Les quarts de finale de Coupe Davis ont à peine rendu leur verdict final avec la qualification de la Croatie, la France, la Grande Bretagne et l'Argentine, que quatre tournois de catégorie 250 et 500 prennent le relais pour le plus grand bonheur des fans de la petite balle jaune !

 

C'est une nouvelle semaine chargée qui attend les amateurs de #Tennis : Kietzbuhel (Autriche, terre battue), Gstaad (Suisse, terre battue), Umag (Croatie, terre battue) et Washington (Etats-Unis, dur) sont au programme. Trois des quatre tournois cette semaine permettent aux spécialistes de l'ocre (Cuevas à Umag, Thiem à KIetzbuhel ou encore Ramos à Gstaad) d'engranger des points ATP précieux pendant cette nouvelle tournée terrienne.

Publicité
Publicité

Pour les joueurs plus offensifs, le tournoi de catégorie supérieure, 500, de Washington, convient parfaitement aux futures conditions que les participants aux J-O auront à faire face : une surface de dur extérieur.

 

Pour la majorité, l'essentiel sera d'y participer

 

Ces #Jeux olympiques auront un parfum particulier pour une grande majorité des meilleurs joueurs du monde. En effet, le nombre de joueurs au-delà de la trentaine parmi les meilleures places n'a jamais été aussi conséquent et il est évident que pour une compétition n'existant que tous les 4 ans, ce sera pour beaucoup un baroud d'honneur !

 

Dans les 20 meilleurs joueurs présents aux jeux, on aura Kohlschreiber, F.Lopez, Monfils, Ferrer, Tsonga, et les 5 premiers mondiaux : Wawrinka, Nadal, Federer, Murray et Djokovic dont l'âge sera supérieur à 29 ans.

Publicité

Ces jeux sont donc pour eux leur dernière chance de défendre leur nation aux J-O, alors que seuls Rafa et Andy parmi eux ont rapporté l'or à leur nation. C'est l'objectif d'une vie pour les autres.

 

D'autres ne répondent pas à Rio 

 

Mais tout le monde ne fait pas preuve de la même détermination pour sa patrie. Ainsi, prétextant une peur du virus Zika pour la plupart, ou reconnaissant être en conflit avec leur fédération, bien des joueurs (et non des moindres) ne seront pas du voyage au Brésil : Tomic, Kyrgios, Isner, Gasquet (blessure, remplacé par Paire et non Pouille malgré sa bonne expérience en Coupe Davis), Thiem, Berdych et Raonic, pourtant dans les 20 meilleurs mondiaux actuellement, déplorent une absence. Dans ces 7 absents, on remarque que 4 sont des jeunes joueurs (Tomic, Kyrgios, Thiem et Raonic) et se laissent donc la possibilité de jouer de futurs jeux. Leur décision n'aurait peut-être pas été la même dans la situation des trentenaires que l'on a énuméré.