On pensait à une réelle embellie après la superbe journée de mardi, ponctuée par cinq médailles, dont deux en or. Malheureusement, l'espoir n'a pas duré longtemps. Mercredi 10 août, soit le cinquième jour de compétition aux JO de Rio, a été synonyme de déconvenue pour la délégation française. Nos représentants n'ont obtenu aucune médaille et la couleur dominante a été celle de la désillusion. Le compteur reste bloqué à six "breloques". Pendant ce temps, les autres pays cartonnent et, conséquence logique, la France a reculé d'un rang au tableau des médailles. Elle est dixième, loin derrière un trio de tête composé des Etats-Unis (32), de la Chine (23) et du Japon (18).

Publicité
Publicité

Gévrise Emane, une déception de plus aux JO de Rio

Les supporters bleu blanc rouge fondaient pourtant beaucoup d'espoirs sur plusieurs médaillés potentiels. A commencer par Gévrise Emane. La judokate, triple championne du monde et quintuple championne d'Europe, avait une réelle chance de titre olympique. Hélas, la native du Cameroun a été éliminée dès le premier tour. Dans la même discipline, Alexandre Iddir a connu un sort identique mais son parcours l'a emmené plus loin, jusqu'aux repêchages. On attendait aussi des exploits des escrimeurs ou de Sébastien Combot, finaliste en kayak (C1). Il n'en a rien été.

Un objectif de médailles impossible ?

Les spécialistes commencent à s'inquiéter de ce bilan assez maigre pour l'équipe hexagonale au bout de cinq jours de compétition.

Publicité

Denis Masseglia, le président du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), avait établi un pronostic de 41 médailles, soit un total supérieur au record de Pekin en 2008. Le rendement actuel laisse présager que cet objectif s'annonce difficile à réaliser. Ce jeudi 11 août, on mise toutefois sur l'équipe de France de cyclisme sur piste, composée de Grégory Baugé, François Pervis et Michaël D'Almeida, pour nous décrocher une "breloque". Le trio avait remporté l'argent en 2008 et 2012. Marine Brevet a également une chance sérieuse de médaille en gymnastique. Enfin, on suivra de près l'entrée en lice de Florent Manaudou, candidat à l'or en natation, sur 50 mètres nage libre. La finale aura lieu samedi. #Sport #Jeux olympiques #Rio 2016