Dix #Athlètes réfugiés participent aux #Jeux olympiques de Rio. Oui, ils sont là, ils vont concourir sous la bannière des athlètes indépendants. Ils sont parmi ceux qui fuient les méandres de leurs dirigeants, ils sont parmi ceux qui ont bravé les soubresauts du désert, marché pendant des kilomètres sur le sable chaud pour se rendre très loin de leur patrie. Ils ont bravé avec courage et témérité la Méditerranée à la nage, ils ont sauté par-dessus des murs de barbelés. Plusieurs d'entre eux y ont laissé leur vie, parce qu'ils rêvaient d'une vie meilleure.. Pour les survivants, les voilà enfin aux Jeux olympiques.

 

Ces athlètes réfugiés sont de quels pays ?

Ils sont cinq qui viennent du Sud Soudan, deux de Syrie, deux de la République démocratique du Congo et un d'Ethiopie.

Publicité
Publicité

Ces athlètes constitués d'hommes et de femmes aux destins aussi tragiques qu’extraordinaires vont porter le drapeau des indépendants, ils vont constituer l'équipe des réfugiés, vont chanter l'hymne des réfugiés s'il en existe. De quoi réveiller les consciences des Etats qui foulent au pied les principes de liberté, de démocratie. Chaque athlète réfugié a vécu des nuits sans sommeil, des persécutions diverses avant d'accéder aujourd'hui au rêve olympique. Un rêve d'une compétition qui viendra à coup sur panser une partie de leurs blessures. La présence des athlètes réfugiés au Jeux olympiques de Rio ont un poids nécessaire pour agir sur l’opinion, sur les gouvernements, sur les dictatures.

De nos jours, les réfugiés sont vus, pour beaucoup, comme des personnes qui viennent "polluer" les sociétés dites émancipées, qui viennent quémander dans les pays occidentaux... N'oublions cependant pas que ce sont des jeunes, vieux, adolescents, des familles entières qui fuient la guerre, les persécutions diverses, la misère dans leur pays d'origine.

Publicité

La présence des athlètes réfugiés au Jeux olympiques de Rio est là pour nous le rappeler. Une manière de réveiller les consciences.

 

Combien de migrants meurent chaque année dans le Sahara, la Méditerranée, pourquoi ?

L'océan Atlantique est devenu le cimetière de plusieurs milliers d'africains inconnus qui s’y noient en tentant de gagner les Canaries à partir des côtes africaines

 

Que dire des syriens ?

Ils sont des milliers depuis quelques années qui fuient la guerre dans leur pays pour trouver refuge à l'étranger. La guerre en Syrie a donné naissance à l’un des mouvements de réfugiés et de déplacés indicible au Moyen-Orient. Il est ici urgent de se poser des questions sur ceux qui apportent du soutien à des dirigeants pour entretenir le chaos car, c'est de là que découle le phénomène migratoire salvateur pour plusieurs migrants, et meurtriers pour d'autres, qui fuient les manquements divers aux risques et périls de leurs vies. Il est temps de prendre conscience du sort des migrants, des réfugiés. Il faudra souligner ici qu'aucune personne ne quitte son pays pour le plaisir d’immigrer car, si le risque de mourir ne dissuade pas les immigrés, que faire ? Le renvoi dans leur pays n'est pas la solution car ils reviennent après plusieurs tentatives.

Publicité

Surveiller les frontières, la mission devient impossible à cause de l'afflux des réfugiés qui y arrivent en masse.  Alors que faire ?

 

La présence des athlètes réfugiés au Jeux olympiques de Rio réveillera t-elle les consciences de nos différents dirigeants sur la place qu'ils accordent au bien-être de leurs populations respectives ? Nous espérons que ces derniers vont s'appuyer sur la participation de ces athlètes aux JO pour réviser leur politique de gouvernance. On l'espère...

Dans quelques jours le Monde entier va danser la carioca…

Teddy Riner portera le drapeau français aux Jeux Olympiques de Rio #JO Rio