Au terme d'une troisième et dernière saison des World Championship Series qui s'est conclue ce week-end, sur scène à Cracovie, la jeune pousse française a bel et bien rejoins la cour des grands en remportant la finale 4-2 face au polonais Liquid Mana.

Une finale riche en enjeux

La planète StarCraft II était en ébullition hier, dimanche 13 septembre, après la victoire de la baguette. Hasard du calendrier, le français a reussi l'exploit tant attendu le jour où Google lui-même célébrait la baguette de tradition française. Les internautes n'auront pas manqué de le faire remarquer :

Rien ne semblait pouvoir freiner sa course.

Publicité
Publicité

Pas même la présentation en grandes pompes de la cinématique de la prochaine extension du célèbre jeu de stratégie en temps réel. Une scène bien montée, un jeu de lumières bien ficelé et un public polonais chauffé à blanc auront fait transcender la grande cérémonie de Blizzard. Restransmise sur différentes chaines hebergées sur twitch, la compétition aura plus que jamais rassemblé les foules. Un pic à  90 000 spectateurs a été enregistré durant l'annonce de la date de sortie de la prochaine extension. Le stream français a lui aussi largement remonté la barre avec un pic à 15000 spectateurs. Du jamais vu depuis qu'OgamingTV a obtenu les droits de diffusion exclusifs en français.

Le champion muni de son arme de prédilection :

 

La Baguette passe, la Corée trépasse

Le jeune protoss de chez Millenium aura fait un parcours idéal.

Publicité

Ecartant tour à tour trois coréens. Il s'est d'abord défait de son coéquipier ForGG pour ensuite croquer l'illustre Jaedong dans sa poule de qualification, avant d'obtenir sa revanche sur le tenant du titre Hydra, qui l'avait déjà écarté du titre la saison passée. Et tout cela, fait extrêmement rare, pour affronter deux européens. En demies-finales, il a croisé la route du suédois Zanster auteur d'une prestation exceptionnelle (première participation en #Premier League). Enfin, en finale (remportée 4/2 par le français) ce fut au tour de Mana, tombeur de son côte du très solide ForGG.

 

Les points clés de ce weekend fort en émotion

L'exploit

Bien évidemment, celui du français Lilbow, qui par deux fois s'est retrouvé dos au mur, notamment sur la troisième partie contre Hydra où il était mené 2/0, puis contre Zanster dans une cinquième et dernière partie de folie où il réussit le hold-up de l'année.

Les derniers instants de la demie-finale entre le Français en Protoss rouge contre le Zerg Suédois Zanster en bleu :

Le français a ainsi laissé sa marque en faisant irruption à la 13ème place mondiale. Se qualifiant par la même occasion pour la BlizzCon, grande finale annuelle rassemblant les plus grosses têtes coréennes.

Publicité

Elle se tiendra à Anaheim, en Californie, le 6 et 7 novembre.

Exploit qui a même été souligné par le Gouvernement, oui, oui, oui:

 

L'audience exceptionnellement élevée

La moyenne de 50 à 60 000 viewers sur le stream international et de 9000 viewers sur le stream français dont le pic le plus elevé atteint jusqu'alors ne dépassait pas la barre des 8500 confime une fois pour toute que le nouveau format appliqué à l'édition 2015 est définitivement une réussite, ressuscitant StarCraft II d'entre les morts.

La sortie de Legacy of The Void, accompagnée d'une cinématique alléchante

Sortie prévue le 10 Novembre :

 

Maintenant, reste à prouver pour Lilbow qu'il mérite bel et bien sa place de meilleur foreigner en accomplissant une belle entrée en matière dans le tournoi final. La baguette aura fort a faire pour se débarrasser des herO, Life, Maru et compagnie. Si l'affiche paraît extrêmement compliqué, on peut compter sur l'incroyable protoss versus zerg du français pour faire mentir les pronostics. Dans tous les cas, le jeune français n'aura d'autre choix que d'élever encore une fois son niveau de jeu s'il espère s'approcher ne serait-ce que d'un tour des 100 000 $ a la clé. #Jeux vidéo #Equipe de France