C'est dans la catégorie des moins de 51 kg, poids mouche, que Sarah Ourahmoune disputera son combat. A 34 ans, le titre olympique serait une apothéose, après un riche parcours. A 14 ans, elle a répondu oui aux entraînements de #Boxe éducative de Said Bennajem. La Fédération de boxe française a autorisé la catégorie féminine quand elle avait 17 ans. 

Titres de Championne de France et Championne du Monde

En 1999, elle remporte son premier titre de championne de France. En quelques dates Sarah Ourahmoune c'est : un titre de Championne du monde en 2008 obtenu à Ningbo en Chine et aussi dix titres de Championne de France (1999, 2000, 2003, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2015 et 2016). En 2011, c'est elle la vice-championne d’Europe des moins de 51 kg.

Publicité
Publicité

Récemment elle est arrivée troisième au championnat du monde 2016 à Astana au Kazaksthan. Elle se définit elle-même sur son blog "carnet de sportive" comme une maman, championne du monde de boxe et working girl. Sarah Ourahmoune et Francky Denis, tous deux expérimentés dans la boxe ont fondé l'association "Dynamic Boxe" où ils dispensent des cours aux femmes à Aubervilliers pour partager leur passion. Sarah Ourahmoune a posté plusieurs vidéos sur la plate forme sportive goaleo, où des coachs de différentes disciplines donnent de nombreux conseils. Routine d'échauffement, corde à sauter, technique du blocage, les techniques du direct du bras arrière et technique du direct du bras avant : vous profiterez de son expérience.

Qualification pour Rio

Sarah Ourahmoune a reussi à se qualifier pour les #Jeux olympiques de Rio, face à ses concurrentes du Viet Nam, de la Tunisie, de l'Arménie et de la Chine, une première pour la France.

Publicité

Elle a été récompensée d'un «Gant d'éclat» en décembre 2009, durant la cérémonie des "Gants d'or" de Canal Plus. Elle a été faite Chevalier de la Légion d'Honneur en 2012. Elle comptabilise plus de 5 000 "mentions j'aime" sur Facebook. Ce soir, c'est sur Canal Plus qu'il faudra la soutenir à partir de 22 heures 15 pour les huitièmes de finale. Alors vas-y Sarah : "Vole comme un papillon et pique comme une abeille".  #Rio 2016