France-Allemagne - Quart de finale de coupe du monde. Il y a un an presque jour pour jour, la planète du #Football avait les yeux rivés sur le fabuleux stade du Maracana au Brésil pour connaitre le dénouement d'une rencontre au sommet.

La même affiche. Une année plus tard, c'était au tour des femmes d'en découdre au même stade de la compétition. Sportivement, le résultat est resté le même. Mais finalement et à bien considérer, la défaite de l'équipe de France ne cache-t-elle pas une victoire?

Le football féminin entre dans la légende

Le football féminin est entrain d'écrire son histoire et sa légende. Comme son homologue masculin, ce sport féminin a besoin de matchs mythiques au dénouement extraordinaire pour frapper les esprits. Il y a 33 ans, c'est aussi un France-Allemagne qui enflamma la planète foot en demi-finale de la coupe imaginée par Jules Rimet. Au terme d'un dénouement exceptionnel et d'un scénario époustouflant digne d'une tragédie grecque, l'Allemagne (de l'ouest) venait finalement à bout de l'une des meilleures équipes de France de football de l'Histoire. Le 11 tricolore avait pourtant triomphé malgré la défaite: il venait sans le savoir et tout simplement d'entrer dans la légende du football au terme d'une rencontre d'anthologie.

16 années plus tard, la génération de Deschamps et de Zidane remportait la coupe du monde sur notre sol. Ce match avait en quelque sorte semé les germes de la réussite et de la consécration future des Bleus. Le mois dernier, c'était au tour de l'équipe de France féminine de jouer; secrètement on s'était pris à rêver "et si ce France-Allemagne engendrait des émotions aussi intenses qu'il y a plus de 30 ans au terme d'une rencontre remplie de rebondissements?"; l'enjeu était avant le coup considérable : parvenir en demi-finale de la compétition bien sûr -voire plus- mais aussi et surtout marquer les esprits en donnant envie à des dizaines de milliers de petites gamines de chausser les crampons pour imiter leurs aînées. A en croire les derniers chiffres officiels, il y a comme un frémissement sur les pelouses vertes de l'Hexagone depuis le début de la compétition. Comme un vent porteur qui souffle dans le bon sens, celui de l'adhésion aux valeurs du football..féminin, bien sûr! #Equipe de France

Au terme des 120 minutes réglementaires, l'Allemagne est à nouveau venue à bout d'une (excellente) équipe de France après les tirs aux buts. Rideau. C'était terminé pour les Bleues. Mais, gageons que l'aventure ne fait que commencer pour le football féminin en France. La qualité du jeu déployé par cette équipe a non seulement rendu honneur à la France du football mais a marqué durablement de son empreinte tous les observateurs en y creusant un sillon profond. L'Histoire s'écrit à partir de tels moments. Merci les Bleues et à très bientôt, quelque part, vous avez gagné et réussi votre pari...