Cette année, pour cette édition anniversaire, la vingt-cinquième du nom, 250 équipages avait répondu présents pour ce nouveau parcours concocté par Patrick Peter... avec un road-book partant du Grand-Palais à Paris pour Cannes en passant par Beaune, Lyon, Valence et Marseille et avec pour la première fois deux étapes spéciales de nuit dans l'arrière-pays varois, soit plus de 2000 km.

Cette année, les autos à l'honneur étaient les Ferrari 250 GT Competizione, Jaguar 3,8 l MKII et Ligier JS2 …

Après le vérifications techniques et administratives sous la célèbre verrière du Grand-Palais, les bolides répartis en deux groupes, à savoir "Compétition" (numéros noirs) et "Régularité" (numéros rouges) se sont élancées pour le départ officiel du Château de Courances dans l'Essonne, ce dès 7h30 ceci sous un temps frais mais ensoleillé...et avec quelques kilomètres après un contrôle-radar aux jumelles sur une portion de route sans risques !

Le premier jour s'est terminé à Beaune après une épreuve sur le circuit de Dijon-Presnois et une épreuve spéciale à Sens.

Publicité
Publicité

Mercredi, cela a été l'occasion pour les concurrents de se confronter sur 2 spéciales et sur le circuit de La Bresse près de Lyon.

A noter tout au long du parcours la liesse des spectateurs et même des écoliers qui avaient pour l'occasion dans certains villages quartier-libre !

Non la passion #Automobile automobile n'est pas morte, n'en déplaise à certains de nos politiques...(enfin la plupart).

Jeudi, pour la troisième journée de compétition, les autos se sont élancées dès 7 heures du matin direction Valence avec trois glorieuses épreuves spéciales au programme : Rive de Gier, Saint-Bonnet le Froid et Bouvante en Royans, ceci sous un temps toujours radieux.

Pour vendredi, Peter Auto a proposé aux pilotes, deux épreuves sur routes fermées  et une sur le circuit de Ledenon, près de Nîmes.

Samedi, dernier jour de l'épreuve, après un passage à Marseille au Mucem, les concurrents n'ont pas eu une journée de tout repos avec une course sur le circuit Paul Ricard, puis une spéciale, une petit (trop courte?) pause et 2 spéciales de nuit, puis arrivée sur la Croisette à Cannes, haut lieu mythique !

Maintenant, passons aux résultats:

130 autos sur les 240 au départ seront classées !

En classement "Compétition", Jean-Pierre Lajournade et Christophe Bouchet remportent l'épreuve pour la deuxième année consécutive sur une Jaguar Type E 3.8L (numéro 201).

Publicité

En classement "Régularité", les vainqueurs sont Martin et Fransisco Sucari sur Ferrari Berlinetta 250 GT (numéro 7).

Des classements, il est calculé un "Indice de Performance" et les gagnants sont Jean-François Penillard et Mathieu Verlaine sur Porsche 356 (numéro 159).

Bravo à tous les participants et rendez-vous l'année prochaine, pour un Tour Auto dans l'ouest de la France...