Un show de 2 jours (samedi 27 et dimanche 28 juin) au Parc Exposition de Tours

Dès l'entrée du parc, ambiance américaine avec les stands restauration servant burgers et Bud (les connaisseurs y ont retrouvés leurs repères peut-être pas gastronomiques, mais au moins US). Des parkings extérieurs nous présentaient véhicules militaires US et un grands nombre de voitures américaines modernes ou anciennes. A l'entrée des halls, moi qui ai bourlingué sur la Route 66, j'ai retrouvé ce rêve !

Après quelques présentations de caravanes, voitures de police, de dragster, me voici arrivé au cimetière de Cadillac Ranch, ce sont des autos plantées pratiquement verticales dans le sol, comme une rangée de menhirs ! Puis je retrouve une reconstitution de la station service-magasin- musée de Hacksville sur la Route 66 avec garée devant la Chevrolet 1958, avec une petite erreur, elle est rouge en réalité...

Publicité
Publicité

Tout ceci agrémenté de vieux châssis, wagon et plaques émaillés.

Le hall principal tenait lieu de paddock pour les NASCAR, cette discipline typiquement d'outre-atlantique se court sur une piste ovale. En Europe, les pistes ne sont pas comme a Indianapolis, alors les autos ont été adaptées...mais cela reste impressionnant. Nous avons pu se rendre compte du professionnalisme des écuries venues de toute l'Europe pour ces épreuves du championnat avec leur semi-remorques atelier et leurs mécaniciens.

Un autre espace révélait des "trucks" rutilants "comme là-bas" made in USA, Peterbilt et Kenworth entre-autres. Sans oublier le paddock Drift... Le drift, je parie que vous ne connaissez pas? Il s'agit effectuer des figures imposées en faisant déraper une auto spécialement préparée en un minimum de temps !

Les épreuves Nascar et Drift ainsi que la parade des trucks américains se sont déroulés sur la piste ovale avec virages relevés de 650 mètres agrémentée d'une tribune spectateurs qui n'a pas désemplit pendant tout le week-end.

Publicité

En Nascar le vainqueur a été l'espagnol Ander Vilarino devant le français Frédéric Gabillon, tandis qu'en drift, Romain Soucasse, jeune Bordelais, remportait la mise...

Qui a dit que les français n'aimaient pas l'#Automobile? Espérons que cette fête ait une seconde édition en 2016! #Hobby #Etats-Unis