Les joueurs de Cleveland avaient surpris le monde du basket en allant chercher, il y a deux jours, une victoire à l'Oracle Arena. Et cette nuit, ils sont parvenus à ré-éditer leur performance, pour empocher une première victoire dans l'Ohio (96-91) et mener dans cette finale 2 victoires à 1. De quoi redonner véritablement espoir à tout un peuple, raillé pour son incapacité à empocher des titres dans les sports majeurs.

King James et "Delly" maintiennent la tête de Golden State sous l'eau

Après une débauche d'énergie sans précédent et une agressivité qui aura totalement fait déjouer Golden State pendant le game 2, l'on se demandait si Cleveland aurait la force de ré-éditer ce genre de performances, clé de la victoire pour eux.

Publicité
Publicité

Pour le moment, oui. Avec un James encore monstrueux (40 points, 12 rebonds, 8 passes) et un Dellavedova décidément déchaîné (20 points), les Cavs sont de nouveau parvenus à asphyxier les Warriors . A tel point que les Californiens accusaient un retard de vingt points dans le 3ème quart temps et ont viré avec moins de 60 points au compteur à la fin du 3ème quart pour la deuxième fois de la saison seulement !

C'est dire la défense héroïque et la débauche d'énergie des joueurs de David Blatt, en témoigne l'agressivité de Dellavedova sur Curry une nouvelle fois, qui aura tout de même marqué 27 points. Ce dernier, n'était pas satisfait mais reste confiant : "Je dois être plus agressif et montrer l'exemple à mon équipe, retrouver cette énergie et cette joie dans mon basket, mais je reste confiant".

Publicité

Cette énergie et ce basket, les Warriors l'auront retrouvé l'espace de quelques minutes. Le temps de réduire l'écart de vingt à un seul petit point pendant le quatrième quart temps (81-80), pendant lequel Curry aura inscrit 17 de ses 27 points. Une débauche d'énergie qui leur coûtera toutefois trop cher en fin de match, puisqu'ils finiront par s'incliner de cinq points. L'entraîneur des Warriors, Steve Kerr, reste confiant : "On joue bien en défense, mais en attaque, ce n'est pas encore cela. Ils ralentissent bien le jeu avec LeBron, mais je crois toujours mon équipe capable de mieux jouer que cela et de renverser la tendance".

Il est effectivement encore possible de renverser la tendance, et la clé réside à la fois dans la faculté de Cleveland de maintenir ce rythme et dans la capacité de Golden State de pouvoir retrouver son beau jeu d'attaque. LeBron James a d'ailleurs prévenu qu'il ne savait pas s'il pouvait "continuer à ce rythme là" mais il entend "donner à cette équipe tout ce dont elle a besoin".

Publicité

Rien n'est fini pour les Warriors mais Cleveland s'est offert la possibilité d'enfoncer le clou à la maison, dans deux jours, afin de mener 3 victoires à 1 dans cette finale. Une situation qui deviendrait alors critique pour l'équipe du MVP Stephen Curry. Il est d'ailleurs intéressant de constater que la vainqueur du match 3 a remporté la finale dans un peu plus de 83% des cas. Une statistique qui fera certainement plaisir aux Cavaliers, mais que Golden State, meilleure attaque de la saison régulière, tentera de déjouer, eux qui ont tant affolé les compteurs et tordu les statistiques tout au long de l'année.

Toutefois, le temps presse ! #Basket-Ball #NBA