La star du Paris Saint Germain est bien loin des tracas actuels de son club.

Si le Suédois, à quelques minutes de la finale de la Champions League remportée par le Barça face à la Juventus (3-1), avait posté des photos de lui en train de gravir une montagne, il était bien présent deux jours plus tard en Norvège, pour y défendre les couleurs de sa sélection nationale, dans le cadre d'un derby scandinave.

La match amical, qui s'est achevé sur le score nul et vierge de 0-0, n'a visiblement pas émoussé l'avant centre, sorti au bout d'une heure de jeu.

Face à lui, au sein de l'équipe norvégienne, Zlatan a probablement dû apprécier la jeune pépite du #Real Madrid, en la personne de Martin Odegaard.

Un surdoué de 16 ans

Le meneur de jeu qui a, quant à lui, disputé l'intégralité de la rencontre, est annoncé comme l'un des grands espoirs du football mondial.

Transféré l'hiver dernier par les Merengues, qui ont déboursé près de 3 millions d'euros au club de Stromsgodset pour s'attacher ses services, Odegaard fait ses classes au sein de la Castilla, l'équipe réserve du Real.

Il a néanmoins fait ses débuts lors de l'ultime journée de la Liga, Carlo Ancelotti le faisant ainsi entrer en lieu et place de Cristiano Ronaldo contre Getafe, dans le cadre d'une victoire 7-3.

Un père opportuniste 

Le transfert de Martin Odegaard a aussi grandement profité à son père.

Ce dernier, qui influence fortement les choix de son rejeton, a ainsi réussi a devenir l'entraîneur d'une des équipes de jeunes du Real Madrid.

Visiblement irrité par le procédé, et par l'énorme emprise que possède Hans Erik Odegaard, Zlatan a affirmé que le jeune homme devait s'affranchir de sa tutelle.

Interrogé par les journalistes sur la façon dont il voit l'évolution de la carrière du prodige, Ibra s'est montré formel :

" C'est difficile à dire.

Publicité
Publicité

Son père contrôle tout. Il doit d'abord, devenir un homme, puis, se débarrasser de son père. Il a bien joué sur ce match, et a perdu très peu de ballons. Il lui reste encore du temps pour progresser. C'est bien qu'il soit déjà en équipe nationale."  #PSG #Zlatan Ibrahimovic