Mardi 2 juin 2015, Jo-Wilfried Tsonga, a réussi un exploit en battant le japonais, Kei Nishikori, n°5 mondial. Il s'est imposé au bout de cinq sets, 6-1, 6-4, 4-6, 3-6, 6-3.

 Le Français a bien commencé son match avec un très bon niveau de jeu, face à un Japonais incapable de  produire le niveau de jeu qu'on lui connait habituellement. Il remporte le premier set 6-1 sans aucun souci. Le deuxième set commence sur le même timing pour Tsonga, avec un match là encore  quasiment à sens unique. Le Japonais Kei Nishikori ne peut rien faire face à un Tsonga au meilleur de  sa forme, il est constamment débordé par ce dernier et parvient pas à marquer des points.

Publicité
Publicité

Mais les choses vont changer: le Français mène 5-2, lorsque qu'un incident se produit dans les tribunes. Le vent a fait tomber une plaque de tôle sur les spectateurs, blessant heureusement sans gravité trois personnes. Suite à cet événement, certaines personnes sont évacuées, et la rencontre est interrompue pendant une demi-heure, pour permettre aux services de sécurité de sécuriser la zone et au public de revenir s'asseoir à leur place. 

 Pendant cette interruption, les deux joueurs retournent donc au vestiaire, comme cela est autorisé par le règlement du tournoi. Les joueurs ont bien entendu le droit de s'entretenir avec leurs coachs respectifs. On ne saura pas ce qui s'est dit ou passé pendant ce laps de temps, mais quoi qu'il en soit, c'est un tout autre match qui commence à ce moment là. 

Kei Nishikori retrouve subitement son niveau de jeu, alors que le français, au contraire, n'est plus du tout dans son match. Il parvient néanmoins à remporter le deuxième set, non sans difficultés et quelques frayeurs.

Publicité

En revanche, dans le troisième set, les choses se compliquent nettement pour Jo-Wilfried Tsonga. Le Français n'arrive pas à retrouver son niveau de jeu des deux premières manches, alors que le Japonais au contraire , joue de mieux en mieux.  On retrouve le Japonais, fidèle à son rang de n°5 mondial. Il remporte donc logiquement le troisième set sur un score de 6-4. Il poursuit sur sa lancée en remportant également le quatrième set sur un score de 6-3. 

Le français se retrouve donc embarqué dans un cinquième set, et le public est soumis à un suspense insoutenable. Le Manceau retrouve son niveau de jeu des deux premiers sets, lâchant de nouveau ses coups et laissant le japonais sur place. Au terme d'un cinquième set mémorable, remporté 6-3, Jo-Wilfried Tsonga s'impose 6-1, 6-4, 4-6, 3-6, 6-3. 

Pris par l'émotion et pour remercier le public qui l'a soutenu jusqu'au bout, Jo-Wilfried Tsonga écrit sur le terrain en terre battue, "Roland je t'aime" avant de traditionnellement s'allonger sur la terre battue de  Roland Garros.

Publicité

Et de se relever, et de serrer les points, pour exprimer sa joie d'avoir gagné. 

 Il a confié aux journalistes de France 2 qu'il avait eu cette idée en voyant Gustavo  Kuerten dessiner un coeur sur la terre battue de Roland Garros, après sa victoire en 2001. Il a également dit qu'il avait cette idée depuis longtemps dans un coin de sa tête, et qu'en ce jour, il a voulu le faire pour remercier son public de son soutien. 

Jo-Wilfried Tsonga se qualifie donc pour les demi-finales de Roland Garros, et il retrouvera Stanislas Wavrinka, le Suisse, vainqueur en trois petits sets, de son compatriote Roger Federer, largement en dessous de son niveau de jeu habituel. 

La première demi-finale messieurs aura lieu vendredi 5 juin, à partir de 13 heures sur le court Philippe- Chatrier. Tsonga est le dernier représentant français en lice, après les défaites logiques de Richard Gasquet, Gaël Monfils, et Jérémy Chardy.

Pourra-t-il venir à bout de Stanislas Wavrinka, qui a produit un jeu de toute beauté lors de son quart de finale face à Federer? Réponse vendredi.   #Tennis #Roland-Garros