L'équipe de France U19 a battu l'Italie en finale de l'Euro 2016, hier soir, dans un match à sens unique. Réputée pour être la première défense de la compétition avant le match, la Squadra Azzura a totalement sombré avec deux buts très rapides d'Augustin (6ème) et de Blas (20ème). Lors de la deuxième période dominée par les bleuets, Toussart (83ème) et Issa Diop (90ème+2) ont aggravé le score en fin de match. Les U19 ont réussi un match très abouti et certains joueurs ont démontré un potentiel très intéressant en vue de l'avenir. 

 

Une équipe très offensive !

 

Les U19 ont réalisé un Euro quasi-parfait avec une seule défaite lors de son premier match face à l'Angleterre.

Publicité
Publicité

Avec 2 buts marqués au minimum lors de ses victoires, les français ont montré une puissance offensive qui a permis de faire la différence face à leurs adversaires. Le trio d'attaque a posé son empreinte sur cet #Euro 2016. Le monégasque Mbappé a marqué 5 buts, le jeune attaquant du PSG, Augustin, finit meilleur buteur avec 6 buts, et le guingampais Ludovic Blas a mis 2 buts. Si le trio s'est montré efficace, il a surtout fait preuve de complémentarité et a proposé de bons mouvements pour se créer des situations. Mbappé a fait parler sa qualité technique grâce à ses débordements et ses dribbles. Jean-Kevin Augustin a démontré son sang-froid devant le but et sa capacité à proposer des solutions en attaque, tandis que Ludovic Blas, plus discret statistiquement, s'est fait remarquer pour son jeu simple et efficace, en témoigne son gros match face à l'Italie en finale.

Publicité

 

Suivi par un milieu tourné vers l'offensive, composé de Tousart (Lyon), Poha (Stade Rennais) et Harit (Nantes), l'équipe de France U19  a pu se projeter facilement vers l'avant. Tousart qui récupère et relance, Poha qui se projette et perce le milieu adverse et Harit qui fait parler sa qualité technique pour apporter le ballon devant, il n'en fallait pas plus pour donner le ton lors de cet Euro 2016. Ce triangle du milieu de terrain complémentaire a joué pour la réussite collective de l'équipe et a permis à ses attaquants de briller.

 

La défense a, quant à elle, montré quelques signes de faiblesse avec 4 buts encaissés en 5 matchs. Cependant, tout n'est pas à jeter. Michelin (Toulouse FC), arrière droit, s'est révélé par la qualité de ses centres. Diop (Toulouse FC) et Onguené (FC Sochaux) ont montré du sang-froid dans la plupart de leurs interventions et dans la relance, tandis que Maouassa (Nancy) s'est distingué par sa solidité défensive et une technique très bonne sur le côté gauche.

Publicité

Bernardoni, le gardien, a été à la hauteur avec de bons arrêts.

 

Un avenir assuré ? 

 

L'équipe de France U19 a proposé un jeu sexy et attrayant, tourné vers l'offensive, avec de fortes individualités au service du collectif. Cependant, la victoire ne garantit pas de percer dans le milieu professionnel. Ces jeunes joueurs devront gagner du temps de jeu, devenir performants et réguliers au plus haut niveau. Prenons l'exemple des U19 vainqueurs de l'Euro 2010, avec la génération 1991 d'Antoine Griezmann. Mis à part le joueur de l'Atlético Madrid, et Lacazette, en tant que réserviste, nous ne retrouvons aucun des autres joueurs en équipe de France A. Si cette génération est talentueuse, certains joueurs n'arriveront jamais à atteindre le très haut niveau. L'avenir semble radieux mais très peu d'élus représenteront le pays au cours des prochaines grandes compétitions internationales.

 

Qui, selon vous, percera au plus haut niveau et jouera en équipe de France ?

 

#Ligue 1 #Equipe de France