La préparation des Jeux Olympiques de Rio a causé de nombreux soucis en matière de logistique, de budget, de sécurité, de contexte politique, etc. Il était donc logique que l’organisation des Jeux Paralympiques pose aussi problème. Le cru 2016, programmé du 7 au 18 septembre, semble menacé, même si les autorités brésiliennes démentent formellement les rumeurs d’annulation. L’argent est une nouvelle fois le nerf de la guère. Les caisses apparaissent en effet vides et un renflouement relève de l’extrême urgence. Ce sont des fonds privés qui financent l’événement. Et une juge de Rio a interdit à la mairie et au gouvernement fédéral de verser le moindre denier publique. 

Des JO qui offrent une exposition méritée à des sportifs à part entière 

Les raisons du gouffre financier viennent essentiellement des modestes ventes de billets pour assister aux épreuves.

Publicité
Publicité

Une situation cruelle pour une discipline noble qui permet de mettre en lumière des sportifs courageux et dont les performances exceptionnelles inspirent le plus grand respect. Même si ces Jeux paralympiques se déroulent comme prévu, les services proposés aux athlètes risquent malheureusement d’être tronqués. On espère malgré tout que l’événement pourra avoir lieu, et ce dans les meilleures conditions possibles. #Sport #Jeux olympiques #Rio 2016