En battant Angélique Kerber en finale à #Wimbledon (7/5 6/3), Serena Williams a surtout mis fin à une série assez frustrante pour elle puisqu'elle n'avait plus remporté un tournoi du Grand Chelem depuis les Internationaux de Grande-Bretagne en Juillet 2015. Pire, elle restait sur deux défaites en finales, à Roland Garros contre Garbine Muguruza et à Melbourne contre Kerber. Elle s'était également effondrée sous la pression d'un éventuel Grand Chelem en saison en 2015 quand elle avait été terrassée à la surprise générale en demis par l'Italienne Roberta Vinci au terme d'une rencontre un brin surréaliste.

 

22 titres en Grand Chelem

 

En remportant son septième sacre à Londres (soit le même nombre que Roger Federer), la cadette des soeurs Williams voit donc son armoire à trophées se remplir encore un peu plus, elle qui totalise également six victoires à l'Australian Open, trois à Roland Garros et six à Flushing Meadows.

Publicité
Publicité

Surtout, après une saison frustrante, elle est enfin parvenue à rejoindre Steffi Graf au second rang des joueuses les plus titrées de l'histoire dans les levées du Grand Chelem. L'ancienne championne allemande totalise en effet 22 succès assez bien répartis : quatre à Melbourne, six à Roland Garros, sept à Wimbledon et cinq à l'US Open.

 

Le record de Margaret Court en point de mire ?

 

Si elle n'avait pas connu les péripéties rencontrées lors de ses précédentes finales, Serena aurait déjà rejoint la légendaire Margaret Court, qui a survolé le monde du #Tennis féminin de 1959 à 1975, au panthéon. Si elle s'est bien remise dans le droit chemin, la soeur de Venus devra encore attendre au minimum jusqu'en 2017 pour égaler, voire dépasser, l'Australienne.

 

Y parviendra-t-elle ? Si le niveau de jeu est toujours là, le poids du temps qui passe l'est également.

Publicité

A bientôt 35 ans (en Septembre), Williams arpente le circuit et les tournois un peu partout dans le monde depuis plus de vingt ans. Cela va finir par peser. Cependant, la perspective d'égaler et de battre un si vieux record devrait la motiver encore un peu plus. Son fonds de jeu et sa puissance restent, en sus, inégalés, sur le circuit. Et quand elle sert le plomb comme elle l'a fait contre Kerber, il n'y a pas de raisons qu'elle n'y arrive pas...

 

#Roland-Garros