. Cette réalisation avait lancé les Diables Rouges de Marc Wilmots vers un beau parcours avec une élimination en quarts de finale contre l'Argentine, future finaliste face à l'Allemagne.