Remercions la longue chaîne de l'évolution de nous avoir permis de nous redresser et de nous tenir à peu prêt en équilibre sur nos deux pieds. Certains regretterons d'avoir perdu en chemin l'agilité des singes et leur faculté de grimper aux arbres, mais nous pouvons être fiers de dompter les règles de l'équilibre qui nous dote de cet avantage si rare de se tenir érigé de manière permanente sur une si petite surface plantaire. L'apprentissage fut hasardeux, souvent douloureux, jusqu'au cri fatidique de la mère qui exulte en voyant son moutard se diriger à toute vitesse vers le vaisselier. Il se sera écoulé en moyenne une douzaine de mois pour parvenir à cet érection corporelle.

Publicité
Publicité

 

Une solution bien-être ancestrale...

Alors qu'il y a quelques dizaines d'années, la marche était une nécessité dans tous les déplacements, cette dernière a été supplantée par les moyens de locomotion mécaniques. Un bon marcheur atteint la vitesse éclaire de 6 km/h, mais pendant un laps de temps réduit. Cela était nettement suffisant à une époque où les longs voyages n'étaient pas fréquents. On s'extasie aujourd'hui en prenant connaissance de récits qui nous racontent le nombre de kilomètres que parcouraient les enfants pour se rendre à l'école. Ces derniers n'étaient pas obèses.

 

Pour marcher il suffit de mettre un pied devant l'autre...

Une paire de chaussures et c'est parti ! Quoi de plus simple ? Choisir un lieu agréable et sécurisé, une tenue adaptée et l'exercice peut commencer.

Publicité

Cette pratique ne nécessite pas vraiment d'entrainement si vous ne vous fixez pas d'objectifs contraignants. Je me suis découvert des facultés pour la marche alors que je fuyais catégoriquement cette activité. Pourquoi marcher lorsque l'on dispose d'un véhicule ? Lors de mon trajet à travers le Portugal, je devais marcher aux côtés de ma jument pendant une quinzaine de jours. Finalement, pris au jeu et gagné par un besoin quotidien de me dépenser physiquement, je n'ai pas voulu profiter de ma monture et nous avons marché ensemble de 25 à 30 kilomètres pendant 35 jours. Sans entrainement préalable nous avons parcouru 895 kilomètres, depuis une plage de l'Algarve (Sud du Portugal) jusqu'à Bragança, une ville de l'extrême nord. Comme quoi ce sport est vraiment fait pour tous !

  #Ecologie #Voyage #Bien-être