La volonté de L'Equipe 21 de diffuser un panel très large de sports est clairement affichée. Formule 1, football, tennis, handball, ski, basket, athlétisme sont autant de disciplines que l'on peut voir régulièrement. D'autres disciplines sportives moins médiatiques ont fait leur apparition dans la programmation de la chaîne TNT. Water polo, triathlon, squash et plus récemment, boxe, muaythai (boxe thaïlandaise) et K-1 rules sont apparus à des heures de grande écoute avec un succès retentissant.

 

Que ce soit pour le dernier combat de Jean Marc Mormeck (icône du noble art français) ou pour la Fight Night Saint Tropez, vip show emmené par des pointures comme Jérôme Le Banner, les cartons d'audience ont été au rendez-vous, dépassant même les sports les plus en vue.

Publicité
Publicité

Avec une moyenne de 691.000 téléspectateurs et un pic à 783.000, un record historique pour la chaîne qui récidivait quelques mois plus tard avec Le Banner. Ce dernier avait attiré une moyenne de 300.000 téléspectateurs avec un pic à 430.000, du jamais vu pour les sports pieds-poings. Les chiffres sont restés les mêmes pour le kickboxing, et ont légèrement baissé pour le noble art.

 

Comment expliquer ces phénomènes ? La recherche de sensations fortes et sans aucun doute LE paramètre à prendre en considération. De tous temps, la nature humaine a toujours été animée par les épreuves de force, par des joutes plus ou moins élaborées. Notre époque n'échappe pas à la règle bien au contraire ; il y a une recherche du toujours plus, des sensations encore plus fortes. La boxe permet l'utilisation des poings, le K-1 les poings, les jambes et les genoux, le muaythai ou boxe thaïlandaise les poings, les jambes, les genoux et les coudes.

Publicité

Voilà ce qui explique l'engouement croissant du grand public pour ces styles plus permissifs donc plus spectaculaires.

 

Comme toute nouveauté, nous ne connaissons pas encore la marge de progression réelle que peut avoir ces sports dans une chaîne de #Télévision qui n'en finit plus de faire des émules. L'intérêt du support télévisuel à leur encontre est confirmé puisque des contrats ont été signé avec de grandes organisations comme le Glory, le Dark Fights ou encore le Enfusion. En conclusion, les téléspectateurs de L'Equipe 21 n'en ont pas fini avec le ring.

 

LES QUATRE SPORTIFS LES MIEUX PAYÉS DE L'ANNÉE 2015

BOXE / COMBAT DU SIÈCLE : PACQUIAO RISQUE LA PRISON !