Après la gloire, la récompense. Fort d’un titre #NBA remporté avec sa franchise de cœur, le "King" James en a profité pour négocier un nouveau et juteux contrat au prix fort. Avec cet engagement sur trois années et ses émoluments atteignant 100 millions de dollars, il est désormais le sportif le mieux payé de la NBA, pour la première fois de sa carrière !

 

Une décision attendue

À vrai dire, l’issue de cette période d’attente ne faisait guère de doute, contrairement à sa première décision prise en 2010 où il avait décidé rejoindre le Miami Heat, ou la seconde prise en 2014, lorsqu’il avait choisi de revenir à Cleveland. Cette année, James a profité d’une clause dans son contrat lui conférant un statut de "free-agent" pour négocier un contrat à la hausse.

Publicité
Publicité

Ou comment reculer pour mieux sauter, lui qui en 2015 a été le sixième sportif le mieux payé.

 

Des droits télés bénéfiques

À l’image de ce qu’il s’est passé pour la Premier League, l’explosion des droits TV pour la NBA a permis aux différentes franchises de conférences d'avoir une manne financière considérable, et donc à de nombreux joueurs d’obtenir des contrats conséquents atteignant des sommes rarement atteintes. LeBron James ne fait évidemment pas exception. À 31 ans, avec un bail portant sur trois saisons, il n’a certainement pas paraphé son dernier contrat, mais il a assurément signé le plus lucratif possible.

 

Un titre de champion qui sera difficile à conserver

LeBron James va démarrer sa 14ème saison en NBA contre les Knicks de New-York, dans la nuit du 26 Octobre. Des Knicks qui, à l’image d’autres franchises, se sont considérablement renforcés avec l’arrivée notamment de Derrick Rose et Joakim Noah des Chicago Bulls.

Publicité

Ces mêmes Bulls qui ont engagés Rajon Rondo et Dwayne Wade, star du Miami Heat et grand ami de LeBron. Mais le gros "trade" de l’été est assurément celui de Kevin Durant, ex ailier du Thunder d’Oklahoma et MVP de la saison 2013-2014 chez les Golden State Warriors pour 54 millions de dollars. Une gâchette supplémentaire après leur saison régulière record (73 victoires pour 9 défaites). Mais en attendant ces échéances, "King" James peut encore profiter de son trône doré. #LeBronJames #Basket-Ball