La sélection s'appuie sur les palmarès de chaque sportif au cours de l'année 2015 et celle-ci dépend de la discipline pratiquée ainsi que de la somme payée à chacun d'eux.

Le fameux boxeur américain Floyd Mayweather occupe la première place de la liste pour la deuxième année consécutive. Pour cette année, il a gagné 300 millions. À la deuxième marche du podium, le boxeur philippin Manny Pacquiao avec ses 160 millions. Les deux boxeurs ont été à la Une du combat le plus lucratif de l'histoire. Un combat qui a vu la victoire de Floyd "Money" Mayweather. A la dernière marche du podium, on retrouve le ballon d'or Cristiano Ronaldo qui a gagné 76,6 millions.

Publicité
Publicité

Son grand rival du FC Barcelone, Lionel Messi se trouve quant à lui à la quatrième place avec ses 73.8 millions.

Dans le classement également, le tennisman Roger Federer occupe la cinquième place. L'ancien n°1 mondial a empoché plus de 67 millions. Enfin, le sixième, c'est le basketeur américain de la NBA : LeBron James qui a lui empoché 64.8 millions.

Comment et pourquoi le fameux boxeur américain Floyd Mayweather accapare-t-il ce titre de première place pendant deux années consécutives ?

Pour cette année 2015, Floyd Mayweather a eu une carrière pleine de réussite si l'on se base sur les gains. Pour preuve, les sommes entrantes obtenues de 420 millions. Pour une nuit de combat, il a reçu un chèque de 100 millions, c'est le record financier inégalé de tous les temps, tout en tenant compte du paiement à la séance ou la télévision à la carte (en anglais PPV ou Pay-Per-View), porté à 73 millions ainsi que le sponsoring, évalué à 13 millions.

Sa psychologie de fer lui permettrait de gagner cette première place et d'acquérir plus de points au cours de sa carrières.

Publicité

C'est une mission accomplie pour ce fameux chasseur de neuf chiffres, réalisé en une nuit, un homme surnommé aussi ″ Money ″. Floyd Mayweather a gagné 285 millions au cours des 12 derniers mois sur le ring.

Alors êtes-vous surpris par ce classement ? Qui attendiez-vous à la première place ?   #Élections #Finance