Real champion, Atletico encore une fois repoussé. Les 5 arrêts de la nuit de Milan, les saisons des clubs dans les archives, on en reparle la prochaine saison.

 

Programmés pour gagner :

La Ligue des champions, c'est une question de détails. Certaines équipes, certains hommes, ont un meilleur feeling avec les détails. Le #Real Madrid, cette année, n'était probablement pas l'équipe la plus forte d'Europe mais les champions, ce sont eux : les équipes justes au juste moment, des matchs mémorables quand il le fallait (le triplé de Ronaldo contre Wolfsburg), des erreurs incroyables. Pas seulement le penalty causé par Pepe qui ne se transforme pas en but, mais aussi de petites choses, comme par exemple les 3 changements de Zidane dans les 90 minutes.

Publicité
Publicité

Il y aurait pu avoir des blessés, mais non, tout va très bien. Même Vazquez marque son premier penalty en tant que vétéran.

 

Ronaldo un vrai dictateur :

Cet été, on entendra encore parler de nombreuses offres à son sujet, des montants exceptionnels, mais Ronaldo reste à Madrid. Lui et le Real ont désormais une seule identité, dans les vestiaires il fait ce qu'il veut. Zidane l'avait dit : "Même si il ne se sentait pas bien, il jouerait quand même". En effet, le portugais a souffert, et pourtant il a bien su cacher sa blessure, à la fin du match il a même grandi. Benzema est sorti et lui est resté. Jusqu'à se prendre la scène pour le penalty final : "J'avais une vision, j'ai demandé de tirer en cinquième". La poursuite de Messi, obstinée, continue !

 

L'équipe ne suffit pas :

Arriver jusqu'ici, 3 ans sur 2, est quelque chose d'incroyable avec une qualité grandiose de chaque joueur de l'équipe.

Publicité

Gaby est un grand joueur, Griezmann est un grand attaquant, Oblak un seigneur portier, Godin un central de très bonne qualité. Les autres joueurs sont affamés mais avec quelques limites. Cette limite va leur faire prendre le poteau sur l'avant-dernier penalty.  

 

Ramos et sa Ligue des Champions, sa première fois

Mourinho et sa liste de courses pour la Premier League

  #Football #Champions League