Même la seule médaille obtenue par l'équipe de France aux #Jeux olympiques de Rio a un goût de déception. Le relais 4x100 mètres de natation a glané l'argent mais visait clairement l'or. Tenant du titre et invaincu depuis quatre ans, le carré tricolore a laissé échapper le graal au profit des Etats-Unis. Des débuts de JO calamiteux pour le clan bleu blanc rouge avec une seule récompense au compteur en trois jours de compétition. Les déconvenues, coups de malchance et "places du con" se comptent à la pelle.

Le tennis français à la peine aux JO de Rio

Les plus grosses désillusions viennent incontestablement du tennis. Alors qu'elle alignait deux gros tandems en double, à la fois chez les dames et les messieurs, la France a été éliminée dès le premier tour.

Publicité
Publicité

Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert, numéros uns mondiaux, ont été battus d'entrée. Même scénario pour Krystyna Mladenovic et Caroline Garcia, pourtant lauréates de Roland Garros cette année. Leur défaite a même entraîné une polémique. Les deux joueuses ont été contraintes de changer de tenue juste avant leur match à cause d'un problème de règlement et ont accusé leur fédération d'incompétence. En simple, Gaël Monfils, Benoît Paire et Gilles Simon continuent l'aventure mais Jo-Wilfried Tsonga et les trois représentantes françaises ont été sortis.

Des médailles en chocolat

Souvent, nos tricolores ont fait bonne figure même s'ils n'ont pas ramené de "breloque". Ainsi, Automne Pavia, en judo, et Marion Brunet (sabre) ont terminé quatrièmes, la plus mauvais place dit-on. Ajoutez à cela des problèmes d'arbitrage pour nos représentants sur les tatamis et des polémiques à propos de dopage en natation et vous obtiendrez une ambiance assez morose.

Publicité

On peut se dire que vu l'atmosphère générale dans l'Hexagone, sur fond de terrorisme, de violence et de tension sociale, il ne fallait pas attendre des miracles à Rio de la part de notre délégation. Pourtant, il suffirait d'un petit rien pour faire basculer les choses. En tout cas, pour ce mardi 9 août, les chances de médaille pour le clan français semblent assez minces. Leurs supporters devront sans doute encore attendre un peu avant de fêter de l'or. #Sport #Rio 2016