Le Britannique Christopher Froome est plus que jamais le patron du Tour de France, et ses adversaires se demandent encore comment battre le double vainqueur de la grande boucle. Alors qu'il reste 5 étapes dans cette édition 2016, Froome est en pleine confiance, mais attention, il reste des étapes difficiles qu'il faudra bien maitriser pour lui.

Une équipe intraitable

Son équipe, la Sky, apparaît comme l'équipe la plus forte du Tour, les coéquipiers du maillot jaune sont au dessus du peloton, et ce depuis le début de l'édition 2016. En effet avec 5 coureurs Sky dans les 40 premiers au classement général, l'équipe Britannique marche littéralement sur ses adversaires.

Publicité
Publicité

Inutile de préciser que la Sky est en tête au classement général par équipe.

À ses adversaires de le mettre en danger

Nairo Quintana était présenté comme le concurrent principal de Christopher Froome avant le début du Tour, il postulait presque pour une victoire finale. Après deux semaines de course, son bilan est très décevant avec dorénavant 3 minutes de retard sur le leader. Sa passivité et/ou son manque de forme sont criants. Même s'il a essayé de tester le maillot jaune, il n'est clairement pas à la hauteur des attentes placées en lui sur ce Tour de France 2016.

Froome lui-même regrette de ne pas voir ses adversaires l'attaquer : "Pour être honnête, je m'attendais à être plus attaqué".

Publicité

De quoi avoir des doutes sur la capacité des favoris à venir se frotter au natif de Nairobi.

Christopher Froome est en position de force dans cette dernière semaine de course et met la pression sur ses adversaires : "Ce que je crains le plus, c’est plutôt un incident mécanique ou une chute. Après, il y a la course qui décidera du classement final de ce Tour, et ce sont mes adversaires qui doivent agir maintenant. A eux de faire la course. Peut-être plus que moi...".

Quintana reste un danger

Le Colombien à l'habitude de frapper fort dans la dernière semaine de course. Il aime les Alpes, et le profil des prochaines étapes pourrait lui convenir et le propulser sur le podium. "Je me méfie encore de Quintana qui est toujours mieux dans les dernières étapes de montagne" a déclaré Christopher Froome.

Que les supporters du Colombien gardent espoir, avec l'arrivée des Alpes dès mercredi, son terrain de prédilection, il pourrait bien frapper un grand coup s'il en a les moyens.

Publicité

C'est dans ce massif qu'il est le plus fort, les années précédentes l'ont bien montrées. L'heure de la chasse a sonnée pour les outsiders, en espérant voir du spectacle jusqu'à la ligne d'arrivée.

Tour de France 2016 : Christopher Froome monte le col du Ventoux à pied

Chris Froome termine l'étape du Ventoux à pied #Cyclisme