C'est ce qui s'appelle renvoyer la pression dans l'autre camp. Quand vous déclarez que votre adversaire a la meilleure équipe du monde, cela signifie que si vous perdez, c'est normal ! Et si c'était la méthode utilisée par Carlos Tevez pour ôter toute pression de l'équipe. C'est possible…En même temps, tout le monde fait de Barcelone le grand favori pour la finale de la Ligue des Champions qui aura lieu, demain soir à Berlin. Et Carlos Tevez n'échappe pas à la règle. « Nous allons devoir affronter la meilleure équipe du monde avec ses trois magnifiques attaquants. Nous allons devoir travailler très dur et notre performance devra être meilleure que…parfaite », indique-t-il.

Publicité
Publicité

Tevez met donc la barre bien haute.

Carlos Tevez est meilleur que la saison dernière

Mais lui aussi peut faire mal dans cette finale. Il a prouvé à plusieurs reprises cette saison ses qualités de buteur. Et la Juve pourra compter sur lui pour débloquer la situation si celle-ci coince et qu'aucune des deux équipes ne parvient pas à ouvrir le score. En contre-attaque, pourquoi pas un but de Carlos Tevez ? Surtout que l'Argentin sait qu'il est encore meilleur que l'année dernière. Il tient d'ailleurs à remercier son entraîneur Allegri qui lui donne une certaine liberté d'action dans le jeu. « C'est pour cette raison que je suis meilleur que la saison dernière. C'est grâce à cette liberté », indique le buteur de la #Juventus. Qui compte sur des exploits de Buffon pour maintenir le suspense dans la rencontre.

Publicité

Le dernier rempart italien aura sans doute un rôle capital dans cette finale. S'il parvient à retarder l'échéance, la Juventus pourra commencer à y croire. « Nous savons que « Gigi » est un phénomène. L'avoir à ses côtés donne beaucoup de confiance car nous savons tous que c'est difficile de marquer contre lui ». Et il devra encore se muer en rempart face à Messi et compagnie pour espérer une victoire de la « Vieille Dame ». Buffon et Tevez, à coup sûr deux gros atouts de la Juventus lors de ce match. #FC Barcelone #Champions League