Marcelo Bielsa est un extraterrestre du football. Il ne fait rien comme les autres, en témoigne ses exigences avant de signer un contrat, et la longue attente qui en résulte. Ce qui a pour effet de donner des sueurs froides aux supporters marseillais.

Cette saison, contrairement à la précédente, El Loco travaillera avec un staff réduit, restriction budgétaire oblige. En effet, les 2 frères Torrente, Diego et Javier, ont quitté le club et ne seront pas remplacés.

 Reyes, Van Winckel et Passi toujours de la partie ! 

Cependant, Bielsa s'appuiera surtout sur son fidèle adjoint, Diego Reyes. Lieutenant de l'Argentin depuis ses années en sélection du Chili, Reyes est essentiel pour Bielsa, dans tout les domaines. C'est lui qui avait entraîné les sélections jeunes de l'#OM avant même que Bielsa n'ai signé son contrat. C'est lui le véritable coordinateur technique, portant un œil attentionné sur l'équipe de CFA jusqu'au U17.

Si des Porsan, Andonian, Aloé ou encore Sparagna ont pu effectuer leur début en #Ligue 1, Reyes n'y est pas pour rien. Bielsa a une confiance aveugle en Reyes, comme lorsque ce dernier lui proposa l'inconnu Sparagna. Ni une ni deux, Bielsa le fit débuter en 1ère journée de championnat face à Bastia, sans même l'avoir vu jouer.

Franck Passi, d'abord critiqué et moqué après son association ratée avec Élie Baup, est devenu indispensable pour le Maestro Bielsa. Maîtrisant parfaitement l'espagnol et connaissant le contexte marseillais, il n'est pas innocent à l'incroyable vague de succès qu'a connue les Marseillais en octobre. Il a permis a Bielsa de s'intégrer parfaitement en France et ainsi permettre à l'OM de terminer champion d'automne. « Qualifié de meilleur adjoint » par El Loco, Passi aurait su faire le lien entre jeunes et plus âgées et ainsi éviter quelques tensions inutiles. Il sera également de la partie la saison prochaine.


Ensuite, Jan Van Winkel s'occupera toujours de la préparation physique. Et pourtant, d'après quelques bruits, certains joueurs lui en auraient voulu lui et sa préparation trop intense qui aurait causé le passage à vide début 2015. Très estimé par Bielsa, le Belge est pourtant très au point niveau technologie. Grand adepte des statistiques et de l'utilisation de matériels informatiques, il correspond au caractère perfectionniste de Bielsa. Il sera sans doute toujours secondé par Frédéric Faure, au club depuis maintenant bon nombre d'années.

 Cassard et Quiroga aussi ! 

Stéphane Cassard était arrivé dans le scepticisme à l'OM, succédant à Laurent Spinosi l'été dernier. Mais depuis, plus personne n'ose contredire des méthodes qui auront été efficaces tout le long de la saison. Chaque entrainement est filmé à l'aide d'une Go-pro fixée dans l'angle des cages, puis visionné plus tard avec les gardiens. La aussi, on retrouve le perfectionnisme et la méthode qui représente Marcelo Bielsa. De plusAlors que l'OM cherchait un numéro 1 bis, Cassard a fait joué ses relations et a permis à l'OM et à Vincent Labrune de recruter Yohann Pelé.


Enfin, Pablo Quiroga sera le dernier adjoint du nouveau staff de l'Argentin. Grand timide, il n'est en aucun cas moins important que les autres. Son rôle a souvent été de faire le lien entre le staff technique et l'effectif. Très apprécié des joueurs durant la saison, c'est avec joie que les joueurs ont du apprendre que Quiroga sera bel et bien présent cette saison. Lorsque l'OM a repris l'entrainement le 25 juin, il était d'ailleurs un des rares adjoints de Bielsa à être présent. #Marseille sport

Du côté des joueurs, ça semble plus flou !  

Du côté des joueurs, l'avenir est trouble et inquiète les supporters. Après Ayew, Gignac et Morel, c'est au tour du meilleur olympien de la saison, Dimitri Payet, de quitter Marseille pour le modeste West Ham. L'un de ses meilleurs espoirs, Gianelli Imbula, pourrait lui rejoindre l'Inter. Certes, l'OM pourra envisager son passage à la DNCG sereinement, mais Barrada et Lemina pourront-ils remplacer Payet et Imbula dans le cœur des Marseillais ? De plus, les pistes étudiées ne correspondent pas forcément au standing de l'OM (Dabo, Sarr, El Kaoutari...)


Petite revue d'effectif des joueurs assurés de rester :

Benjamin Mendy et Brice DjaDjeDje : Bien que moqués par bon nombre de consultants pour leurs faiblesses défensives, Mendy et Djadjedje ont fait des progrès énormes avec l'arrivée de Bielsa. Ils sont motivés de reprendre et constitueront des valeurs sûres et des futurs cadres sur lesquels Bielsa devra s'appuyer.


Nicolas N'Koulou : Labrune et Margarita en ont fait une affaire d'état. Malgré son statut de joueur en fin de contrat, le Camerounais sera de la partie. Sa longue blessure de janvier à avril a coïncidé avec la chute de l'Olympique de Marseille. Hasard ? Pas sur. Avec Mandanda et Romao, il est le seul cadre et leader restant et c'est pourquoi Bielsa a préféré voir partir Payet à sa place, conscient du rôle clé qu'occupe N'Koulou dans son système. 


Baptiste Aloé et Stéphane Sparagna : les deux découvertes de la saison écoulée. Deux belles promesses. Tous deux purs Marseillais, ils portent l'espoir de tout un peuple de voir des joueurs de leur ville briller sous les couleurs de l'OM. Il n'est pas exclut que l'un de deux soit prêté pour s'aguerrir. En tout cas, s'ils restent, Bielsa est assuré d'avoir des bonnes doublures. 


Mario Lemina : 2 ans déjà. 2 ans que Lemina joue a l'OM et 2 ans que Lemina ne semble pas exprimer totalement son potentiel. Quelques bons matchs (Bordeaux), mais pas de confirmation. Il faut dire qu'il a été trimbalé à tout les postes par son entraîneur, ce qui ne l'a pas arrangé. Avec le probable départ d'Imbula, Lemina pourrait assurer sa succession. En tout cas, Bielsa est prêt à lui laisser sa chance. Cette 3ème saison doit être celle de l'affirmation pour Lemina ! 


Romain Alessandrini : Après une saison en dent de scie, Alessandrini aura à cœur de s'imposer définitivement dans son club de cœur. Il en a les qualités. Sur le côté droit ou gauche. Il débutera la saison en confiance et avec une place de titulaire, sera motivé comme jamais, mouillera le maillot, ce qui a manqué à l'OM la saison passée. 


Florian Thauvin : Saison à oublier au plus vite. On s'attendait a ce que Thauvin prenne les choses en main et devienne un moteur offensif. Il n'en a rien été. Entre sorties en boîte de nuit, disputes avec ses coéquipiers, isolement dans le vestiaire et manque d'implication sur le terrain, il aura fini par agacer sérieusement Marcelo Bielsa. Dès la fin de saison, tordant le cou aux rumeurs, il a de suite annoncé son souhait de continuer son aventure sur la Canebière. Ce sera sa dernière chance. Les supporters olympiens ne lui pardonneront rien, et attendent de lui des dribbles et des buts : retrouver le Thauvin insouciant de Bastia ! 


Abdelaziz Barrada : Pire que Thauvin, Barrada aura traversé cette saison tel une ombre, une saison quasi-blanche. Malgré quelques promesses en début de saison, il se fera opérer d'une pubalgie qui l'aura handicapée plusieurs mois. Avec le départ du Payet, le Marocain aura une occasion en or de se montrer a son poste de prédilection : celui de numéro 10. S'il retrouve son niveau qu'il avait en Liga, il est certain qu'il deviendrait la nouvelle coqueluche du Vélodrome. 


Michy Batshuayi : D'abord inquiet du départ de Gignac, les supporters marseillais ont été rassurés immédiatement avec la jeune pépite belge Michy. Dotée d'un flair de renard et d'une technique qui fait lever les foules, il a tout du successeur de Didier Drogba. Titulaire l'an prochain, il devra confirmer, même entre joker de luxe et titulaire, il y aura plus qu'un pas à franchir ! Il pourra néanmoins bénéficier de toute la confiance des supporters marseillais !