Le tournoi messieurs de l'édition 2015 de Roland Garros a décidément tenu toutes ses promesses pour l'instant.

Si, malheureusement,quatre représentants français, Gilles Simon, Richard Gasquet, Jérémy Chardy, et Gaël Monfils sont tombés au stade des huitièmes de finale, ils se sont néanmoins inclinés face à beaucoup plus fort qu'eux.

Les quarts de finale auront tout de même leur représentant français, en la personne de Jo-Wilfried Tsonga, brillant vainqueur de la tête de série numéro 4, le Tchèque Tomas Berdych, au tour précédent.

Le choc

Dès le tirage au sort, tous les observateurs attendaient cette opposition entre les deux énormes favoris du tournoi.

Publicité
Publicité

Entre Novak Djokovic, numéro 1 mondial, vainqueur de l'Open d'Australie 2015, mais aussi de tous les Masters 1000 auxquels il a participé cette année, et #Rafael Nadal, véritable roi de Roland Garros, neuf fois victorieux Porte d'Auteuil et évidemment tenant du titre, c'est un incroyable combat entre deux titans qui s'annonce.

Si l'Espagnol est en perte de vitesse à cause de ses résultats en dents de scie depuis quelques mois, le Djoker devra se rappeler que l'Espagnol l'a toujours battu à Roland Garros, la dernière fois en 2014, lors de la grande finale du tournoi.

Duel entre Suisses

Entre Stanislas Wawrinka et Roger Federer, c'est un peu je t'aime moi non plus.

L'année dernière, lors du Masters de Londres, Stan avait ouvertement reproché à la compagne de Fed, Mirka, de sciemment chercher à le déconcentrer lors de ses mises en jeu.

Finalement, la semaine suivante, les deux hommes mettaient leurs différends de côtés pour remporter ensemble la Coupe Davis face à la France.

Publicité

Récemment, le recordman de victoires en Grand Chelem n'a pas toujours été très à l'aise face à son compatriote, comme en atteste sa défaite face au Vaudois lors de la finale du tournoi de Monte Carlo 2014, disputée sur terre battue.

Deux habitués au rendez-vous

Finaliste en 2013, l'Espagnol David Ferrer est une machine de volonté et de régularité. Après avoir facilement disposé du Croate Marin Cilic, vainqueur de l'Us Open 2014 en huitièmes de finale, un nouveau gros test l'attend.

En effet, face à lui se dressera Andy Murray, le poulain d'Amélie Mauresmo.

Ce dernier, tête de série numéro 3, dispute probablement une de ses meilleures saisons sur terre battue. Bien préparé par sa coach, qui lui a ordonné de ne pas faire l'impasse sur cette surface, il a ainsi récemment battu Rafael Nadal en finale du tournoi de Madrid.

Opposition franco-japonaise

Kei Nisikori, tête de série numéro 5, est un véritable délice à voir jouer depuis le début de la quinzaine. 

Aérien, affûté, et plein de détermination, le finaliste du dernier Us Open sera le favori de la confrontation face au dernier Français en lice.

Publicité

Jo-Wilfried Tsonga, qui a pour l'instant connu un parcours plutôt tranquille, va devoir continuer à jouer juste, sous peine de se faire sanctionner rapidement par le Japonais.

Avec le soutien du Central, le Manceau aura l'occasion de s'offrir une place dans le dernier carré de Roland Garros pour la deuxième fois.

En 2013, il avait battu un Roger Federer dépassé en quarts de finale, sous les yeux d'un court Philippe Chatrier absolument ravi.

Espérons pour lui qu'il parvienne à reproduire cette performance. #Tennis #Roland-Garros