Ambiance phénoménale, émotion, couleurs, retrouvailles, découvertes : les ingrédients étaient tous réunis pour une extraordinaire ouverture des premiers Jeux Olympiques de l'histoire en Amérique du Sud, ce vendredi 5 août 2016 au stade Maracanã. L'affiche était de taille, et tout le spectacle s'est déroulé avec succès.

Pour Carlos Nuzman par ailleurs président du Comité organisateur des Jeux Olympiques, "Rio est prête à faire l'histoire,[...]Le meilleur endroit du monde, c'est ici et maintenant", a t-il dit au micro lors du discours d'ouverture des JO.

C'est précisément à 1 heure, heure de Paris et 20 heures à Rio, dans une ambiance colorée que les cérémonies commencent au Maracanã.

Publicité
Publicité

Le stade s'embrase dans une chanson de Gilberto Gil, reprise en chœur par la foule, accompagnée d'une vidéo promotionnelle de la ville. Tous les regards du monde entier sont rivés sur Rio de Janeiro, la ville mythique, deuxième plus grande ville du Brésil après São Paulo.

Le moment le plus long de cette cérémonie est celle du défilé des athlètes

207 délégations défilent dans le stade au rythme de la samba, une musique brésilienne née dans les bidonvilles de Rio de Janeiro au début du XXe siècle. Plusieurs couleurs donnent de l’éclat à cette cérémonie grandiose.

Tous les pays représentés apparaissent à tour de rôle devant les cameras du monde entier pour vanter soit leurs prouesses, soit leur culture, soit leur mérite. Une délégation qui attire plus d'attention est celle d’athlètes réfugiés qui défilent derrière le drapeau olympique, une première dans l’histoire des JO. 

Dans les gradins du stade Maracanã, noyés dans une foule de toutes les couleurs, l'on remarquera la présence de plus d'une quarantaine de chefs d'Etat, des artistes de grande renommée, des personnalités diverses, sans oublier des athlètes retraités et la kyrielle de touristes venus assister à l'évènement.

Publicité

A 4 h 46, heure de Paris, la flamme olympique entre dans le Maracanã, portée par l'ancien marathonien Vanderlei Cordeiro de Lima, médaillé de bronze à Athènes en 2004. Selon la presse brésilienne, Pelé, la légende du football brésilien qui était supposé brandir cette flamme, y a renoncé en invoquant des raisons de santé.

Un feu d'artifice riche et intense

Vers la fin de la cérémonie, plusieurs danseurs envahissent à tour de rôle la pelouse du Maracanã. Chacun dans un carré lumineux doit imposer son style. Tous assistent en compagnie des spectateurs au splendide feu d'artifice qui illumine la baie de Rio. Ces Jeux, qui se termineront le 21 août, s'ouvrent dans une ambiance inédite et novatrice avec le lancement par les organisateurs d'un appel à protéger la Terre du réchauffement climatique.

Rio avait promis «la plus belle fête du monde» pour les premiers Jeux olympiques d'Amérique du Sud. Elle a tenu à travers cette cérémonie d'ouverture des jeux sa promesse. Vivement que la fête commence ! #JO Rio #Cérémonie ouverture JO #Rio 2016